Le Commissaire à l’Energie accepte les tarifs régulés

Le commissaire européen à l’energie, Andris Piebalgs, était à l’Assemblée nationale mercredi, jour du vote de la loi sur la réversibilité totale. Il a affirmé devant les députés français n’être pas opposé au maintien des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité pour les particuliers.

"Je trouve normal que l’on cherche à protéger les consommateurs dans un contexte général de renchérissement des prix" de l’énergie, a-t-il expliqué devant la Commission des affaires économiques de la délégation à l’Union européenne de l’Assemblée nationale.

Les consommateurs, mais pas les industriels : M.Piebalgs a en revanche rappelé  son opposition aux tarifs réglementés pour les professionnels. Tarifs qui font l’objet d’une enquête de la Commission depuis juin dernier.

Le Commissaire européen a profité de sa visite pour réaffirmer son intention de séparer les activités de production et de transport de l’énergie. La "séparation patrimoniale" demeure un sujet de discorde entre Bruxelles et Paris.

Selon Andris Piebalgs, la présence en France de "monopoles naturels" limite la concurrence, et la concentration des activités freine les investissements. "L’absence de plaintes ne signifie pas une absence de problèmes", a-t-il prévenu.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

 

Partagez l'article

 

         

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
lindien

Il va pleuvoir des billets de 500 euros ! Pour une fois que le commissaire européen n’essaye pas de nous arnaquer !