Incident ‘sans gravité’ à la centrale nucléaire de Fessenheim

Le 5 septembre 2012 à 15h00, un incident de nature chimique s’est produit dans la centrale nucléaire de Fessenheim qui comprend 2 unités de production de 900 Mégawatts et située dans le département du Haut Rhin à 25 km de Mulhouse.

"Lors d’une manutention d’eau oxygénée dans la partie nucléaire de l’installation, un déversement du produit a provoqué un dégagement de fumée conduisant à l’intervention des secours et des pompiers" a expliqué l’exploitant de la centrale, EDF. "Cette eau oxygénée est utilisé dans le cadre de manoeuvres d’exploitation courantes" a t-il ajouté.

L’incident a entrainé des brûlures légères aux mains pour 2 salariés, qui ont été pris en charge médicalement. Les 9 personnes présentes également dans les locaux lors de l’incident ont été examinées et ne présenteraient aucune blessure.

L’ASN (Autorité de Sûreté du nucléaire) confirme avoir été informée par EDF d’un incident lié à un dégagement gazeux survenu vers 15h dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires (BAN) de la centrale nucléaire de Fessenheim. "Lors d’une manipulation d’eau oxygénée, produit chimique non radioactif, un déversement a provoqué un dégagement de vapeur, qui a déclenché les capteurs de détection incendie. Conformément à la convention entre les services publics et la centrale, les pompiers ont été dépêchés sur place. Il n’y a pas eu d’incendie."

Cet incident n’aurait pas eu de conséquence sur l’environnement.

"La possibilité d’un tel incident et la répétition d’incidents au cours de l’année, dans la centrale la plus vétuste de France, montrent que d’importants problèmes de sécurité existent, notamment pendant les périodes de maintenance. Le recours pour les tâches d’entretien des centrales nucléaires à la sous-traitance, beaucoup plus exposée aux radiations que le personnel permanent car soumis à des exigences économiques, pose de véritables problèmes de sécurité, en particulier pour les travailleurs" a déploré Les Jeunes Écologistes.

Le mouvement écologique réclame "une révision des conditions dans lesquelles se déroulent ces opérations de maintenance, et que soit mis fin au recours à la sous-traitance." Et d’une manière plus large, il demande "une fermeture immédiate de la centrale de Fessenheim, la sortie progressive du nucléaire et l’engagement d’une véritable politique de transition énergétique basée sur la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables."

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pastilleverte

pro nuke ou pas, il faudrait arrêter le sensationalisme à chaque incident (répète incident) dans une central nucléaire. ou alors à ce titre, il y a peu pour ne pas dire aucun établissement industriel qui devrait rester ouvert au nom du principe de précaution, suite aux nombreux incidents qui s’y déroulent quotidiennement. Dans le même ordre d’idées, pratiquement aucun avion ne devrait décoller. Que Fessenheim soit la centrale la plus ancienne de France, soit. En soit ce n’est pas une raison pour accélérer sa fermeture, sauf pour de pures raisons idéologiques (promesse de campagne de Hollande pour fair plaisir à EELV) Que le prolongement technique de 10 ans de sa “vie” initiale soit possible et techniquement et dans la sûreté avec un certain nombre de travaux, et bien oui, sauf à remettre en doute toute instance ad hoc sous pretexte qu’elle ne serait pas 100% indépendante et transparente, la bonne blague, est-ce que Greenwar, par exemple, est elle même dans ce cas ? Après, pourquoi pas baisser la part de l’électricité nucléaire en france à 50% à l”horizon que l’évolution des techniques enr (géothermie et hydro comprises) aura permis un approvisionnement robuste, constant et à un prix raisonnable, c’est à dire celi du nuke, travaux récents de mis en sûreté supplémentaire inclus.

Pas naif

Chaque jour des gens se brûlent plus gravement en France avec de l’eau oxygénée, sans faire la une des “média”: * Tout le monde a de l’eau oxygénée à la maison: collez-y une pincée de permanganate (désinfectant doux en vente libre pharmacie) et ça vous pète à la figure. * Encore pire, chaque ménagère a sa bouteille d’eau de Javel (hypochlorite) et la plupart en ont une d’acide chlorhydrique, dans le même placard. Or une simple cuiller à soupe de ce dernier entrant en contact avec la Javel libère la dose mortelle de Chlore, 65mg. Et les deux sont en vente libres supermarché Voyons comment c’était visible hier le 5: – A la télé, les bandes d’info urgentes d’habitudes restent 5 secondes: pour ce non-évènement, elles restaient sur fond jaoune en permanence… – Enerzine n’y a pas coupé – etc… * Alors je prévoie la prochaine bourde: “Urgent: Un oiseau a laissé tomber une fiente sur la coupole de la centrale de Nogent: risque de perforation et possible contamination nucléaire….” Les pseudo-journalistes faiseurs de bruits se couvrent encore de ridicule en mettant à nu leur indicible haine du nucléaire: heureusement les français ne sont aussi stupides et rigolent de leur pitoyable envie de taper sur le nuc.

maxxxx

… j’ai mangé une pomme.

Samivel51

Un militant se brule a la machine a cafe au siege d’EELV. Le PS reclame la dissolution immediate d’EELV et une transition vers le parti unique.

meminick

Si la multiplication des incidents ne parait à certain que peu intéressante, il n’en n’est pas de même pour les reponsable “sécurité” qui sont toujours vigila au signes avant coureur. La vrai question est de l’augmentation ou non d’incidents dits mineurs qui permet par l’analyse de la récurence et de la fréquence de se faire une idée de l’ensemble de la chaine qualité ainsi que de l’état du matériel. Pour mémoire les gros incidents sont toujours précédés de la multiplication de siges avant coureurs qui ont toujours été ignorés ou minimisés. Je propose par ailleurs de supprimer le poste de ministre de l’écologie et de réorienter le financement correspondant sur les mesures de cotrole et de vérification de nos chères centrales.

Bouffeducharbon

Nos médias ont donc définitivement décidé de se coucher devant les fantasmes de ces rentiers bien gras et bien pervers des charbonnages du monde entier??? Hier, 2 nouvelles de type accident du travail, et dans la même région, sont “traitées” par nos médias: 2 brûlés légers à Fessenheim, et 2 morts chez Mittal à Gandrange !!! 2 morts, la même journée !!!!!! Et ces 2 morts méritent donc 30 fois moins de temps d’antenne qu’un pschit dans un bidon d’eau oxygénée, uniquement mis en avant au prétexte qu’il a lieu dans la partie CONVENTIONNELLE d’un CNPE ??? Mazette! mais alors il faut interdire les barbecues dès l’été prochain, c’est beaucoup trop dangereux! GreenPeace a donc clairement gagné sa bataille d’influence dans les médias français, pour le plus grand bonheur des exploitants de ce p… de lignite, que l’on veut nous vendre comme un progrès écologique, en soutien des intermittences défavorables de l’éolien, absolument nécessaire pour le fonctionnement du réseau électrique (inter)national. C’est donc ça que notre presse souhaite pour la France? Nous mettre à genoux devant les exploitants du lignite allemand, comme un petit enfant léchant les pieds d’un racketteur véreux? Eh bé, nous allons en bouffer de ce charbon pourri, jusqu’à l’étouffement ! Et il ne faudra pas que les enfants et petits-enfans des journalistes actuels viennent se plaindre dans 30 ou 40 ans !!! Si tel est le cas, ce pays est donc devenu fou. Un pays totalement DÉCADENT, lancé à corps perdu vers le Moyen-Âge. Quant aux directeurs des CNPE, ces véritables c… molles qui préfèrent se laisser marcher dessus lors de chaque fait divers industriel à longueur d’année, plutôt que de siffler enfin la fin de la récré de nos médias dégénérescents, il serait grand temps de les virer, pour les remplacer par de vrais responsables, capables de répondre à l’outrance permanente de nos médias esclaves de GreenPeace, donc sous la botte de leurs obscurs mécèces charbonniers.

Ambiel

Bizarre votre colère contre Greenpeace, ils sont pourtant bien en pointe contre le charbon, en particulier en Australie ou ils luttent contre les projets de mines géantes. Et simple remarque, une mine de charbon qui pète, ça ne nécessite pas d’évacuer une région entière pour 1000 ans.

Deut

L’eau oxygénée trouvée dans le commerce pour blanchir des fringues ou pour éclaicir les cheveux est en faible concentration ( L’eau oxygénée/peroxyde d’hydrogène quasiment pure sert essentiellement à de la chimie afin accélérer la corrosion des aciers/inox. A grosse concentration il peut être utilisé comme carburant (explosif). Dans les réacteurs vous avez des echantillons/tubes témoins d’aciers qui subissent les bombardement neutronique et les rayonnements béta de fortes énergies placés soit devant soit derrière le bouclier neutronique. Lors du déplacement par 1/3 des crayons, ces témoins sont prélevés (généralement ont subi une fluence de 10^15 neutrons par cm² par seconde) et pour anticiper le vieillissement de la cuve, des batteries de tests sont effectués, dont le K1C, la résilience et accélération de corrosion par cet H2O2.

Nicias

…Deut, pour montrer que même avec un article inutile on peut se coucher moins ignorant.

Bouffeducharbon

@Ambiel: Pourquoi bizarre??? Les investisseurs de GreenPeace ne se comptent pas parmi L’ENSEMBLE des producteurs de charbon, tout simplement !!! J’imagine très facilement que ces gros mécènes veulent contrecarrer les projets concurrents envisagés en Australie, pour interdire les grosses parts de marché qui seraient gagnées là-bas sans leur bon vouloir! Que leur lobbying intense soit un cauchemar pour la biosphère, c’est un fait, mais laissez-nous tout de même baisser un tout petit peu la température de cet enfer, si c’est possible! Et à propos de température, attendez environ 50 ans, et vous verrez que c’est pratiquement toute la Terre qui sera à évacuer pour l’éternité! Bizarrement, je me dis quand même qu’une bonbonne d’eau oxygénée derrière plusieurs mètres de béton (épaisseur cumulée sur plusieurs murs jalonnant quelques dizaines de mètres), ça craint moins qu’une vague de 25 mètres qui submerge une digue haute de seulement 10 mètres (ah, les “petits-bras”!)…

Dan1

Voilà ce que Noël Mamère déclare : “Cet incident est la preuve qu’il faut fermer Fessenheim au plus vite. C’est aussi la preuve qu’il ne faut surtout pas se lancer dans une opération de soins palliatifs à des centrales vieillissantes, comme Fessenheim” Ben, je ne ferai pas confiance à des gens qui font des déductions de ce genre. Un jour on va avoir : “un employé s’est coincée le doigt dans une porte, c’est la preuve qu’il faut supprimer les portes” Quand je vois les risques que prennent quotidiennement des millions de ménagères (ou ménagers ?) dans leur cuisine à cause du gaz de l’électricité qui cotoient les produits chimiques, j’affirme qu’il faut fermer les cuisines ! Enfin je constate que Noël Mamère n’aime pas les soins palliatifs pour ce qui est ancien. Alors si vous plus de 60 ans, faites gaffe, car c’est pas EELV qui va investir pour vous soigner ! Au fait, comment va Eva Joly ? On ne la voit plus… Noël ne lui aurait pas fait un mauvais sort quand même ??

Sicetaitsimple

Noel Mamere s’est coupé ce matin en se rasant. Il est temps d’interdire les rasoirs mécaniques et de n’autoriser que les rasoirs electriques. Et malus si on se rase à un autre moment que vers midi en été si le temps n’est pas couvert ou vers 3h00 du matin tout l’année. Obligation de déclaration sur l’honneur via la feuille d’impots, nombre de mâles adultes au foyer, on ne plaisante plus avec la transition énergétique. Non mais, le changement c’est…..

Ambiel

C’est quand même marrant, le dernier tsunami d’avant celui de mars 2011 en Japon faisait moins de 2 mètres. A l’époque certains voyoux d’écologistes inutilement alarmistes en ont profité pour tirer la sonette d’alarme, je suis certains que la plupart d’entre vous en auraient profité (si l’information vous était parvenue) pour vous en moquer et dire qu’au Japon tout est prévu, qu’un pays aussi avancé ne pouvait pas ne pas avoir de procédure ultra sure… On voit le résultat… Jamais on ne vous a entendu avant Fukushima emettre la moindre critique sur le système japonnais, et aujourd’hui on vous entend dire “mais il faut être fou pour construire des centrales dans un pays aussi sisimque”, “leur système était pourri”, “ils ont fait n’importe quoi”, et j’ai même lu sur ce site “ils l’ont presque cherché”! Vous êtes vraiment drôles, sauf que derrière tout ça l’enjeux c’est notre sécurité à tous. Si on laisse des employés faire n’importe quoi avec de l’eau oxygénée, demain qui ne dit pas que lors du déplacmeent de barres de combustibles il n’y aura pas une bêtise de faite? L’opinion, et pas seulement les anti-nucléaire, ont besoin d’avoir un peu confiance en vous, et franchement, c’est pas gagné!

einstein30

pour information , je vous rappelles que chaque incident ,aussi minime ,le plublic doit en être informe ,c’est ce que l’on appelle la “transparence”; je sais parfois ça peut paraitre un peu exagerer en comparaion de certains accidents qui surviennent dans d’autres activites qui ne vont pas soumi a la declaration publique pour la “transparance” , donc des accidents graves sont inconnus du public sauf parfois par la presse ecrite ou parlee locale .

Luis

Justement, le 22 février 1977, une erreur dans le chargement du réacteur A-1 de Bohunice, en Slovaquie, a conduit à un accident de niveau 4 (4/7) sur l’échelle INES. A cause d’une petite bricole : du déshydratant provenant de l’emballage du combustible nucléaire. Conséquence : surchauffe et graves dommages au réacteur, rayé du service à cause de cela. Une fausse manip = un réacteur en moins (pourtant, les employés n’étaient pas soudoyés par Greenpeace). En France, une barre de combustible est restée coincée en 1999 à Nogent, une autre en septembre 2008 au Tricastin, une autre le 9 août 2009 à Gravelines-1.

Deut

Ambiel, rien que par le fait de citer un tsunami de 2m alors que celui ci a atteind 23m+ et donc entrer jusqu’à 10km dans les terres () est une erreur qui vous mets autant en porte à faux que toute personne qui fait une erreur (personne n’est infaillible) et rendent ainsi vos arguments -déjà peu pertinents- absolument caduque.

16
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime