Enerzine

Heliotrope : une maison cylindrique à énergie positive

Partagez l'article

Les héliotropes sont des plantes qui doivent leur nom au fait que leurs feuilles se tournèrent vers le soleil. S’inspirant de ce concept, l’architecte allemand Ralph Disch a été le premier à concevoir une maison du même nom qui profite pleinement du soleil en tournant sur elle même.

Sans émission, neutre en CO2 et 100 % renouvelable, l’Héliotrope est en mesure de produire 5 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme !

Le bâtiment cylindrique possède pour moitié un triple vitrage en verre isolant et un mur d’isolation thermique (valeur U 0,12). Exposée au soleil avec des fenêtres spéciales, la lumière naturelle passe au maximum dans la maison. A l’inverse, durant les chaudes journées d’été, la maison va montrer sa partie isolée au soleil et conserver une certaine fraicheur.

L’Héliotrope comprend par ailleurs des technologies optimisées telles que la chaleur solaire, des échangeurs de chaleur terre-air, une unité de cogénération, une ventilation avec récupération de chaleur et un chauffage par le sol.

L’eau de pluie collectée est automatiquement filtrée et réutilisée. Les ordures et les excréments entrent dans un processus de compostage, tandis que les eaux usées sont purifiées dans une succession de zones de décantation végétale.

 
Heliotrope : une maison cylindrique à énergie positive

Sur le toit de l’héliotrope se trouve une installation photovoltaïque de grande taille. Le "Sun Sail" est constitué de 60 modules en silicium monocristallin ( Siemens M 110 L ), couvrant 54 m2 de superficie et d’une puissance de 6,6 kW (1000 watts/m2 ; 25°C ).

Heliotrope : une maison cylindrique à énergie positive

Le système de montage en lui-même et le mécanisme de rotation du "Sun Sail" repose sur une innovation pour l’époque : les panneaux solaires pistent le soleil toute la journée et – par ordinateur – tournent indépendamment de l’édifice lui-même. Les panneaux pivotent également selon certains angles d’inclinaison.

Heliotrope : une maison cylindrique à énergie positive

Enfin, installés sur les rampes des balcons, des capteurs solaires thermiques (34,5 m2) produisent des gains énergétiques élevés pour l’obtention d’eau chaude et de chauffage.

En savoir +  sur le projet HELIOTROPE (en anglais)


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    9 Commentaires sur "Heliotrope : une maison cylindrique à énergie positive"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    bolton
    Invité

    C’est moche !!!!! Et moi ça me gaverait d’avoir une maison qui tourne toute seule :oS

    trimtab
    Invité

    Construit ‘autour’ d’un ‘mât’ central ? : Un ’roundhouse’ en kit ?: Il ne ‘manque’ que ‘l’arbre solaire’. Certains travaillait avec 50 ans d’avance sur leur temps ? trimtab

    En passant
    Invité

    Cependant, on aimerait bien connaitre le prix d’une telle maison!

    Pierrotb001
    Invité

    Je peux paraitre cassandre mais les maisons à énergie positive il faudra les diffuser et cette complexité à mon avis ne le permet pas. Des maisons à énergie positives existent plus simplement (importante isolation, PV non amovible).

    Ricou
    Invité

    toujours séduisant…il y a aussi le Domespace pour un habitat de particulier. Mais sur un bâtiment plus ‘traditionnel’, une sur-façade occultante automatisée permet d’obtenir d’excellents résultats pour moins de frais d’investissmeent et surtout, moins de maintenance sur la durée de vie du bâti.

    Yo
    Invité

    BONJOUR LES AMIS ! J AIME LES POMMES !

    gcb
    Invité

    Comme toujours avec ces innovations séduisantes, on se demande quelle est la rentabilité de leur investissement et leur viabilité pour une production en série. En particulier, le système de rotation et les connexions (électrique et hydraulique – cogénération, eaux grises, eaux de pluie) me laissent songeur comme Pierrotb001. Une idée originale et intéressante toutefois : les rampes de balcon en solaire thermique ! Enfin, effet d’annonce présomptueux, hélas trop souvent relayé par Enerzine. Comme le souligne Ricou, les Domespace existent depuis bien plus longtemps. Qui plus est, ils sont construits en matériaux recyclables, dont le bois.

    b api
    Invité
    Like: l’idée de la maison en rotation – on peut programmer sa vision extérieure, ou optimer l’énergie solaire en se mettant à l’ombre ou au soleil, bref des tas de possibilités pour le plaisir et le confort Not like: solaire avec tracking – c’est moche ! je préférerais installer une serre photovoltaïque sur le toit avec production agricole et poissons citadine du type aquaponique. Like: idée de maison complètement autonome en eau et traitement des eaux usées, et autonome en énergie qu’il faudrait alors stocker. Mais il faudrait encore aller plus loin dans ce domaine d’autonomie. Aach ces allemands: toujours… Lire plus »
    chelya
    Invité

    C’est un bâtiment déjà historique qui a été construit il y a 20 ans, bandes d’incultes…

    wpDiscuz