“Bientôt 1.000 km d’autonomie pour les véhicules électriques”

Innolith AG, le spécialiste mondial de la technologie des batteries inorganiques rechargeables, a annonce le développement actuel de la première batterie 1.000 Wh/kg rechargeable au monde.

En cours de développement dans le laboratoire de la Société en Allemagne, la nouvelle batterie Energy d’Innolith serait capable d’alimenter un véhicule électrique (VE) pendant plus de 1.000 km avec une seule charge. La batterie Energy d’Innolith permettrait également de réduire considérablement les coûts parce qu’elle évite l’utilisation de matériaux exotiques et onéreux et que la densité du système est très élevée.

Outre la grande autonomie qu’elle procure et ses avantages en termes de coûts, la batterie Energy d’Innolith sera la première batterie au lithium ininflammable destinée aux véhicules électriques. Contrairement aux batteries classiques pour VE qui utilisent un électrolyte organique inflammable, la batterie d’Innolith est basée sur un électrolyte inorganique ininflammable. Le passage à des batteries ininflammables élimine la cause principale des incendies de batterie qui ont affecté les constructeurs de véhicules électriques.

« La révolution des VE bute sur les limites des batteries disponibles actuellement, explique Sergey Buchin, PDG d’Innolith AG. Les consommateurs veulent une autonomie adéquate fournie par une seule charge dans un VE abordable et la certitude qu’il ne va pas prendre feu. La batterie Innolith Energy Battery est la technologie d’avant-garde qui peut potentiellement répondre à tous ces besoins. »

Innolith commercialisera la batterie Energy tout d’abord via une première production pilote en Allemagne, puis au travers de partenariats de licence avec les principaux fabricants de batteries et constructeurs automobiles. Le développement et la commercialisation de la batterie Energy d’Innolith devraient prendre trois à cinq ans.

Souscrivez à l'Achat Groupé EnergieMoinsChere.com
achat-groupe.energiemoinschere.com

Nous avons obtenu jusqu'à 21% de remise sur l'électricité et -17% sur le gaz ! C'est gratuit et sans engagement.

Pour la chimie de sa batterie Energy, Innolith a utilisé une méthode de conversion innovante permettant de générer la haute densité énergétique observée dans chaque cellule. Les matériaux réactifs de conversion offrent une nouvelle voie prometteuse pour les cellules de batterie à haute densité énergétique, car ils permettent de dépasser les performances médiocres des matériaux d’intercalation traditionnels. Cette nouvelle approche permettra aux batteries d’atteindre des valeurs de contenu énergétique au niveau des cellules impossibles à obtenir auparavant.

« Cette nouvelle avancée est le fruit d’années de recherche approfondie sur tous les aspects des électrolytes inorganiques et leur application aux batteries rechargeables, déclare Alan Greenshields, président d’Innolith. En résumé, l’expérience acquise dans la fabrication de batteries à haute puissance d’une robustesse et d’un cycle de vie exceptionnels s’avère également être la base idéale pour la fabrication de produits à haute énergie. L’absence de matériaux organiques – un aspect clé de la technologie de batterie d’Innolith – élimine la source critique de risque pour la sécurité et d’instabilité chimique des batteries à haute énergie. Tout s’est mis en place en 2018 grâce à plusieurs avancées extraordinaires enregistrées par notre R&D. »

Innolith a déposé des demandes de brevets pour les inventions clés liées à la batterie Energy et maintient également la confidentialité commerciale du mécanisme de chimie cellulaire. En vertu de tous les accords de licence relatifs à la batterie Energy, Innolith conservera le contrôle de tous les approvisionnements en produits chimiques de spécialité afin de protéger ses droits de propriété intellectuelle.

La société a déjà prouvé le caractère novateur des batteries rechargeables ininflammables et inorganiques avec un premier produit, la batterie Grid-Scale Power utilisée aujourd’hui par le réseau PJM aux États-Unis pour fournir des services rapides de régulation de la fréquence. La chimie utilisée dans cette batterie s’est avérée efficace pour plus de 55.000 cycles de décharge de pleine profondeur, soit 10 à 100 fois le nombre maximum de cycles des batteries Li-ion existantes utilisées actuellement.

À propos d'Innolith

Innolith AG est une entreprise de technologue énergétique basée à Bâle, en Suisse. La Société est la première à exploiter une plateforme technologique de batteries inorganiques qui fournit des batteries rechargeables présentant des niveaux sans précédent de sécurité, de durabilité, de puissance et, désormais, d’énergie. La plate-forme remplace les électrolytes inflammables à base de solvant organique utilisés dans toutes les autres batteries lithium-ion disponibles sur le marché par un électrolyte liquide ininflammable fabriqué entièrement à partir de matériaux inorganiques. Innolith mène ses recherches primaires dans son laboratoire de Bruchsal, en Allemagne.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.
Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lludo
Invité
lludo

esperons que ce ne soit pa comme l’entreprise GRABAT(espagne) qui nous prévoyait les mèmes performance il y a bientôt 5 ans et toujours rien.
espérons ;espérons!!!

Murcie
Invité
Murcie

L’entreprise Grabat (Espagne) travaille sur des batteries de 2000 wh/kg.
https://nexxdrive.fr/graphene-on-vous-dit-tout-sur-ce-materiau-magique/
C’est toujours d’actualité et l’entreprise s’industrialise sur d’autres segments en rapport avec le graphene.

Eric Verlaet
Invité
Eric Verlaet

Article écrit au conditionnel…
De plus une autonomie de 1000km est absurde pour 95 % des vehicules
Un ami pompiste m’a montré son listing…. Moyenne des quantités délivrées 20 à 30litres….
Donc moins de 500km….
CQFD
De plus les états européens vont taxer les VE à l’avenir… En fonction de leurs capacités de batteries et leur puissance….
Donc ma voiture avec 250km et 35kwh sera un bon choix…

raymond
Invité
raymond

Surtout qu’avec 250km réel le prix de la voiture sera plus abordable

Sam
Invité
Sam

C’est vrai que les 1000 km d’autonomie, on en a pas besoin tous les jours. Mais c’est un repère qui permet de comparer avec les véhicules thermiques actuels. Et les automobilistes ne veulent pas perdre en autonomie, qu’ils prennent pour le facteur le plus important. Toutefois une autonomie de 1000km, ou l’équivalent en kwh stockés, permet non seulement de recharger mois souvent, mais aussi de bénéficier d’un stockage d’énergie énorme. Si on roule peu ou pas, pendant une période, la voiture est branchée à la maison et on fait tourner le lave-linge ou le chauffe-eau avec la batterie plutôt que… Lire plus »

azerty
Invité
azerty

sur un tableau j’ai lu que l’essence faisait 12000wh/kg, mais si le moteur explosion tire 30-40% de rendement et le moteur électrique 90%. On n’a plus que pour faire simple que 5x plus d’autonomie par kg pour l’essence.
çà résoudrait tous les problèmes de stockage y compris pour le stationnaire et l’intermittence saisonnière.
çà m’a l’air d’une rupture technologique. Surtout que la durée de vie est aussi phénoménale.
Alors pourquoi tout miser sur l’hydrogène ?

Lionel_fr
Invité
Lionel_fr

L’hydrogène ne se contente pas d’être stocké : il se transporte par pipeline. L’hydrogène est utile en métallurgie, pétrochimie, alimentaire, en chimie en général. L’hydrogène est la première étape pour faire du méthane CH4, principe actif du gaz naturel, mais aussi du méthanol, de l’essence et du diesel (Fischer-Tropsch). Enfin, il faut absolument éviter le piège de penser qu’une technologie va supplanter les autres. Les batteries présentées dans l’article semblent mirobolantes mais comme dit lludo, la plupart du temps, on n’entend plus jamais parler de ce genre d’annonce… Comme tout le monde, j’espère qu’elle tiendra ses promesses mais objectivement, les… Lire plus »

azerty
Invité
azerty

On ne devrait même pas communiquer sur ces sociétés si elles ont si peu de crédibilité, s’il y a autant de fraudes, tant qu’il n’y a pas de preuves. Le travail de journaliste c’est pas de répandre des rumeurs, c’est de faire la vérité sur les rumeurs et d’informer de ces vérités. Dans le cadre des énergies renouvelables l’hydrogène est intéressant pour le stockage, mais il est réputé compliqué à stocker donc trop cher. La conversion en ch4 facilitant le stockage devrait entrainer une perte de rendement et un surcout final. J’ai pas les chiffres qui sont jamais donnés. Ici… Lire plus »

azerty
Invité
azerty

Sur nexxdrive on peut lire ce commentaire qui apporte des infos sur la société https://nexxdrive.fr/1-000-km-dautonomie-avec-la-future-batterie-innolith/ <They are ULTRA – FAKE !!! no credible demonstrations, all their photos/videos are photoshopped, their team's previous company lost 68 million dollars delivering ZERO batteries, photos, labs, hardware, news, networking, zero and filed chapter 11 for 68 million input cost, their website is stuffed with money, even though their business is broke and begging, their video has a little girl jumping in wheat and no labs or research, and they want money first, results second… they mostly hire investment consultants, not researchers or engineers, classic… Lire plus »