L’Allemagne n’investit plus assez dans l’éolien pour atteindre son objectif de neutralité carbone

L’industrie éolienne allemande manque de vigueur selon GlobalData, car les enchères éoliennes terrestres n’attirent pas les investisseurs comme il le devrait.

Le marché de l’énergie éolienne terrestre en Allemagne n’a attribué que 187 mégawatts (MW) de nouvelles capacités éoliennes terrestres contre 500 MW disponibles lors de la vente aux enchères de septembre ;

Pour Mohit Prasad, chef de projet chez GlobalData, l’une des principales sociétés de données et d’analyse :

La conception imparfaite de la vente aux enchères et les difficultés à obtenir des licences pour la construction de turbines ont découragé les investisseurs, ce qui a entraîné une performance médiocre du mécanisme de la vente aux enchères.

La construction d’environ 2 000 turbines d’une capacité totale de 11 gigawatts (GW) est actuellement suspendue en raison de problèmes d’autorisation. Il s’agit principalement de la distance minimale obligatoire par rapport aux zones résidentielles et à l’infrastructure de l’aviation.

Selon GlobalData, l’Allemagne devrait avoir des installations éoliennes terrestres de 54,6 GW à la fin de 2019, soit une augmentation de 1,9 GW d’installations annuelles nettes par rapport à 2018, nettement inférieure à la moyenne de 4 GW en 2014 et 2015 sur la base des tarifs de rachat. Suite au passage aux enchères compétitives en 2017, le pays a connu une baisse de ses installations annuelles nettes. Selon GlobalData, le pays a déclaré des installations annuelles de 2,2 GW en 2018 et devrait connaître une nouvelle baisse en 2019.

Avec la fermeture de la dernière centrale nucléaire en 2022 et l’arrêt progressif des centrales au charbon d’ici 2038, le pays vise à produire 65 % de son électricité à partir d’énergie éolienne, solaire et autres sources renouvelables d’ici 2030. D’après nos calculs, l’industrie éolienne terrestre a contribué à hauteur d’environ 25 % au mix énergétique du pays en 2018 et pourrait passer à environ 30 % d’ici 2030. Le pays s’est fixé un objectif de neutralité carbone d’ici 2050, qui peut être atteint en promouvant les technologies éolienne et solaire. Pour atteindre l’objectif climatique, le pays a besoin en moyenne de 4,7 GW de nouvelles capacités éoliennes terrestres ajoutées chaque année d’ici 2050. On peut y remédier en modifiant le mécanisme actuel d’enchères et d’octroi de licences pour les projets éoliens terrestres.

Au sujet de GlobalData

La mission de GlobalData est d'aider ses clients à décoder l'avenir afin d'être plus performants et innovants dans un large éventail d'industries, dont les secteurs de la santé, de la consommation, de la distribution, de la finance, de la technologie et des services professionnels.
Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des