Stroomop présente la première maison « hors réseau électrique » en Belgique

Durant les froids jours d’hiver, le chauffage tourne à plein régime. Le compteur électrique fait des heures supplémentaires, sauf chez Ludwig et Ann Van Wonterghem qui ne reçoivent plus de facture d’électricité. Ils sont entièrement indépendants du réseau public et des fournisseurs d’électricité.

Leur installation à pellets écologique et éco énergétique, génère suffisamment de chaleur et d’énergie, même durant les périodes hivernales de froid intense, que pour alimenter les besoins en énergie d’une famille moyenne (annuellement 3.500kWh en électricité et 25.000kWh pour chauffer l’habitation).

Depuis novembre 2017 l’installation, composée d’une chaudière à pellets productrice d’énergie, d’une batterie et d’une installation photovoltaïque, a été mise en service et améliorée. « Ces derniers jours, notre installation a passé le test ultime. Une vague de froid extrême traverse notre pays et les besoins en énergie augmentent, mais notre chaudière à pellets ÖkoFEN reste fiable et efficace. Tous les composants de l’installation ont prouvé leur fiabilité et leur performance : nous pouvons sans soucis et en tout confort profiter d’une maison chauffée et disposer de toute l’électricité nécessaire pour faire fonctionner nos appareils ménagers », explique Ludwig Van Wonterghem de la société Stroomop.

Dans le local technique de notre maison est installée une ÖkoFEN Pellematic Condens-e à ballon tampon intégré. Cette chaudière à condensation à pellets, d’une puissance thermique de 10kWh, est équipée d’un moteur Stirling produisant environ 750W d’électricité. Le cœur de l’installation est complété par une petite installation photovoltaïque de 3,6kWp et d’une batterie d’eau salée de 10kWh. Les jours ensoleillés, les panneaux solaires livrent de l’énergie emmagasinée dans la batterie d’eau salée. Durant les jours plus sombres, la production réalisée par le moteur Stirling est emmagasinée dans la batterie afin d’alimenter l’habitation en énergie, durant les heures où la chaudière à pellets ne tourne pas.

Solution énergétique du futur : la chaudière à pellets

Pour Stroomop, il devient urgent de passer des énergies fossiles aux énergies renouvelables et toutes les « solutions renouvelables » ne sont pas durables.

« Il est grand temps de passer aux énergies renouvelables. Actuellement, encore 25 % des familles en Belgique utilisent du mazout et chaque année 30.000 nouvelles chaudières au mazout sont encore vendues. Il est impensable que dans le futur les gens continuent à se chauffer avec cette énergie fossile. Ceux que le prix d’une chaudière à pellets rebute (environ 10.000 euros) doivent faire le calcul. L’achat d’une nouvelle chaudière à pellets coûte effectivement aux alentours de 4000 euros plus cher qu’une nouvelle chaudière à mazout, mais le prix du mazout (en moyenne 6,8 euros cent/kWh) est beaucoup plus cher que le prix des pellets (en moyenne 5 euros cent/kWh). Avec une utilisation moyenne de 2500 litres de mazout, vous avez récupéré la différence en 8 ans », explique Ludwig Van Wonterghem.

Pour ceux qui veulent produire de l’énergie et de la chaleur de manière durable à haut rendement, la première étape est l’achat d’une chaudière à pellets qui peut ensuite être complétée par un moteur Stirling afin de générer de l’électricité.

Stroomop promeut l'utilisation de pellets et de bois pour se chauffer de manière écologique. Nous informons les candidats à la construction et à la rénovation sur les solutions durables que peuvent apporter les chaudières à pellets, les poêles à pellets, les poêles à bois, les poêles mixtes et les cuisinières à bois.
Partagez l'article
  • 36
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guy Weider
Membre

Bravo à Ann et Ludwig,
Belle initiative et belle démo !
Installation intéressante avec Stirling et PV + batterie tampon.
Amortissement sur 8 ans avec EnR au lieu ressource Fossile et un Geste pour la Planète !
Expérience mérite d’être vue et de faire école !
YA+KA
Salutations
Guydegif(91)

Yaouanc Sebastien
Membre

Oui !
On aimerait connaitre le cout de cette chaudière cogénération !
A quand des petites cogénérations sur les chaudières à plaquette de petites et moyennes puissance, pour ne pas cantonner la cogé bois aux méga projets ?
Peut être que l’industrialisation de ces moteurs sterling de petites puissances pourrait permettre de généraliser ces opérations