Les appareils ménagers consomment de moins en moins

Il apparaît que l’énergie consommée par les appareils ménagers a fortement diminué. Ainsi, selon l’association américaine des fabricants d’appareils domestiques (AHAM), la consommation d’énergie des réfrigérateurs, des lave-vaisselles et des lave-linges combinés a baissé de 43% depuis 2000 aux Etats-Unis.

La consommation en énergie d’un lave linge a diminué de 63% depuis 8 ans. Celle du lave-vaisselle a chuté de près de 30% et la consommation en eau a diminué de 29%. La consommation en énergie du réfrigérateur a également diminué de 30% alors que l’efficacité énergétique a augmenté de 39% sur la même période.

Les réfrigérateurs actuellement commercialisés consomment en moyenne moins d’énergie que les 60 watts d’une ampoule fonctionnant 24 heures par jour.

Le remplacement des réfrigérateurs, des lave-vaisselles et des lave-linges par des appareils ménagers plus récents permettrait d’économiser plus de 95,00 $ (60 euros) par an, en électricité. Le remplacement d’un lave-linge vieux de huit ans permettrait à lui seul, d’économiser plus de 60,00 $ (38 euros) en électricité et près de 5000 gallons (19 000 litres) d’eau par an.

L’association donne également quelques conseils simples pour réaliser des économies d’énergie et réduire sa facture d’électricité.

  • Si vous remplacez votre réfrigérateur, n’utilisez pas l’ancien comme deuxième réfrigérateur. Le rendement en terme d’économie d’énergie ne sera pas au rendez-vous.
  • Faîtes refroidir les aliments chauds avant de les placer dans le réfrigérateur ; il faut toujours couvrir les aliments car ils libèrent de l’humidité dans le réfrigérateur.
  • Limiter l’ouverture du réfrigérateur et/ou du congélateur. Utilisez des sachets alimentaires pour stocker la nourriture et libellé les afin de mieux les identifier par la suite.
  • Grattez, mais ne pré-rincez pas la vaisselle avant de la mettre dans la machine. D’année en année, les technologies se perfectionnent et permettent de nettoyer au mieux une vaisselle des plus encrassées. Utilisez votre lave-vaisselle en mode "éco" pour réduire la consommation d’eau.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Frehu

43% ?Pour moi qui ai vécu aux US,je trouve qu’un tel chiffre a du s’obtenir sans trop d”effort …Je me rappelle de ces machines à laver en tole émaillée, lourdes comme des tanks,tout aussi bruyante, avec une “vis” verticale en plastique pour brasser le linge. C’était d’une telle différence technologique avec ce qu’on pouvait trouver en Europe qu’une telle réduction dans la consomation d’eau et d’électricité n’a pu QUE se faire lorsque nos amis américain se sont mis peu à peu à utiliser des “appliances” dont la conception ne date plus de la seconde guerre mondiale …Reste le “problème” des frigos (machines énormes avec le distributeur de glace pilée, mais bon, c’est culturel de croquer des glaçons en sirotant son coke), des cuisinières (idem, trop souvent conception “Patton”), des maisons, certes en bois, mais conçues et isolées (?) en dépit du bon sens, chauffées à l’air pulsé et refroidies à grand coup de clim (sans commentaire), et de la sacro-sainte automobile …Pour être optimiste (je ne suis pas QUE pessimiste !…), le prix du gallon aidant, la voiture là-bas possède une tendance à devenir moins gourmande, les lave-linges et autres frigos sont donc plus économes, les Etats-Unis semblent découvrir (tardivement, hélas) des limites de leur exploitation de l’énergie, ce qui n’est certainement pas un mal.Si ces chiffres paraissent un grand bon en avant, remettons-les dans le contexte, car il y a peu de mérite à économiser 50% de quelques chose quand on consommait 250% de plus que les voisins pour obtenir la même chose.Mais, au moins, il est important que ce mouvement soit initié.

Dan1

Complètement d’accord avec Frehu, les américains découvrent que l’on peut vivre aussi bien ou mieux en consommant moins.Une ampoule de 60 W fonctionnant 24 heures par jour et 365 jours par an, c’est 526 kWh ou environ 60 Euros d’électricité en moyenne en France.Aujourd’hui, sans se priver, on peut largement alimenter un réfrigérateur de 300 litres et un congélateur de 200 litres de classe A. Pour ma part, mon réfrigérateur d’environ 320 litres (sans bac à glaçon, mais avec bac d’eau réfrigérée) consomme 135 kWh/an et mon congélateur de 290 litres consomme environ 190 kWh soit un total (mesuré sur plus d’un mois) de 325 kWh/an (environ 40 Euros)pour des appareils A++. cela représente une ampoule de 15 W pour le réfrigérateur et une ampoule de 21 W pour le congélateur.Que les américains découvrent les économies c’est bien, mais ils sont parti de tellement loin que les progrès étaient faciles : il suffit qu’ils achètent les mêmes produits que les européens. Je note tout qu’ils ont encore une marge de progrès. 

Phigoudi

Pour les heureux propriétaires de chauffe-eau solaires : moi, j’alimente directement le lave-vaisselle et le lave-linge en eau à partir du chauffe-eau solaire ; mon eau est ainsi pré-chauffée, et ça marche !Quant au réfrigérateur, on a pris l’habitude de tout y mettre ; fruits et légumes se contentent fort bien du bon vieux garde-manger, ce qui permet d’acheter un réfrigérateur plus petit. Mais on va me taxer de “passéiste”. Encore faut-il avoir une maison pour le garde-manger, car en appartement…

Fredhu

Phigoudi, un passéiste par ce qu’il utilise un garde-manger ?Voilà exactement ce contre quoi j’essaye de me battre !Au contraire, bien au contraire, c’est ce genre d’attitude qui est le futur !Nos “vieux” n’avaient pas la télé, mais pour ce qui était d’adapter une maison au climat local, d’utiliser au mieux les dons de la terre et du soleil, ce sont des siècles d’expériences qui ont été balayées par la laine de verre et l’électricité “sans même qu’on y pense”.Effectivement, et je reste réaliste, toutes solutions “des campagnes anciennes” ne peuvent s’appliquer dans une ville, et nos modes de vie actuels ne permettent pas nécessairement de vivre avec les saisons …Je ne prèche pas un retour à la nature obligatoire, mais (heuresement) l’accroissement du prix du pétrole remet enfin les pendules à l’heure. Que l’homme utilise cette énergie là où elle est difficilement remplaçable (industrie, certain secteur du transport, …), ok, mais il y a une marge de progression ENORME dans la réduction que chacun de nous peut obtenir, plus ou moins, avec ses possibilités, sa volonté de remettre un tout petit peu en cause ses (mauvaises) habitudes héritées de l’après-guerre et du pétrole à gogo.Mais pouvoir est une chose, vouloir et, surtout, savoir, est une autre chose.Combien de nous se rappelle/savait les avantages (à tout point de vue) d’un garde-manger ?En tout cas, merci à Phigoudi de me l’avoir rappelé à moi ! Hé oui, je ne me souvenais plus de la boite grillagée où ma grand-mère conservait le beurre, le fromage, les oeufs, une autre pour les légumes, la cagette avec les fruits, tout ça dans la pièce fraiche au nord (ben oui, y’avait pas de frigo ni la clim, mon gâ, en ces temps là !…)

Henia 81

combien consomme  (une moyenne) par heure :- 1 télé- un frigo- un congélateurmerci de me répondre

Dan1

J’ai déjà répondu s’agissant des consommations des réfrigérateurs, mais pas en kWh par heure car c’est trompeur. Le mieux est de raisonner en kWh par an. En effet, un réfrigérateur et encore plus un congélateur, fonctionnent par cycles à peu près identiques sur 24 heures, mais variables en fonction de la charge et de la température extérieure… et de l’occupation de la maison.En résumé, pour avoir une approche assez juste, il vaut mieux faire un enregistrement sur une semaine ou plus en hiver et la même chose en été.On peut estimer que un réfrigérateur ou un congélateur moderne devrait être en dessous de 200 kWh par an (soit 23 Wh/heure).      

6
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime