Le sélénium rend les cellules solaires plus efficaces

De nombreux centres de recherche spécialisés dans l’énergie solaire sont à la recherche de matière absorbante de lumière qui pourrait être intégrée aux matériaux photovoltaïques afin de convertir davantage les rayons du soleil en électricité.

Une étude rapportée dans la revue "Applied Physics Letters", et publiée par l’American Institute of Physics (AIP), décrit comment l’énergie solaire pourrait être potentiellement "récoltée" en utilisant des matériaux qui contiennent des éléments d’oxyde de sélénium.

Une équipe du Lawrence Berkeley National Laboratory à Berkeley, en Californie, a intégré du sélénium dans de l’oxyde de zinc, un matériau relativement peu coûteux qui pourrait s’avérer très prometteur dans le processus de conversion de l’énergie solaire. L’équipe a constaté que même une quantité relativement faible de sélénium – représentant seulement 9% du poids de base de l’oxyde de zinc – favorisait l’efficacité du matériau dans la phase d’absorption de la lumière.

« Les chercheurs étudient des moyens de fabriquer des cellules solaires à la fois moins coûteuses et plus efficaces ; ce résultat pourrait potentiellement répondre à ces 2 besoins,» a indiqué son auteur Marie Mayer, étudiante en 4ème année à l’Université de Californie et préparant son doctorat à Berkeley.

Et d’ajouter "le fractionnement de l’eau par le process de photoélectrochimie, (cad. utiliser l’énergie du soleil afin de séparer l’eau en hydrogène et en oxygène), pourrait devenir l’application la plus excitante dans mon travail".

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

"Exploiter cette réaction reste la clé pour une production éventuelle d’hydrogène dans des véhicules à moteur à pile à combustible, qui par hypothèse ne fonctionnera qu’avec de l’eau et les rayons du soleil".

L’article, "Band structure engineering of ZnO1-xSex alloys" par Marie A. Mayer, Derrick T. Speaks, Kin Man Yu, Samuel S. Mao, Eugene E. Haller, and Wladek Walukiewicz will appear in the journal Applied Physics Letters. Voir : http://apl.aip.org/applab/v97/i2/p022104_s1

[ Credit image : Mary Mayer ]

Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires