78 % des Français ne savent pas que le gaz naturel qu’ils consomment est d’origine fossile

Ilek, fournisseur d’énergie verte et locale, a mené une étude auprès d’un panel représentatif de 1000 personnes avec YouGov sur la connaissance des Français en matière de gaz naturel. Avec un choix de trois suggestions de définition, à la question « qu’est ce que le gaz naturel ? », 78% des interrogés n’ont pas pu répondre correctement. 20% d’entre eux ont reconnu qu’ils ne connaissaient pas la réponse tandis que 38 % confondent la définition du gaz naturel avec celle du bio gaz. Enfin que 23 % pensent qu’il s’agit d’une énergie renouvelable.

Qu’est-ce que le gaz naturel ?

Le gaz en France représente 16% de la consommation énergétique française, soit 40 milliards de m3 par an. 98 % de ce gaz est importé, provenant exclusivement de l’Europe du Nord, de la Russie et de l’Algérie.

Utilisé pourtant dans leur quotidien, près de trois quarts des Français ne savent pas vraiment ce qu’est le gaz naturel.

Le gaz dit « naturel » est un mélange gazeux d’hydrocarbures, vieux de plusieurs millions d’années, naturellement présent dans certaines roches poreuses du sous-sol. Si sa désignation est dite « naturelle », c’est parce que le gaz est un combustible présent dans la nature, tout comme le pétrole, considérés tous deux comme des énergies fossiles.

Une confusion entre le gaz naturel et le bio gaz

Pour près de 4 Français sur 10, le gaz naturel est issu de la fermentation de matière organique, cette définition est pourtant celle du gaz bio. Provenant essentiellement de déchets agricoles, cette fermentation, une fois libérée, est purifiée pour devenir du bio méthane qui est ensuite injecté dans le réseau de gaz. Cette énergie renouvelable non fossile est considérée comme neutre en CO2 et ne contribue donc pas à l’augmentation des gaz à effet de serre. Alors que le gaz bio ne représente que 2,9 % des EnR, cette énergie est en plein essor et devrait couvrir les besoins énergétiques de la population française d’ici 2050 selon l’ADEME.

« Aujourd’hui le gaz a beau faire partie de la consommation courante des Français, il y a une vraie méconnaissance de son origine et une confusion avec le terme naturel, qui conduit également les Français à penser qu’il s’agit d’une ressource renouvelable », explique Julien Chardon, CEO d’ilek. « Nous devons donc concentrer nos efforts sur l’éducation des consommateurs. Si les Français attendent de la transparence sur la composition et l’origine des produits alimentaires et cosmétiques, pourquoi ne pas faire de même avec le gaz ? »

Méthodologie

Ce sondage réalisé par YouGov a été effectué du 20 au 21 février sur un échantillon de 1008 personnes, représentatives des adultes français. En raison des arrondis, la somme des pourcentages n’est pas égale à 100% dans certains cas.

A propos d'ilek

Lancé en 2016, ilek est le premier fournisseur d'énergies 100 % vert, gaz et électricité. Ilek entend révolutionner le rapport entre les populations et l'énergie en étant acteur de la transition écologique. La plateforme permet aux producteurs d'énergies renouvelables de vendre directement leur électricité et leur gaz bio aux particuliers et aux TPE/PME. Selon le classement Greenpeace 2018, ilek fait partie des meilleurs fournisseurs d'électricité verte de France.
Partagez l'article
  • 41
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Vansprolant
Invité
Vansprolant

Effectivement, j’ai toujours estimé très trompeur d’appeler en français de combustible gazeux d’origine « fossile » du « gaz naturel » avec en plus le logo d’une feuille verte. C’est manifestement fait intentionnellement pour tromper le consommateur ! En néerlandais ou en allemand on parle clairement de « aardgas » ce qui se traduit par « gaz de terre » (enfoui sous-terre => fossile). Le gaz « naturel » (fossile) est issu du même processus de formation que le pétrole (ils sont même généralement associés). Le fait que le gaz fossile produit (à énergie égale) environ 2/3 de CO2 par rapport au fioul (par la plus grande proportion d’atomes d’hydrogène… Lire plus »