Nanosolar vend ses premiers panneaux solaires flexibles

NanoSolar annonce sur son blog, la livraison prochaine de ses premiers panneaux solaires flexibles.

Les premiers Megawatts (MW) issus de cette technologie prometteuse iront alimenter une centrale électrique en Allemagne.

"C’est l’aboutissement de cinq années de développement, de recherche, d’essais, etc." a indiqué son PDG, Martin Roscheisen. Il en profite également pour en révèler quelques caractéristiques :

C’est le premier panneau solaire de type film en couche mince à être commercialisé par une société privée pour un coût relativement faible ; En effet, selon Nanosolar, il deviendrait le premier fabricant au monde capable de commercialiser ses panneaux solaires flexibles de façon rentable (0.99 $/Watt) ou (0,70 euros / watt);

Cette technologie de film en couche mince (CIGS ou CIS) n’est pas nouvelle. Cependant Nanosolar a développé une méthode innovante d’impression semblable à celle employée pour imprimer les journaux.

 Le CIGS (Cuivre-Indium-Gallium-Sélénium) permettrait de remédier à la pénurie actuelle de silicium  entrant habituellement dans la fabrication de puces électroniques et de panneaux solaires.

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Daniel 53

Info ou intox ce tarif de 0,70€ le W/C? Dans combien de temps ces tarifs seront-ils disponibles? Quel est la fiabilité dans le temps de ce nouveau type de capteur? L’inutilité de la production nucléaire avait déjà été démontrée par beaucoup de spécialistes, mais avec ça, c’est la clé sous la porte pour AREVA et beaucoup d’autres empoisonneurs publics. Il serait tout de même raisonable de vérifier cette information…

guydegif(91)

Sans bondir aux conclusions qq peu hâtives et évidemment déraisonnables de daniel53 concernant Areva (il en faut des MW !!!), la solution de Nanosolar au tarif annoncé parait bigrement intéressante. Qui distribue en France, et où? (dans le 91? dans le 68?) tarif installé? ça m’intéresse. Merci me dire. A+ guydegif(91)

Guillaume86

Il me semble que le rendement du Si monocristallin a du mal à atteindre les 20% (16-18%).Quel est donc ce nouveau composite (effectivement prometteur) sa longévité et son rendement au m2. S’il faut 3 fois plus de surface … vous imaginez le problème pour le particulier tout du moins.

Claude

Les panneaux qui sortiront de cette usine ne seront pas disponibles pour le grand public avant au moins 1 an . NonoSolar a déjà vendu par avance sa production de 2008 à des installateurs de centrales solaires en Allemagne et en Espagne . En effet , dans ces 2 pays , de nouvelles centrales solaires de plusieurs MW sont mises en service chaque mois . Il faut 10 m² de panneaux par kWc . Cette info n’est pas nouvelle , elle a été annoncée à de nombreuses reprises ces dernières années . L’actionnaire de référence est google qui a déjà investit dans le solaire par ailleurs et qui a la ferme intention de continuer .

fil

Bonjour, Le sujet est simple la fonction, le produit, le résultat est important la structure est moindre. Il n’est pas important de faire tout un plat sur la technique ( la structure ) de fabrication de ces panneaux… …. serait-il possible de connaître des faits réels sur leur fonction? Rendement = Watt/m2, avec un bon ensoleillement et sans, leur fiabilité et longévité, et leurs coût réels…. çà c’est important… peu important qu’ils soient fait avec du beurre de cacahuètes.. Non????? Merci d’exposé ces faits sans tergiverser! Salutations Philippe

cliclem

Ces panneaux solaires ont un rendement d’environ 12%, ce qui est pas mal du tout! de plus ils sont garantis 25 ans (ce qui veut dire qu’ils peuvent durer bien plus longtemps) et leur cout de production est aux alentours de 0.30 $/watt, ce qui présage un abaissement du cout a l’achat des que les usines seront amorties. Bref, meme en gardant la tete froide on peut dire que le marché du solaire va exploser.

cliclem

J’ai une précision importante a faire: ces panneaux solaires sont donnés pour des températures de fonctionnement compris entre -40°c et +80°c ! ca c’est encore une prouesse technologique

Dan

Si ce qui est annoncé se vérifie, l’avancée ce n’est pas le rendement dans l’absolu (les capteurs rigides tournent actuellement entre 12 et 17 % max) mais le fait qu’on puisse industrialiser à grande échelle des capteurs souple 10 fois moins chers que les rigides (qui sont vendus actuellement entre 5 € et 8 € le Wc selon la quantité). Ce rendement signifie que les calculs de surface fait avec des capteurs rigide reste valable. A 12 %, il faut environ 10 m2 pour 1 kWc. Par contre, s’ils coûtent 10 fois moins chers (coût de production ou prix de vente ?) et peuvent rapidement être produits en masse (ce qui est à vérifier), cela signifierait la fin programmée des subventions à l’achat du matériels voir au rachat des kWh à 57 centimes d’Euros pour l’intégré. Toute avancée technologique risque de rendre l’amortissement des installations actuelles assez problématique à moyen et long terme. Est-il intéressant dans ces conditions d’acheter des panneaux qui tiennent plus de 20 ans, sachant qu’ils seront dépassés dans 5 ou 10 ans ? les capteurs PV doivent effectivement au moins doubler le rendement et diviser leur prix par 5 ou 10 pour devenir concurrentiels. La recherche avance, mais dans le cas présent ne s’agit-il pas d’une annonce pour attirer l’attention et éventuellement un financement.

Abdelkrim rbati

 chez nous au sud du maroc  cette technologie est tres concurrencielle  c’est   de bien pour les grandes fermes ou il y’a beaucoup des serres on va produire de l’electricite  bon marche  a la place des legumes

Solensi

Bonjour, pour ceux qui souhaitent se faire une idée plus précise vous trouverez les liens vers les documents officiels du constructeur. Les personnes souhaitant calculer les rendements iront vers la data sheet afin de connaître les caractéristiques électriques STC / NOCT. Concernant les garanties, il s’agit d’une garantie de 5ans (material & workmanship) et non 20ans. Par contre, ils annoncent une garantie de production à horizon 10 ans et 20 ans puisque dans le temps les panneaux perdent en performance. C’est valable pour tous les panneaux au monde.  Autre chose, je crois que tout le monde passe à travers la vraie bonne nouvelle. Pour ceux ayant déjà acheté des panneaux, force est de constater que les palettes viennent des US ou de l’ASIE. Dans ce cas, faire venir un panneau de 230WC à 750US$ revient à doubler le coût à cause du transport. Acheter un container entraîne aussi des coûts de transport venant augmenter fortement la facture. De ce que j’ai lu, les cellules sont fabriquées aux USA tandis que les panneaux sont assemblés à Berlin. C’est ça la bonne nouvelle. Pour ce qui est du commentaire sur la surface (volume) des panneaux, cette technologie n’est pas révolutionnaire. Certes, les contraintes d’espace resteront présentes à court terme et moyen terme. De part la nature de la technologie, NanoSolar se différencie comme par exemple sur la masse du produit. Cependant rien de révolutionnaire et aucune percée significative. Ils ne sont pas les seuls sur ce point. La plus grande révolution reste les prix communiqués voire un point de vente ExWorks en Europe (Allemagne, Berlin) qui enlève une bonne épine du pied. Croyez-moi.  Pour conclure, comme dit dans un commentaire ci-dessus, il reste à voir quand sera-t-il possible de profiter de ces produits aux prix indiqués. Dans les précédents communiqués de la société les premiers produits à ce prix furent annoncés pour 2008. Il semble que la production de 2008 soit vendue. Ce sera gagné une fois les produits reçus avec une facture reflétant les 0.7€/Wc. Banzaï

Solensi
Philippe.l

Formidable 🙁 On va remplacer le nucléaire par les nanotechnologies. C’est en utilisant des nanoparticules que nanosolar arrive à imprimer ses cellules. Moi, ça me fait pas réver…..

Guydegif(91)

L’article initial datant de déc.2007 mériterait une ractualisation août 2010 ! Qu’en est-il? “C’est le premier panneau solaire de type film en couche mince à être commercialisé par une société privée pour un coût relativement faible ; En effet, selon Nanosolar, il deviendrait le premier fabricant au monde capable de commercialiser ses panneaux solaires flexibles de façon rentable (0.99 $/Watt) ou (0,70 euros / watt); Bilan 3 ans après? A+ Salutations Guydegif(91)

Franculator

Bonjour,si je ne me trompe pas,des panneaux similaires,mais rigides sont fabriqués par WURTH,qui les appelle les CGIS. Salutations.

14
0
Laissez un commentairex