Réseau de chaleur de Givors : 74% d’énergies renouvelables d’ici 2021

La délégation de service public confiée par la métropole de Lyon au groupe Idex pour une durée de 25 années permet au réseau de chaleur de Givors de bénéficier d’évolutions tant environnementales qu’économiques.

Ce nouveau contrat lui permet en effet de passer dès aujourd’hui au biogaz et de franchir le taux de 50% d’énergie renouvelable. Mais ce verdissement n’est qu’une première étape puisque dès 2021, la biomasse fera son entrée dans son bouquet énergétique et ses 74% d’énergies renouvelables iront de pair avec une baisse de la facture des Givordins de l’ordre de 25%.

Un verdissement progressif : du biogaz à la biomasse …

Depuis sa mise en route en 1970, afin de chauffer l’équivalent de 1500 logements de la commune à travers 4 km de réseau, la chaufferie des Vernes, d’une puissance de 23 MW, produisait l’énergie distribuée sous forme d’eau chaude à partir de gaz naturel.

Grâce à ce nouveau contrat confié au groupe Idex, le réseau est dorénavant alimenté, pour plus de la moitié du gaz naturel, par du biogaz. Cette énergie renouvelable permet d’avoir un bouquet énergétique couvert par 55% d’énergie verte.

A partir de 2021, ce dispositif sera complété par une nouvelle chaufferie biomasse, d’une puissance de 4,2 MW, dont l’énergie produite constituera 74% du bouquet énergétique du réseau. Pour l’approvisionnement en bois, 60% de plaquettes forestières seront issues du broyage des restes des exploitations dans un rayon de 70 km autour de Givors.

Idex utilisera par ailleurs un procédé novateur de stockage de chaleur par hydro-accumulation. Grâce à la récupération de la chaleur émise par les fumées de la chaudière biomasse, ce procédé permet de mieux lisser les besoins en hiver et d’optimiser le recours à la biomasse à la mi-saison. Le système permettra également de préchauffer l’eau chaude sanitaire en sous-stations.

Dès 2021, ce seront donc 74% d’énergies renouvelables et de récupération qui alimenteront 2700 équivalents logements. Le réseau est par ailleurs dès aujourd’hui dimensionné pour accueillir des développements ultérieurs comme l’utilisation de la géothermie de la nappe phréatique, du solaire thermique ou de la récupération de la chaleur fatale.

Une baisse de la facture des Givordins

Grâce aux 55% de biogaz alimentant dorénavant le réseau, les abonnés bénéficient d’une TVA au taux réduit de 5,5% sur l’intégralité de leur facture. Dès 2021, avec l’arrivée de la biomasse, ils profiteront d’une nouvelle baisse de l’ordre de 25%.

A propos :
Première ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) indépendante française des services énergétiques, Idex, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 860 millions d'euros en 2017, est implantée dans toute la France avec plus de 100 agences et 3.600 collaborateurs, ingénieurs et techniciens spécialisés.
Partagez l'article
  • 65
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz