SunPower met en service son usine de panneaux solaires en Moselle

Total qui détient actuellement 66 % du capital de la campagnie américaine SunPower, un des leaders mondiaux de l’industrie solaire, a annoncé jeudi la mise en service d’une usine de fabrication et d’assemblage de panneaux photovoltaïques sur le site de De Vernejoul à Porcelette en Moselle.

D’une superficie de 3 300 m2, l’usine dispose d’une ligne de production d’une capacité de 44 MWc** et produira environ 150.000 panneaux solaires de haute performance par an. Ces panneaux seront équipés des cellules solaires Maxeon® développées par SunPower qui bénéficient selon Total de la technologie la plus performante du marché avec des rendements supérieurs à 20%.

Ils seront destinés au marché européen des toitures résidentielles, commerciales et aux fermes solaires. Ce nouveau site de production dénommé « SunPower Manufacturing De Vernejoul » emploiera environ 80 salariés, l’emploi local semblant avoir été privilégié.

« Cette nouvelle usine de fabrication à De Vernejoul, situé à la croisée des principaux marchés solaires européens, nous permet de fournir à nos clients les meilleurs produits au monde.» a déclaré Marty Neese, directeur des Opérations de SunPower. « Cette proximité avec nos clients français, italiens, allemands et belges nous permettra d’améliorer notre flexibilité et de réduire nos délais de livraison afin d’être toujours plus compétitifs dans un marché aujourd’hui hyperconcurrentiel. »

« Total a fait de SunPower le cœur de ses activités solaires avec l’ambition de développer l’énergie solaire en s’appuyant sur la qualité et les performances de ses produits et son innovation technologique, » a souligné Arnaud Chaperon, directeur Electricité & Nouvelles Energies de Total. « Cette nouvelle usine de panneaux solaires, la deuxième de SunPower installée en France avec celle de Toulouse, réaffirme la volonté du Groupe de porter cette dynamique tant à l’international qu’en France. Avec l’ouverture de ce site, Total marque son engagement en faveur de l’emploi en Lorraine. »

** Mégawatt crête = 1 million de watts crête. Le watt crête, unité de puissance d’un capteur photovoltaïque, correspond à la délivrance d’une puissance électrique de 1 watt sous des conditions normalisées d’ensoleillement – éclairement de 1 000 W/m2 et température de 25°C.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Steph

Tout ca est fort bien mais a qui vont-ils vendre leur production ? la mortalite des installateurs PV est en ce moment de 90% et meme si le gouvernement actuel reagit durant l’ete le mal est fait.

Mamouth

Pour info, la parité réseau du PV a été atteinte dans le sud de l’Italie, les Pays-bas et le sud de l’Allemagne. Donc il y a un marché, même s’il est moins dynamique.

b api

Rendement de plus de 20%. Mais à quel prix du Wc ? Le marché plonge encore plus bas: 80 €cent/Wc en Europe quand la Chine aligne des prix à 50 €cent/Wc ? On se rapproche effectivement de plus en plus vite de la parité financière avec la chute des investissements. Et à quel prix carbone ? Quel sera le contenu carboné réel ? L’ADEME a forfaitisé un moment le coût carboné d’une installation PV à 15 grCO2/kWh. Qui connait le vrai contenu carboné ? Et enfin quel gain carboné par rapport par rapport au réseau ? Pareil, l’ADEME indique un contenu carboné de seulement 23 gr/kWh sur le réseau français (en 2006), quand il est de 215 gr/kWh en Chine, ou qu’il peut dépasser le 1000 gr/kWh dans les vieilles centrales au charbon d’Allemagne ou de Pologne. Encore un calcul absurde, car le CO2 économisé ou qu’il soit sur la planète n’a pas de frontière ! Il faudrait donc comparer le gain carbone à une référence mondiale, d’un côté, et à un coût carboné de production/installation/exploitation locale de l’autre. Bon courage aux nouveaux fabricants de se risquer dans un tel marché qui ne s’est pas encore réellement valorisé avec les bonnes règles globales de calcul financier et carboné ! Le but réel des EnR n’est il pas d’arriver à se passer des énergies fossiles et de limiter le dégat climatique mondial ?

fredo

tant mieux si Total crée des emplois en France dans le solaire

fredo

L’approche n’est pas seulement économique, ni environnementale, mais aussi l’équilibre du réseau, la production d’ENR étant intermittente. Dans un pays où la production d’électricité est très carbonée, la logique écolo pourrait être que le carboné s’adapte au renouvellable. Ca fait toujours ça de moins en carbone de produit, avec la transition de l’un à l’autre ou de l’un et l’autre à gèrer. En France, au-delà de 30% d’ENR dans l’électricité produite, faut la stocker, mais on y est pas…

Guydegif(91)

Des questions, là aussi ! Des Q-Cells et autres Co chez nos amis voisins allemands font faillite ! Chez nous SunPower ouvre une usine en Moselle/Lorraine ! Très bien, soit, mais…A n’y rien comprendre ! à moins que là aussi ce process soit ”sous perfusion” ou…politique ! Mais, soit, ne boudons pas notre plaisir, voilà que SunPower à 60% d’appartenance Total, donc à majorité française, démarre une usine voit le jour en France / Moselle ! Bingo ! et Cocorico ! YA+KA trouver des marchés…français, surtout pour commencer ! métropole et Dom-Tom, et un peu d’export après ! Vu dans un autre article Enerzine: 3.8 MWc (SunPower) en projet pour mi-2012…. …., car pour 3.8 MWc, il y a qqs semaines de boulot, donc si MeS cet été 2012, les travaux doivent être commencés ! On devrait donc pouvoir le citer et en parler ! C’est quoi ces cachotteries déplacées? Bonne continuation ! Le Soleil brille pour tous…. YA+KA ! A+ Salutations Guydegif(91)

6
0
Laissez un commentairex