Les français ont consommé plus d’électricité en 2010

Dans son bilan électrique français 2010 publié hier, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE) indique qu’en 2010, la consommation intérieure française d’électricité a augmenté de 5,5% par rapport à 2009, et atteint 513,3 TWh**.

Cet accroissement de la consommation provient pour les 2/3 de l’effet des températures d’une année 2010 plus froide que l’année 2009. En effet, selon Météo France, "il faut remonter à 1987 pour trouver une année plus froide".

Un autre tiers de la hausse de la consommation en 2010 correspond d’après l’étude "à une croissance structurelle, liée à la reprise économique et aux développements des usages électriques".

Pour la 1ère fois, la consommation annuelle française d’électricité a dépassé les 500 TWh en 2010.

Les français ont consommé plus d'électricité en 2010

La consommation de la clientèle raccordée en basse tension (clientèle domestique, professionnels, services publics, éclairages publics, divers tertiaire) a augmenté fortement : de plus de 7% par rapport à 2009, contre 2% en 2009 par rapport à 2008. Hors effet des températures de l’année 2010, plus froide en moyenne que l’année 2009, la croissance de la consommation de ce segment de clientèle est modérée avec +1,5% environ en 2010, contre + 2% l’année précédente.

La consommation de la grande industrie augmente de 3,7% par rapport à 2009. Même si elle n’a pas retrouvé le niveau de 2008 ou de 2007, les données de 2010 semblent confirmer une tendance à une reprise amorcée dès le dernier trimestre 2009.

La consommation d’électricité des PME-PMI augmente en 2010 de plus de 3%, après une baisse en 2009 de plus de 2%. Hors effet des conditions météorologiques, le taux d’évolution est ramené à +1% environ, contre -2,5% l’année précédente.

Les français ont consommé plus d'électricité en 2010


** En données brutes. Corrigée des aléas météorologiques, la consommation intérieure est de 488,1 TWh, soit une hausse de 1,9% par rapport à 2009.
1 TWh = 1 térawattheure = 1 milliard de kWh = 1 milliard de kilowattheures

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fabsolar

La semaine dernière un grand nombre de journaux nous disaient que 2010 avait été l’année la plus chaude depuis… 1880!!  et aujourd’hui qu’il faut expliquer qu’on a ENCORE augmenté nos consommations d’électricité, on parle de l’année 2010 comme une année historiquement froide!  Pourquoi on ne parle jamais des comportements des utilisateurs qui ont besoin de toujours plus chaud chez eux, besoin de plus d’écran, de plus gros téléviseurs, des plus réfrigérateurs….  D’ailleurs, quand on lie le dernier petit Obélix, on voit bien que la consommation augmente même avec les corrections de la température. La reprise, expliquerait un tiers de cette augmentation? c’est sans doute grâce aux bonnes idées de notre gouvernement, de favoriser notamment les secteurs  qui consomment beaucoup d’énergie, notamment l’Automobile, avec la prime à la casse. Je ne ferais pas de commentaire sur les conséquences dramatiques de ces mesures, je laisse la parole aux spécialistes: Je crois qu’il faut trouver les bonnes raisons de ces augmentations, et donner également leur bilan CO2, parce que la France importe de l’électricité Charbon d’Allemagne, et ne prend pas la direction de respecter ses engagements prises dans le Grenelle de l’environnement.  Comment nos ministres vont aller expliquer aux chinois et aux indiens qu’ils faut qu’ils soient plus propres quand nous en sommes incapables… Madame NKM, bon courage. Fabsolar

Flo

L’année la plus chaude au niveau du globe. L’année “la plus froide” au niveau de la France. J’ai eu le même doute, mais il faut bien rappeler les subtilités de la climatologie qui est une science complexe. Un peu comme le dérèglement climatique qui, une fois vulgarisé est devenu le réchauffement climatique, qui est ensuite perçu comme “ouaou, il fait chaud ! Y a plus de saison! C’est le réchauffement climatique” ou encore “avec toute cette neige, que l’on ne vienne pas me parler de réchauffement climatique”. Le message n’est pas encore bien passé… Ensuite, sur les raisons de cette augmentation, est-ce un augmentation énergétique globale, ou le choix de passer par le vecteur électricité (notamment pour l’industrie) ? Parler d’électricité uniquement n’est pas suffisant pour tirer des conclusions structurelles globales. Je reste cependant du même avis que fabsolar sur les consommations futiles des objets du quotidien que la société accumule.

Dan1

C’est tout de même pas trop difficile à comprendre si on veut s’en donner la peine : Quand aux importations d’électricité au charbon d’Allemagne et au respect des engagements de la France, on retombe dans les antiennes classiques.

Sicetaitsimple

On peut discuter eternellement de ce genre de sujet.. Mettre à la casse des véhicules qui dans certains cas sont encore largement en état de marche peut effectivement révolter.Mais tous les véhicules de remplacement vont consommer disons deux litres de moins que les véhicules vieux de 10 ans qu’ils remplacent, et le secteur automobile avait certainement sur 2009/2010 besoin de ce coup de pouce. En plus, c’est sur deux ans, peut-être plus on verra pour 2011 , pas sur 20 comme d’autres subventions comme celles pour le photovoltaique. Il serait d’ailleurs interessant de faire une ACV comparative entre mettons 2 Mds de subvention “prime à la casse” dans le secteur automobile sur 2 ans et le même montant (ou la moitié), mais pendant 20 ans , dans le PV… Des volontaires?

gp

pour les 2 litres de consommation en moins, on peut avoir avoir des mesures précises svp? la réalité est bcp plus cplx qu’elle n’en a l’air cher “sicetaitsimple”! Car en général, qui dit beau véhicule tout neuf, dit plus de km effectués dans l’année! Et oui, c’est un fait… Aller mesurer la réalité des conso de toutes c nvlles voitures vendues à grand renfort de bonus et autres primes à la casse, vous serez surpris… C voitures potentiellement (très) économes en conditions optimales d’usages, le sont déjà bcp moins en ville avec la clim auto allumée en permanence, un pied droit un peu lourd vu l’extrême sensibilité de la pédale d’accélérateur. Des voitures qui restent quoi qu’on en dise bcp trop puissantes par rapport au besoin… et surtout bcp plus lourdes que leur ancètres! (poids moyen des autos neuves vendues en 2009 : 1460 kg!!!). Au final, en conditions réelles d’usage, sans éco-conduite, on est très loin des moins de 120g. CO2/km annoncés pour les nbx modèles vendus ayant droit au bonus! Paradoxalement, certaines vieilles voitures, parce qu’elles sont moins puissantes, moins lourdes et bcp moins “confortables” incitent à une conduite plus “molle”, souvent synonyme d’économie : ZX 1,9D, AX, peugeot 106, 205 Diesel, clio I 1,9D, VW Polo, Xantia 1,9TD, 405 D/TD, etc… les exemples sont nombreux… en version Diesel notamment, ces vieux véhicules sont loin d’être aussi consommateurs qu’on voudrait nous le faire croire… d’ailleurs, les mécanos eux ne s’y trompent pas : regarder avec quoi ils roulent ceux qui connaissent la mécanique. D’autant qu’au plan mécanique, bcp de ces vieilles voitures sont très robustes et bcp moins exposées aux coûteuses pannes d’origine électronique, et pour cause…Le développement durable, ca passe aussi par faire durer les biens de consommations quels qu’ils soient plutôt que de les jeter à la première panne. Plus que jamais, l’urgence est à un nv modèle de dvlpt. Un simple ajustement des curseurs du modèle de consommation de masse actuel n’est qu’illusion pour le moyen/long terme. Surtout qu’au plan social, il commence vraiment à y avoir urgence…

Sicetaitsimple

Non, bien sûr, ça ne passionne pas car comme vous le soulignez tout est disponible en temps réel. Votre analyse est très interessante, et j’ajouterais qu’il y a en plus des facteurs que vous citez de la production renouvelable qui arrive, certes dans des proportions limitées, mais ça augmente régulièrement. D’où mes interrogations d’il y a quelques jours sur le Ku…Pour le prochain EPR en France, j’ai même comme l’impression qu’EDF se presse lentement, du moins on n’en entends pas beaucoup parler. Il faut dire que ces traitres de GDFSuez ne veulent plus mettre leurs 30%. Il est vrai qu’avec la Loi Nome, faudrait être fou..

Sicetaitsimple

– concernant Flamanville, EDF a officiellement annoncé “une production commerciale en 2014”. On ne sait pas si c’est début ou fin ( généralement quand c’est aussi flou c’est plutôt fin), mais ce n’est pas début 2013. – Penly n’est pas directement concerné par la Loi Nome, de même que Flamanville.Par contre, je suis bien d’accord pour dire qu’EDF ferait bien mieux de privilégier le Royaume-Uni. “full power, full time” comme je disais il y a quelques jours, pas de problème là-bas, moins sûr en France. Enfin, sur TAC et CCG, l’analyse de Marius montre bien que du “nouveau nucléaire” en France n’est pas la solution. Ca ne passerait d’ailleurs pas forcément par beaucoup plus de CO2. Et même “beaucoup plus” de “presque rien”, ce ne serait pas un drame…

gp

merci pour cette analyse comme on aimerait en lire plus souvent! Malheureusement, ce genre d’exercice sert surtout a montré que dans un pays comme la France, ca fait bien lgpts que les techniciens pragmatiques ne sont plus assez entendus par des décideurs dramatiquement gouvernés par le lobby industriel! Je ne dis pas que seuls les techno ont raison. C l’honneur du politique que de faire des choix éclairés pour l’avenir. Mais quand on voit le résultat des choix en question ces dernières années, difficile d’être très optimiste pour les décennies à venir, sauf à retrouver très vite des décideurs de talent comme ils en existent encore ici et là. D’ailleurs, pour à nouveau faire un // avec les choix récents et à venir en matière de mobilité, le constat n’est pas loin d’être le même : un grand plan de soutien à la bagnole électrique histoire de tenter d’apporter des réponses à l’urbanisme pétro-dépendant construit ces 40 dernières années plutôt qu’une vraie réflexion de moyen/long terme en faveur du renouvellement urbain… plus que jamais, notre pays souffre de la médiocrité de ses décideurs (surtout au niveau national…), incapables de faire table-rase du passé pour se concentrer sur les vraies enjeux de ce siècle.

Sicetaitsimple

Très honnêtement, je suis surpris par le “hélas, des CCG et des TAC émetraient plus de CO2”. Vous êtes l’un comme l’autre de bon connaisseurs du système electrique francais ( même si on a un petit problème de régulation de fréquence avec Lion, mais ce n’est pas très grave). Alors la question: un EPR de plus ( Penly), Flamanville est dans le tuyau et c’est comme ça, ou si necessaire l’équivalent de Penly ( 1600MW) en CCG et TAC? Mettons CCG: 1600MW, un facteur de charge de 25% (2200HEPP si ça vous parle plus….) env. 4TWh/an et 1,6Mt de CO2.4TWh comparés aux 60TWh produits très régulièrement par le thermique fossile en France, ce n’est pas une révolution. La question est vraiment sur le Ku. Du nucléaire supplémentaire en france me semble une mauvaise option, pas parce que c’est du nucléaire, mais parce qu’il ne trouvera pas ses débouchés. L’allemagne a intallé 5000MW ( chiffre définitf à confirmer) de PV en 2010, après 3800 en 2009. Vous pensez vraiment qu’on exportera le moindre MWh en été le jour en Allemagne l’année prochaine et celles qui suivent si ils continuent sur la lancée? L’espagne est exportatice nette vers la France depuis cette année, la Suisse bénéficie de contrats historiques qui vont bientôt prendre fin, l’Italie va normalement exploser en PV en 2011, le royaume-uni est limité à 2000MW jusqu’à nouvel ordre, bref je ne suis pas très optimiste sur le volume exportateur des échanges à moyen terme. Malheureusemnt, je pense que si le Kd du nucléaire remonte, le Ku diminuera.

Dan1

L’optimum pour l’Europe serait peut être bien en effet de ne pas trop forcer sur le nucléaire en France, mais d’en installer chez les voisins où cela pourrait avoir un impact CO2 plus important. On pourrait mettre des EPR au Royaume Uni, en Italie, En Allemagne et en Espagne car là bas il y a globalement des centaines de TWh fossiles à manger ! Si on met des EnR en plus, l’antienne du kWh français carboné à cause des voisins tomberait d’elle-même car les importations auraient l’haleine beaucoup moins chargée (le kWh européen est en moyenne aux alentours de 350 g de CO2/kWh et pourrait assez rapidement “tomber” à moins de 200 grammes).

Sicetaitsimple

Oui, car d’une part la “plaque de cuivre européenne” n’est pas encore tout à fait en place et qu’elle va “courir” après le développement des renouvelables, et qu’en conséquence répartir les moyens de production de même nature ( par exemple le “base-load” nucléaire) parait plus judicieux que de le concentrer en France, même si la France est plutôt bien placée géographiquement. Il y a très longtemps, c’est ce qu’un monopole dont je ne citerais pas le nom , qui regroupait production, transport et distribution, essayait de faire naturellement, avec quelques échecs malgré tout, échecs qui continuent d’ailleurs 30 ans après a faire l’actualité! Heureusement, la centrale solaire de Plogoff va effacer ce mauvais souvenir!

Sicetaitsimple

Est ce que vous pensez vraiment que ça va interesser plus de 3 ou 4 personnes sur ce forum, qui de toutes façons sont déjà très largement assez informées sur le sujet?

Sicetaitsimple

je profite de cette page pour vous signaler les nouveaux tableaux de bord RTE, configurables en fonction de vos centres d’intérêts. Même les indisponibilités fortuites des tranches nucléaires sont accessibles en un clic (trafic assuré sur Enerzine), en plus de tout le reste , et notamment des prix de marché (trafic moins assuré sur Enerzine…)

Dan1

Je crois que ce n’est pas nouveau, il y a deux sites RTE, l’ancien : Où l’on trouve le tableau de bord, et le nouveau où l’on trouve les publications (pas toutes) et le éCO2mix : Je cite, l’un ou l’autre selon les besoins.

Sicetaitsimple

Les tableaux de bord configurables, c’est d’aujourd’hui, nouveau, avec par exemple la production éolienne prévue pour le lendemain.Dans quelques mois, on aura j’imagine aussi la production PV. C’est moins impresionnant que par exemple Google Earth, mais pour discuter sur Enerzine, c’est un outil formidable…Je pense que vous en êtes d’accord?

15
0
Laissez un commentairex