Grèce : le Plan Juncker appuie le financement de 3 parcs éoliens

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé la signature d’un accord de prêt de 24 millions d’euros avec le groupe grec Terna Energy pour contribuer au financement de la conception, de la construction et de l’exploitation de trois parcs éoliens à Viotia, au centre du pays.

Installés au sommet de crêtes montagneuses voisines au nord-ouest d’Athènes et à une altitude de 800 à 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, ou les ressources éoliennes sont excellentes, ces parcs éoliens devraient injecter plus de 120 GWh par an dans le réseau électrique grec.

« La BEI est résolue à financer des projets liés aux énergies vertes dans toute l’Union européenne. » a déclaré Jonathan Taylor, vice-président de la BEI responsable des opérations de prêts en Grèce avant d’ajouter : « C’est précisément pour soutenir ce type d’opération que le Plan d’investissement pour l’Europe a été conçu. La BEI est ravie de cette nouvelle initiative qui vise à permettre à la Grèce de profiter des avantages qu’offre le Fonds européen pour les investissements stratégiques. S’agissant du futur, la BEI suit l’évolution du secteur grec de l’électricité et est disposée à financer des projets sains qui remplissent ses critères et s’inscrivent dans le droit fil de la politique énergétique de l’UE. »

Le projet porte sur la conception, la construction et l’exploitation de trois nouveaux parcs éoliens, d’une puissance installée cumulée de 48,6 MW, à Viotia dans le centre de la Grèce.

Au total, 18 éoliennes (huit dans un site et cinq pour chacun des deux autres sites) seront érigées.

Les parcs éoliens, situés dans les municipalités de Dervenochoria, Tanagra et Viotia au centre de la Grèce, seront raccordés à deux postes électriques au moyen de câbles souterrains d’environ 16,5 km.

Parc éolien Viotia
Copyright : EIB

Pour sa part, Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, a précisé que : « L’accord signé témoigne clairement à nouveau de l’intention résolue de la Commission d’appuyer la mobilisation d’investissements en Grèce qui contribueront à assurer la reprise de l’économie du pays. Il montre également comment le Plan d’investissement pour l’Europe contribue à la réalisation des objectifs stratégiques étendus de la Commission, en l’occurrence favoriser la transition de l’Europe vers une économie à faible intensité de carbone. »

** Eurobank Ergasias est intervenue en qualité de cobailleurs de fonds. L’opération bénéficie de la garantie du budget de l’UE au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), l’instrument financier du Plan d’investissement pour l’Europe.

Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz