Areva va démanteler deux réacteurs de recherche en Suède

Areva a annoncé avoir remporté un contrat auprès de SVAFO, entreprise détenue par quatre opérateurs de centrales nucléaires suédois*, pour démanteler les réacteurs de recherche R2-0 et R2 situés près de Nyköping, en Suède.

D’une puissance respective de 1 et 50 mégawatts, ces deux réacteurs ont été arrêtés en 2005 après environ 45 années de fonctionnement. Il s’agit du premier projet de démantèlement réalisé en Suède depuis les années 80.

Dans le cadre de ce contrat, Areva précise qu’il réalisera la planification détaillée du projet et procèdera au démantèlement des deux réacteurs. Le groupe effectuera également les mesures des niveaux radiologiques des pièces et les conditionnera dans des emballages appropriés avant de les remettre au client.

Le travail sur site débutera au cours du premier semestre 2015.

"Le contrat remporté auprès de SVAFO renforce la position du groupe Areva sur le marché du démantèlement des réacteurs. Au cours des années à venir, des centrales nucléaires atteindront le terme de leur période d’exploitation. Grâce à son expérience unique, Areva se positionne comme un acteur de référence pour répondre aux besoins des électriciens dans leurs opérations de démantèlement" a expliqué Stephan Krueger, Directeur du démantèlement des réacteurs chez Areva.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Bénéficiant d’une expertise dans le démantèlement d’installations nucléaires, Areva a déjà mené à bien des projets de ce type, notamment en France avec le démantèlement d’installations sur les sites de La Hague, Marcoule et Cadarache, et en Allemagne avec les centrales nucléaires de Stade et Wuergassen.

Areva prépare actuellement des programmes de démantèlement pour les centrales nucléaires allemandes, fermées en 2011 suite à la décision du pays de sortir du nucléaire.

* Forsmarks Kraftgrupp AB, Ringhals AB, Barsebäck Kraft AB et OKG AB

Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bachoubouzouc

Moi qui croyait qu’on était très en retard sur le démantèlement par rapport aux champions allemands, qu’on devait absolument fermer Fessenheim et en faire un centre national du démantèlement ? Comment diable parvient-on à exporter nos compétences sans ce prérequis ? Les écolos nous auraient mentis ? J’ai vraiment peine à y croire.