Eolienne : des pales renforcées plus légères et très solides

Une équipe de chercheurs de l’Université américaine de Case Western (CW) a récemment développé une pale d’éolienne à la fois plus légère et plus robuste que les modèles conventionnels.

Augmenter la taille des éoliennes dans le but d’accroître leur puissance énergétique reste difficile, car les composants devenus beaucoup plus lourds sont sujets à plus de dommages. Partant de ce constat, les chercheurs de CW ont créé un nouveau matériau composite fabriqué à partir de polyuréthane renforcé comprenant des nanotubes de carbone. Résultats : les pales d’éoliennes plus légères sont 8 fois plus solides que les matériaux actuels.

"Les résultats des essais mécaniques obtenus jusqu’à présent sur les pales en nanotubes de carbone démontrent que le polyuréthane renforcé surpasse les autres résines utilisées actuellement dans la fabrication des lames" a déclaré Ica Manas-Zloczower, professeur des sciences macromoléculaires et d’ingénierie de CW.

Le nouveau prototype d’éolienne a été construit par Marcio Loos, un chercheur post-doctoral avec l’aide de ses collègues de Case Western. Il a utilisé un modèle du commerce pour solidifier une pale de 73,6 cm (29 pouces). "L’idée derrière tout cela était la nécessité de développer des matériaux résistants et plus légers qui permettront de produire des lames pour les grandes turbines", a t’il déclaré.

Eolienne : des pales renforcées plus légères et très solides

Eolienne : des pales renforcées plus légères et très solides

Eolienne : des pales renforcées plus légères et très solides

A leur connaissance, ils demeurent les premiers au monde à avoir conçu des pales d’éolienne à nanotube de carbone en polyuréthane renforcé. Elles ont été installées et testées sur une turbine de 400 Watts (12V).

Eolienne : des pales renforcées plus légères et très solides

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Eolienne : des pales renforcées plus légères et très solides"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Il serait interessant de comparer la resistance de ce nouveau materiaux avec les fibres de carbone classiques.

Wally
Invité

c’est fantastique ce qu’ils ont réalisé mais il il y a encore un pas (énorme ) entre construire une pâle de 60cm et en réaliser une de plus de 40m sans défaut. Mais bon restons optimiste et souhaitons leurs bon courage.

umwelt
Invité

J’avoue avoir toujours des réserves, quand j’entends parler de nanotech. Au niveau de leur toxicité éventuelle, et de leur ACV, quelles sont les données disponibles ? Ceci dit, si ces résultats permettent d’aboutir sur des pâles plus longues, et à capter plus de puissance, l’énergie éolienne pourrait se développer considérablement. J’apprécie.

F
Invité

Et que vivent les pâles pales !

moise44
Invité

Il y a aussi les couts énergétiques de pales de 40M sachant qu’il y en a 3 par éolienne minimum ! Mais alors qui d de rentabilité économique ?

trimtab
Invité

On travail sur le poids et des matériaux, et si aussi on regardait au niveau des ‘profiles’ en allant à coté de nos amis des baleines, déjà evoqué ici: trimtab

wpDiscuz