La Californie annonce 244 projets dans le renouvelable

Le Gouverneur Arnold Schwarzenegger a annoncé mardi dernier, une liste de 244 projets qui pourraient produire jusqu’à 70.000 mégawatts (MW) d’énergie propre par an, et aider par la même occasion l’Etat californien à atteindre ses objectifs dans la décennie à venir.

Ce portefeuille de projets touchera aussi bien l’énergie éolienne, que le solaire, le géothermique, la biomasse et les petites installations hydroélectriques.

Actuellement, les installations existantes produisent annuellement un peu plus de 8.000 MW d’énergie renouvelable. Cette nouvelle orientation devrait aider à faire avancer un peu plus la Californie dans l’industrie verte en vue d’atteindre ses objectifs en matière "d’énergie propre" qui sont de 33% d’ici 2020.

Sur les 244 projets proposés, 53 projets feront appel à des fonds d’aide octroyés par le gouvernement fédéral, avant la fin 2010. Au moins 22 d’entre eux auront une capacité de production de plus de 200 MW, totalisant plus de 9.000 MW. Bon nombre de projets proposés actuellement font l’objet de procédures de contrôle auprès des autorités locales et fédérales.

La Californie a été le premier État américain à signer un protocole d’accord avec le ministère de l’intérieur afin de recenser des projets éligibles par l’Etat fédéral et de mettre en place un processus d’autorisation qui permet de recevoir jusqu’à 30 % de crédits d’impôt en vertu des lois américaines sur le réinvestissement et sur le recouvrement (Recovery Act).

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jipibi

Je suis surpris de voir qu’Enerzine continue de confondre  puissance et  production dans le domaine de l’électricité. Les 70’000 MW californiens sont une puissance, pas une production. Et ça a son importance. Exemple: 1000 MW de nucléaire produisent 8 à 10 fois plus d’électricité que 1000 MW d’éolien ou de solaire. A quoi s’ajoute le fait qu’une centrale nucléaire de 1000 MW coûte 3 milliards d’euros. Pour produire la même quantité d’électricité avec du solaire, il faut installer 60 millions de mètres carrés de panneaux photovoltaïques, au prix actuel de 50 milliards d’euros…

Gilloustyle

Je n’ai jamais vu “soixant-dix mille” ecrit “70.000” en Francais. 70,000 (version americaine qui separe les milliers par des virgules) s’ecrirait suivant les normes francaises 70000. La virgule francaise, qui separe les decimales, est equivalente aux USA a un point. Ex 12,99 dollars (quasi 13 dollars) s’ecrirait aux USA “$12.99”. Donc en aucun cas la virgule americaine est egale a un point francais !

marcob12

@ Jipibi Est plus grosse que la vôtre (de production annuelle de kwh par watt installé). Les 70 GW de renouvelables dont parle le gouverneur de Californie produiraient (à la louche) de l’ordre de 33% de leur consommation électrique, c’est le seul véritable chiffre ayant de l’importance. Il est vrai que l’électronucléaire produit bien plus de kwh par watt installé. Certes le nucléaire (en Californie) peut (sur le papier) produire 3 fois plus que l’éolien terrestre et certainement pas 10 fois plus que le solaire local qu’on peut comparer bien plus au sud algérien qu’au nord de la France. Le nucléaire a deux inconvénients là-bas qui sont sa gourmandise en eau et surtout la monotonie de sa production. Là où le solaire est prévisible et produit essentiellement pendant le pic de consommation, il faut évacuer l’excédent nucléaire la nuit… A moins d’avoir des voisins gourmands en énergie (la nuit de surcroît) l’avantage se transforme en boulet. Or les 3 états voisins (Oregon, Nevada et Arizona) ne consomment à eux trois qu’à peine la moitié de la Californie. Clairement le choix californiens est de développer les sources d’énergie du futur et comme il est fort douteux que le solaire demeure au niveau de prix actuel avec le changement majeur d’échelle de production, vos chiffres qui sont censés montrer que les californiens sont des imbéciles sont à prendre avec des pincettes. On sait qu’un mix de renouvelables lissent énormément leurs inconvénients intrinsèques, surtout qu’en développant localement les technologies de l’avenir, les californiens attendent un retour financier sur investissement. Contrairement à vous je suis loin de penser qu’ils font fausse route. L’avenir dira.

3
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime