“Ziggurat”, une méga-cité pyramidale durable ?

"Timelinks", une compagnie basée à Dubaï très avant-gardiste dans le design environnemental, a choisi de concevoir une ville durable, du moins en théorie !

Du nom de "Ziggurat" **, ce projet urbain pharaonique se présente sous la forme d’une pyramide futuriste (voir la photo ci-contre). Elle couvre une superficie de 2,3 kilomètres carrés et serait en mesure d’abriter une "communauté" d’1 million d’individus. Le dévoilement du plan officiel est attendu le 6 octobre, lors de l’évènement annuel du ‘Cityscape’ qui se tient à Dubai.

Timelinks fait valoir que la cité de "Ziggurat" sera capable de fonctionner en dehors du réseau énergétique classique en utilisant la vapeur, le vent et d’autres ressources naturelles.

Le concept vise aussi à fournir une meilleure qualité de vie à ses habitants. Par exemple, le déplacement des véhicules et des personnes dans l’ensemble de la ville se fera par l’intermédiaire d’un réseau à 360 degrés (horizontalement et verticalement). Par ailleurs, d’autres plans sont prévus pour permettre d’utiliser aux mieux les espaces verts (tant publics que privés) pour l’exploitation des ressources agricoles.

"Ziggurat", une méga-cité pyramidale durable ?

"D’une manière générale, le projet Ziggurat est viable d’un point de vue technique. Toutefois dans une approche holistique, nous nous demandons si les aspects du système d’approvisionnement (en eau et en nourriture) et de gestion des déchets sont pris en compte autant que les notions basées sur la neutralité en carbone et les économies d’énergie." a indiqué Martijn Kramer, le directeur général de l’Institut international pour l’environnement urbain.

Sans perdre de temps, Timelinks a déjà breveté cette nouvelle conceptualisation urbaine, ainsi que les technologies attenantes. La société aurait demandé à l’Union Européenne un soutien pour réaliser techniquement le projet.

** ziggourat, ou ziggurat est un édifice religieux mésopotamien en forme de pyramide à étages. C’est à partir de trois plates-formes que ce genre d’édifices est appelé ziggourat, le maximum est de sept niveaux.

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bolton

Personellement, je pense que si l’humanité à un avenir, selon le mode de vie occidental, ce sera avec ce genre de solutions… Ca peu paraître fou mais je pense vraiment que ce genre de méga constructions sont une bonne solutions pour un “développement durable”… Ensuite, encore faut-il y adapter un système d’agriculture et de transport (d’import ?) de la nourriture qui correspond…

energizer

1 million là-dedans?… quoiqu’il en soit, cela ne donne pas du tout envie d’y habiter je trouve. Claustro, s’abstenir! Il est vrai cependant que cette concentration peut-être une solution forte aux problèmes écologiques, à condition aussi que le lieu de travail soit tout proche.Et pendant les vacances, ou le week end, les gens auront besoin de grands espaces verts: prendront-ils l’avion pour sortir de ce lieu confiné..Et d’un point de vue social, on met Mme De Dupont avec Aziz dans le même cube? Ou il y a une pyramide “cité”?…(-;Bref, faut-il partir dans un tel délire? Une famille ne peut-elle pas vivre dans une belle maison, non surdimensionnée, autonome d’un point de vue énergétique. Des jobs proches (plus difficile j’avoue..), des vacances sur le territoire, une décroissance consumériste. Avec sur le plan international, un programme longuement réfléchi de décroissance démographique (risque de dérive, j’avoue aussi!), pour aller vers 3 milliards plutôt que 9…

benkebab

Ce projet me rapelle un roman de SF post-apocalyptique où les survivants avaient fondé des méga-cités dans ce style, complètement autonomes et coupées du reste du territoire…Plus sérieusement je trouve l’idée de concevoir une ville de A à Z en respectant les principes du développement durable assez fascinante (et assez à la mode j’ai l’impression, cf les projets chinois présentés sur enerzine). @energizer: un programme réfléchi de décroissance démographique? heu, une nouvelle guerre mondiale ça compte?

raminag

Le grand atout de ce genre de concept, au delà des économies d’énergie, c’est l’espace minime occupé : 230 ha pour 1 millions d’habitants. Paris, pourtant une ville très dense, occupe 8700 ha pour 2.2 millions d’habs. “ziggourat” est donc 15 fois plus dense.Ce qui veut dire qu’on sauve énormément d’espace pour l’agriculture et/ou la foret. Construire à l’horizontale n’est pas viable écologiquement (enfin pas avec 7 milliards de personnes sur terre), les maisons individuelles avec un jardin représentent un gaspillage gigantesque d’espace.

Gvincent

Le concept fait rever mais sans vouloir faire dans l’oiseau de mauvais augures mais la zoggourat était également le nom de la fameuse tour de babel… comprenne qui pourra

raminag

Il est clair que le lieu de travail sera sur place pour une grande majorité de la population. Un million d’habtitants ont besoin de plein de services ! Avec une telle population, la structure aura des administrations, un hopital, des écoles, une université, une gare passagers (qu’on puisse en sortir quand même XD), une gare fret, une police, des magasins en tout genre, des banques, des restaurants, des hotels (pour les visiteurs…), et ainsi de suite. Pour donner une idée, un million d’habitants, ca fait déjà à la louche 3000 mèdecins, 10000 enseignants hors supérieur, 3000 policiers etc !Donc comme dans toute ville, une grande partie des gens travailleront aux services destinés aux habitants. Par ailleurs, il devra bien sur y avoir aussi des sociétés qui travaillent “pour l’extérieur”, services, logiciel, petites industries.Pour l’eau, un million d’habitants, ça fait, en l’utisant avec parcimonie, 150 000 mètres cubes d’eau par jour (minimum). Il est évident qu’il faut une usine de retraitement d’eau usée en souterrain (sinon ce serait une source de pollution organique de l’eau monstreuse). Ce qui permet de tourner en quasi-autonomie d’eau, il faut juste une source pour remplacer les pertes inévitables, mais elles devraient être moindres que dans une ville normale de meme population. L’usine de retraitement produira aussi du biogaz rendant le retraitement de l’eau autonome en énergie, probablement même avec un surplus au profit de la ville.Pour la nourriture c’est évident que ce sera pas autonome :). A part peut être des champignons en souterrain, ca produira pas de nourriture (du Soylent Green? oups). Mais justement l’intérêt de construire en “intégration tridimensionnelle” c’est d’occuper bien moins d’espace qu’une ville normale, évitant ainsi de bouffer des terres au détriment de l’agriculture. Il faudra prévoir une gare de fret pour amener les denrées agricoles, par contre une grande partie de la transformation des matières agricoles en nourriture (industries agroalimentaires) peut très bien etre intégrée au batiment (encore des emplois). En termes énergétiques, il y a plein de synergies à exploiter entre les usines agroalimentaires, les logements, le retraitement d’eau… On pourrait pousser encore plus loin et intégrer d’autres industries, comme la production et le recyclage du papier.Un gros problème me semble le manque de lumière naturelle pour la majorité de la structure, moi j’ai besoin de lumière solaire :/Je pense qu’on peut concevoir des jardins suspendus (= babylone, ca va bien avec la ziggourat) pour rendre le truc plus vivable. Mais quand même, je suis assez incertain sur l’aspect psychologique et social. Jamais les hommes n’ont vécu de cette façon. Je me demande comment on s’y habituerait. Vivre dans une structure géante avec des milliers d’inconnus, se rendre au travail ou faire ses courses sans vraiment sortir…Au registre culturel, une question qui va paraitre loufoque : qu’est-ce qu’on fait des morts? Un milion d’habitant ça veut dire 20 morts par jour avec une population comme celle de la France, 10 avec une population très jeune. On construit un grand cimetierre tout autour ?(tout le monde n’accepte pas l’incinération). Ce serait peut être sage de ne pas inclure les morts dans le schéma de recyclage total… Si on construisait ça en picardie autour de la gare TGV (“TGV haute picardie”) qui ne sert à rien ? y’a du terrain, y’a de l’eau, le sol est stable, y’a de l’agriculture autour.  XD

raminag

1 million de personnes, ce n’est que 5 jours de croissance démographique mondiale.Si on voulait loger toute la population supplémentaire dans ce genre de structure, faudrait donc en construire 70 par an. Ca fait réfléchir non?

longrine

Magnifique image de cette ville idéale à la campagne…Je ne vois pas d’autoroute pour absorber le flux énorme de matière première consommées chaque jour par cette ville, ni pour permettre à tout ce petit monde de profiter de la belle campagne environnante… Mon dieu, la téléportation existe et on ne m’avait rien dit ?Pas de centrale nucléaire, d’incinérateur à ordures, d’aéroport, d’industries à fumées toxiques, de banlieue rouge,…Encore une -enième ville idéale comme on en produit (en rêve) depuis quelques la Renaissance. Boahh, même si ça ne sert à rien, au moins ça ne fait pas de mal…

8
0
Laissez un commentairex