L’Europe ajoute 6,1 GW de capacité d’énergie éolienne au premier semestre de 2017

Selon les derniers chiffres publiés par WindEurope, une organisation faisant la promotion de l’éolien dans le monde entier et regroupant plus de 450 membres actifs dans plus de 50 pays : “6.1 GW de capacité d’énergie éolienne supplémentaire ont été installés en Europe au premier semestre 2017.”

Un total de 4,8 GW de capacité éolienne terrestre a été installé au premier semestre 2017. Une forte concentration de cette capacité a été constatée en Allemagne (2,2 GW), au Royaume-Uni (1,2 GW) et en France (492 MW). Il y a eu également un nombre important de projets dans l’éolien en mer (offshore) : 18 projets dans quatre États membres de l’UE (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique et Finlande), qui ont totalisé 1,3 GW.

Concernant le volet investissement, 8,3 milliards d’euros ont financé de nouveaux actifs au premier semestre : 5,4 milliards d’euros sur terre et 2,9 milliards d’euros en mer. A noter que ce dernier est en baisse par rapport à 2016 avec un financement record de 14 milliards d’euros sur la même période. Une tendance à la concentration du marché était également vérifiée, avec 53% des investissements totaux réalisés en Allemagne contre aucun investissement offshore effectué au Royaume-Uni.

Capacité éolienne en MW au premier semestre 2017 en Europe (Src WindEurope)

Nous sommes sur le bon chemin pour obtenir une bonne année en ce qui concerne les installations d’éoliennes, même si la croissance reste générée par quelques acteurs du marché. Au moins dix pays de l’UE n’ont pas encore installé un seul mégawattheure cette année. La fin du régime d’obligation (Renewables Obligation) de l’éolien terrestre au Royaume-Uni devrait entraîner une concentration encore plus grande du marché en Allemagne, en Espagne et en France. En offshore, le niveau de l’activité financière demeure préoccupant. Bien que cela ne se traduise pas par des installations inférieures d’ici quelques années, l’industrie a toutefois besoin de clarté sur les volumes pour la période post 2020 afin de maintenir une réduction des coûts” a affirmé le responsable politique de WindEurope, Pierre Tardieu.

Partagez l'article

 



[ Traduction Enerzine ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz