Un bioplastique “révolutionnaire” conçu par bio-on

La société FLOS a dévoilé le 18 avril une lampe innovante biodégradable à 100% naturellement dans l’eau, grâce notamment au bioplastique PHAs de Bio-on.

Devenue une icône dans le design de l’éclairage, la lampe FLOS – Miss Sissi – dessinée en 1991 par Philippe Starck devient le premier objet à adopter ce bio-polymère "révolutionnaire".

Réalisée jusqu’à présent en Polycarbonate, l’un des matériels plastiques les plus couramment utilisés dans l’industrie, Miss Sissi a réussi les tests de ce nouveau bioplastique développé ces 5 dernières années en Italie par Bio-on. Le bio-polymère PHAs est jugé révolutionnaire par ses concepteurs car il est obtenu à partir de résidus de betteraves et de cannes à sucre. Il n’a donc pas d’impact immédiat sur la chaine alimentaire, et comme il n’exige aucun solvants organiques, il est complètement biodégradable dans la terre et dans l’eau.

"Nous sommes fiers de présenter en avant-première mondiale le premier produit de design réalisé par notre bio-polymère PHAs avec FLOS, une marque prestigieuse et connue dans le monde" a expliqué Marco Astorri, administrateur délégué de bio-on. "Grâce à cette coopération nous pouvons armorçer concrètement une nouvelle ère. La technologie est disponible à l’échelle globale et avec la gamme de bio-polymères développés par Bio-on il est possible de réaliser une vaste gamme d’objets dans tous les secteurs le plastique est utilisé aujourd’hui".

"Nous sommes heureux de relever ce nouveau défi pour le futur" a affirmé Piero Gandini, Président et administrateur délégué de FLOS. "Cela représente l’éternel esprit innovant italien, magnifiquement représenté par Bio-on. Nous avons hâte de poursuivre les essais sur d’autres produits et matériaux pour pouvoir entamer dès que possible un tournant dans la production industrielle. Les polymères de Bio-on constituent une révolution totale dans le rapport produit de masse et environnement."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Un bioplastique “révolutionnaire” conçu par bio-on"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

Et comment ce bio-plastique, qui se dégrade dans l’eau, réagit-il à l’humidité ?

Tech
Invité

cela ne doit pas être pire que vous sous la douche!

Pastilleverte
Invité

une nouvelle qu’elle est bonne ! Un “vrai” bio plastique, car issu de déchéts agricole, “recyclé” intelligemment sur un objet design ; Bingo !

Guydegif(91)
Invité

Et fibres de miscanthus ou autres lins, etc…comme structurant de ce bio-polymère ! Why not? Comme on a des betteraves (en métropole) et de la canne à sucre (Dom-Tom), et du sucre en excédent mondial qui ne demande qu’à trouver d’autres usages by-products pour la filière, ainsi que du miscanthus et du lin en France, on va pouvoir adopter cette solution de Bio-on en France aussi ! YA+KA ! en voilà une nouvelle et belle piste bio-composite ou bio-plastique….pour les domaines ustensiles divers, et pourquoi pas automobiles, histoire d’alléger et faire plus DD ! A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz