Désert de Gobi : deux villages autonomes en énergie

Mis sur pied par la Banque mondiale, deux villages du désert mongol se sont vus équipés d’un système photovoltaïque d’une puissance solaire totale de 305 kWc.

Dans le désert de Gobi, la température peut chuter jusqu’à -30° C. Pendant longtemps, les habitants mongols de Gobi-Altai et de Bayantoori ont dû vivre, dans ces conditions, avec une alimentation en courant instable.

Avec ce projet de la Banque mondiale visant à améliorer les conditions de vie dans les zones rurales, ces deux villages vont désormais bénéficier 24 heures sur 24 du courant généré par les installations solaires indépendantes du réseau.

Ces deux installations solaires d’une puissance respective de 202,5 kWc et 102,6 kWc ont été pourvues de modules solaires robustes capables de résister aux conditions météorologiques extrêmes qui règnent dans le désert de Gobi. Le système a été installé par Kyocera Sales & Trading Corporation de Tianjin (Chine).

Par ailleurs, un autre projet soutenu par le service d’aide au développement du gouvernement japonais, l’aéroport international « Gengis Khan » d’Oulan-Bator sera équipé en 2011 d’une installation solaire Kyocera de 453,18 kWc.

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Samivel51

Comment notre cher Enerzine peut-il écrire une énormité pareille? Mongolien = trisomique! Le désert de Mongolie est “mongol”!! Merci pour eux.

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime