Optimisation énergétique : le projet IssyGrid à l’honneur

Comme chaque année, la Ville d’Issy-les-Moulineaux décerne l’Isséen d’Or, un trophée récompensant une association, un citoyen remarquable ou une entreprise dont l’action a été particulièrement méritante et qui contribue à la promotion ou au dynamisme de la ville.

Cette année, c’est le projet emblématique de l’innovation isséenne, "IssyGrid", qui a été récompensé.

Premier réseau de quartier intelligent en France, IssyGrid est un projet expérimental porté conjointement par 10 grandes entreprises, qui sont les références dans leur secteur : Alstom, Bouygues Immobilier, Bouygues Telecom, EDF, ERDF, ETDE, Microsoft, Schneider Electric, Steria et Total.

Son objectif est de mettre en place un démonstrateur à taille réelle pour mieux gérer les consommations énergétiques à l’échelle d’un quartier, que ce soit pour des immeubles de bureaux, des logements ou l’espace public (comme l’éclairage des rues). Grâce aux technologies modernes de communication, nous pouvons agir pour éviter les gaspillages et les pics brutaux de consommation.

Il s’agit donc d’un projet complet qui optimise tout le système, de la production d’énergie à sa consommation, et qui nécessite des bâtiments performants, répondant aux derniers critères environnementaux et dotés de sources d’énergies renouvelables, telles que les panneaux photovoltaïques, la cogénération, le micro-éolien. Les immeubles de bureaux produisent ainsi de l’électricité qui est ensuite stockée, puis redistribuée dans le quartier pour servir à alimenter les bureaux, les habitations, et même à recharger les voitures électriques comme les Autolib’.

Le quartier Seine Ouest sert de terrain d’expérimentation pour les immeubles de bureaux, avec notamment la Tour Sequana de Bouygues Telecom, l’immeuble Trieo de Safran ou siège de Microsoft.

Optimisation énergétique : le projet IssyGrid à l'honneur

D’ici mars, IssyGrid contrôlera l’éclairage électrique de tout le quartier puis, cet été, les logements volontaires de l’éco-quartier numérique du Fort d’Issy pourront être alimentés grâce à ce système.

IssyGrid a par ailleurs reçu le label « Grand Paris», décerné aux initiatives exemplaires dans la construction de villes innovantes, durables, solidaires et accueillantes.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
43 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pas naif

rien ne vaut l’expérimentation en vraie grandeur sur le terrain, détecter les réelles performances, les améliorer et en trouver les limites pratiques. La seule variable imprévisible est le comportement des habitants: Modifieront-ils sérieusement leurs habitudes afin d’utiliser au mieux les opportunités énergétiques? Réponse dans quelques années, ne pas faire de jugement dès les premiers inévitables couacs.

fredo

Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec Pas Naif , tout arrive en 2013 ! Ce type d’initiative est tout à fait interessante pour connaître notamment l’évolution dans le temps (instantané, jour, semaine, mois, an) du mix de consommation d’énergie(s) à l’échelle d’un quartier. A noter l’absence de Gdf Suez pour la conso gaz du quartier, mais bon… Une règle empirique fait que le simple fait de mesurer quelque chose améliore l’efficacité, cela va donc dans le bon sens. D’autres initiatives dans ce domaine sont les bienvenues ! Vive la mesure !

Tech

FYI initialement du stockage par batteries ;o)

climax1891

La production d’électricité est passée 182 à 563 TWh.

fredo

à noter que la ppi élec 2009 2020 prévoit une réduction de 18% de la consommation d’électricité, par rapport à un scénario tendanciel de 602 TWh. En pratique, on resterait à une consommation électrique intérieure nette cible de l’ordre de 492 Wh (=la conso actuelle), intégrant de nouveaux usages comme voitures électriques. à suivre …

Dan1

Il est tout a fait réducteur de dire : “Depuis les années 70, la France a laissé sa consommation d’électricité exploser.” Car tous les pays qui se sont développés ont augmenté énormément leur consommation d’électricité. A ce compte là, vous pouvez remonter à 1939 où la France consommait environ 20 TWh d’électricité. Je rappelle que les pays développés qui ont le meilleur niveau de vie et sont les plus sobre tournent autour de 7 000 kWh/habitant/an. Et encore une fois, qu’est-ce qui nous vaut cette focalisation sur l’électricité quand on parle d’économie d’énergie ? La priorité absolue en France est de réduire notre addiction aux FOSSILES qui constituent 2/3 de notre mix énergétique. Curieusement, on parle beaucoup, mais alors vraiment beaucoup moins des économies de pétrole et de gaz !

climax1891

Merci le chauffage électrique.

Sicetaitsimple

Vous avez la consommation de gaz sur la journée?

Sicetaitsimple

Tout est là, pour la zone GRT Gaz ( c’est à dire hors Sud Ouest qui compte assez peu): Vous y verrez si vous y allez que le ratio de consommation entre le 1/11/2012 (bien choisi!) et ce jour est d’environ 2, le double… Merci le chauffage gaz.

Sicetaitsimple

J’iamgine que vous êtes juste en retard d’un an et que vous parlez du 16/01/2013 et du 1/11/2012? C’est juste pour être sûr, si ce n’est pas le cas il faut que je reprenne mes chiffres.

Dan1

A climax1891. “A 19h00, le 16 janvier 2012, la France a produit 86 GW et a dû importer 2,5 GW Le 1er novembre 2011, à 19H00, c’était 65 GW donc 4 GW exportés Merci le chauffage électrique.” Oui est alors ? C’est un crime ? Globalement le chauffage électrique provoque peu d’importations. Au bilan, le chauffage électrique, dont la puissance est assez uniforme tout au long de la journée est très majoritairement alimenté par de l’électricité indigène de surcroît très décarbonée.

fredo

climax a retrouvé son fan club ggp comme dit rice !

Bachoubouzouc

“…il faut juste envoyer de temps en temps des soldats français se faire tuer au sahel pour garantir l’approvisionnement de la chaudière.” Vous pouvez me rappeler dans quel type d’usine se tient actuellement une prise d’otage ? Vous savez, le gaz naturel, ce truc que vous favorisez ?

@climax

Ce qui est amusant c’est que ces importations sont du charbon/nucléaire allemand, de l’éolien Espagnol (40% à 60% de la production sur cette journée) et du charbon/nucléaire anglais. Et en France on avait, merci le chauffage électrique, 10GW de bon gros fossile indispensable à notre systeme électrique très néfaste. Des logements mieux isolés (sans le lobby nucléaire qui a poussé à l’équipement électrique et à l’absence d’isolation et sans le lobby gazier qui pousse ses équipements fossiles) on supprime le problème fossile+importation de la pointe de 19H. Notre système électrique implique 30GW de moyens thermiques sous-utilisés pour une utilisation à peine 4semaines dans l’année. Et on paye tous pour l’équipement fait par des promoteurs peu scrupuleux soutenus par le lobby nucléaire dans les années 70 jusqu’à 2010.

climax1891

Prévision de RTE. Cela fait 32 GW de plus que le 1er novembre 2012, à 19H00.

Bachoubouzouc

On va utiliser combien de gaz ce soir ? Non parce que l’électricité qu’on va consommer ce soir sera toujours 2 à 10 fois moins émettrice de CO2 que notre bonne vieille chaudière à gaz de tous les jours. Et si les importations d’électricité nous coûtent toujours cher au pire moment de l’hiver, mais ce ne sera jamais qu’une paille face à ce que nous coûte le gaz tous les jours de l’année sans que personne ne s’en émeuve (à commencer par les écolos). Faudrait pas se détourner des vrais problèmes (comme on le fait en France depuis des années).

zoziau

Avec un rendement de 33% à la production, et 7 ou 8% de perte au transport d’électricité, une centrale thermique au charbon ou au gaz (comme celles qu’on active en ce moment même pour 10% de notre production pour pallier le peu de souplesse de notre 80% nucléaire) consomme trois à quatre fois plus d’énergie primaire qu’une chaudière gaz à domicile. Vois pas bien l’avantage.

climax1891

Dans une centrale électrique, le rendement est de : 33% pour une centrale nucléaire. Maximum 45% pour une centrale au charbon ou biomasse. Maximum 60% pour une centrale au gaz naturel. Il faut ajouter 7% de pertes pour le transport. Donc avec 1000 kWh de chaleur dans une centrale nucléaire ou au charbon, on obtient de 300 à 420 kWh d’électricité qui donneront de 300 à 420 kWh de chaleur avec un radiateur électrique ayant un rendement de 100%. Avec 1000 kWh de gaz naturel dans une centrale, on obtient au maximum 560 kWh d’électricité qui donneront de 560 kWh de chaleur avec un radiateur électrique ayant un rendement de 100%.

Bachoubouzouc

“Avec un rendement de 33% à la production, et 7 ou 8% de perte au transport d’électricité, une centrale thermique au charbon ou au gaz (comme celles qu’on active en ce moment même pour 10% de notre production pour pallier le peu de souplesse de notre 80% nucléaire) consomme trois à quatre fois plus d’énergie primaire qu’une chaudière gaz à domicile. Vois pas bien l’avantage.” Un petit calcul réalisé ici : “En effet, même lors des records de consommation, on est à 60% de nucléaire + 20% d’hydraulique, soit 80% autour de 8gCO2/KWh, plus environ 10% de gaz autour de 400gCO2/KWh, plus en gros 10% de charbon à 600gCO2/KWh. Le chauffage électrique actuel revient donc en gros à du 106gCO2/kWh, là où le chauffage au gaz est, de mémoire, autour de 250gCO2/kWh. Le chauffage électrique est donc environ deux fois moins polluant que le chauffage au gaz, avec l’inconvénient de la pointe électrique.” Et ça, ça vaut pour LA journée à 102GW de l’année. Pour les autres jours, le chauffage électrique est encore moins polluant que ça. Par ailleurs, je vous rappelle que la point de consommation de gaz devient elle aussi problématique. Ainsi l’hiver dernier, nos si démocratiques et écologiques (à en juger par l’absence d’actions de Greenpeace) amis russes nous ont averti qu’ils avaient atteint la limite de ce qu’ils pouvaient nous livrer. Mais ça tout le monde s’en fout.

Bachoubouzouc

Toujours en rappel, le gaz naturel coûte à la France 13 milliards d’euros par an de déficit commercial. Soit le prix de 1,5 EPR chaque année. Une paille dont tout le monde a raison de ne pas se soucier. A commencer par les écolos, qui évitent toujours soigneusement cette question.

chelya

@Bachoubouzouc : pourquoi est-ce que vous croyez que le monde du batiment parle du “lobby électro-gazier”… Parce qu’il y a une alliance entre l’uranium et le gaz naturel pour empêcher les logements d’être performant… La solution des écolos c’est de faire du batiment passif comme c’est devenu la norme à Bruxelles…

Bachoubouzouc

“La solution des écolos c’est de faire du batiment passif comme c’est devenu la norme à Bruxelles… Mais comme toutes les solutions qui permettent d’économiser des énergies fossiles vont également baisser la consommation d’énergie fissile, le nucléaire a toujours été un adversaire acharné de l’indépendance énergétique… Si vous ne me croyez pas allez donc discuter avec les gens du CSTB qui ont travaillé sur la RT2012…” D’un côté, on a Chelya qui affirme comme d’habitude quelque chose sans la moindre preuve. De l’autre, on a le document intitulé “La guerre des trois” (), cité au moins une fois par an par Dan1, et qui nous parle de l’alliance de facto entre le lobby du gaz et le lobby écolo antinucléaire : Les écolos, prêts à n’importe quoi pour lutter contre le nucléaire, s’associent lors des débats sur la réglementation thermique au lobby du gaz, contre le chauffage électrique lié selon eux à l’énergie nucléaire. Par ailleurs, on a souvent parlé du chauffage électrique, et à chaque fois les documents présentés prouvaient que les logements chauffés à l’électrique étaient, du fait du prix élevé du kWh électrique par rapport à celui du gaz, beaucoup mieux isolés que les logements au gaz.

Pierrotb001

“Non parce que l’électricité qu’on va consommer ce soir sera toujours 2 à 10 fois moins émettrice de CO2 que notre bonne vieille chaudière à gaz de tous les jours.” Faux ce soir le surplus d’énergie sera essentiellement fossile. Et le gaspillage énergétique d’une centrale est plus élevé par rapport à votre chaudière gaz. L’usage en pointe c’est 600g CO2/kwh soit autant que 5km en voiture. Et des déchets nucléaires qu’on ne sait pas gérer dans des conditions sûres

Bachoubouzouc

“Faux ce soir le surplus d’énergie sera essentiellement fossile. L’usage en pointe c’est 600g CO2/kwh soit autant que 5km en voiture. ” Pierrot, vous contredisez sans preuve (comme toujours avec les antinucs) un chiffre dont j’ai pourtant détaillé le calcul (très simple) quelques commentaires plus loin. Vous comprenez le principe général d’un débat scientifique ? “Et le gaspillage énergétique d’une centrale est plus élevé par rapport à votre chaudière gaz.” Mais peu importe ! Ce qui compte c’est les avantages/inconvénients de chaque énergie. En l’occurence, il vaut mieux, dans le monde actuel, produire quelques kg de déchets nucléaires confinés et gérés que de rejeter dans l’atmosphère des millions de tonnes de CO2. “Et des déchets nucléaires qu’on ne sait pas gérer dans des conditions sûres” Si ce que vous dites était vrai, alors ces déchets devraient provoquer des accidents, des maladies, des décès par milliers. Ils sont où ces accidents, ils sont où ces morts?

Subjectivite

C’est votre droit de considérer que “Ce qui compte c’est les avantages/inconvénients de chaque énergie. En l’occurence, il vaut mieux, dans le monde actuel, produire quelques kg de déchets nucléaires confinés et gérés que de rejeter dans l’atmosphère des millions de tonnes de CO2.” Et c’est aussi le droit d’autres gens de penser qu’il s’agit d’un choix entre peste et choléra. Et d’essayer de faire en sorte de baisser fossiles et fissiles avec des énergéies renouvelables, hydraulique et biomasse en tête, solaire, éolien et géothermie dans des conditions maîtrisables et sobriété+efficacité dans de très importantes proportions. Sachant que ces alternatives vont à l’encotre du but premier des marchands de fossile et de fissile qui est de vendre leur énergie…. Et c’est là que vous intervenez pour dénigrer systématiquement ce qui touche votre camp : le nucléaire. Vous vous focalisez trop la dessus et refusez le moindre espoir d’alternative. Pourtant les faits vous donnent tort, et heureusement, la part des ENR grandit dans le mix mondial, c’est toujours ça de fossile et de fissile en moins. Si on supprime les ENR, l’efficacité et la sobriété, il faudra beaucoup plus de CO2 et de déchet nucléaires. Vous êtes excessif et vous décrédibilisez votre énergie en refusant tout compromis.

Tinouvo

Pour abonder dans le sens de subjectivité … Comment d’un article porteur d’espoir, d’un projet porteur de dynamique on s’enlise dans dans la sinistrose de chapelle. Les apports techniques contribuent trés largement à la richesse des débats que je découvre sur ce site … Pour autant, est-il possible de “parler vrai sans tomber dans la sinistrose” ? Il me semble avoir lu sur un autre sujet, bachoubouzouk (ou dan1?) parler d’ambivalence du “grand public” vis à vis du nucléaire … c’est bien mon cas : j’ai bien conscience des avantages de cette filière (economiques, ecologiques à certains egards, avance technologique, “fierté nationnale” …), néanmoins les risques de cette filière m’apparaissent comme trés particuliers : aspect “non extraordinaire” (effets de la radioactivité sur les organismes vivants moins “impressionnants” qu’une éolienne qui décapite un oiseau ou “le nombre de noyés en installant du off-shore”(sic) …), potentialité “d’armes non conventionnelles par destination”, catastrophes naturelles (pour de “l’extraordinaire”)… Que l’on choisissent de considérer ces risques comme des enjeux, des défis à relever me parrait tout à fait raisonnable. Nier ces risques, moquer les angoisses qu’ils sussitent, est à mon sens contre-productif. Respecter les enjeux et defis relevés par d’autres sur d’autres problématiques (stockage, qualité de la prévision météo, intelligence de réseau, modélisation économique…) me parraitrai à terme plus productif. Merci pour les informations diffusées au cours des argumentaires, merci aussi pour cet article.

Bachoubouzouc

“Et c’est aussi le droit d’autres gens de penser qu’il s’agit d’un choix entre peste et choléra.” Absolument, mais à un moment donné il faut prendre des décisions. Et dans la pratique, vous serez bien obligé de reconnaitre que l’un fait des morts, des malades, détruit l’environnement, tandis que l’autre est à priori et jusqu’à présent bien géré. Il y a donc d’autres priorités. “Et d’essayer de faire en sorte de baisser fossiles et fissiles avec des énergéies renouvelables, hydraulique et biomasse en tête, solaire, éolien et géothermie dans des conditions maîtrisables et sobriété+efficacité dans de très importantes proportions.” Le but des écologistes n’est pas de faire baisser les fossiles (ou alors ils le cachent vraiment très bien). En effet, les politiques vers lesquelles ils poussent ont pour seul but de faire baisser les fissiles, quitte à augmenter largement les fossiles en échange. Ainsi l’Allemagne, où la production d’électricité à base de fossile a encore augmenté suite à la fermeture de (seulement) 7 réacteurs. Et pas n’importe quel fossile : La lignite, ce qu’il y a de pire pour l’environnement, contre lequel les écolos ne pipent jamais mot ! Quelques bonnes intentions dans les programmes politiques contre le fossile, mais pas une seule manifestation, pas un seul parapente sur une centrale au charbon. Ca c’est réservé pour le nucléaire (et la chasse à la baleine, un peut). C’est la raison pour laquelle avec le temps je deviens de plus en plus “excessif” : Cela m’insupporte l’hypocrisie avec laquelle ils se targuent de protéger l’environnement, alors que tout ce qu’il font est de travailler à une idéologie qui contribue à le détruire. Cela m’insupporte de les voir présenter en modèle un pays qui fait ce qu’il y a de pire, cela m’insupporte de les voir recourir aux pires mensonges et à la malhonnêteté intellectuelle la plus invraisemblable pour lutter contre une énergie nucléaire qui a certes des défauts, mais aussi des qualités dont on a particulièrement besoin en ce moment. “Et c’est là que vous intervenez pour dénigrer systématiquement ce qui touche votre camp : le nucléaire.” Excusez moi de défendre mon industrie alors qu’elle fait l’objet d’un pilonnage incessant ! Vous remarquerez que les articles sur les autres énergies (y compris les plus polluantes) laissent généralement de marbre tous les commentateurs “écolos” de ce forum. Tandis que les articles sur le nucléaire trustent toujours le top des commentaires, où des ordres d’antinucléaires se précipitent pour enchainer attaques gratuites, mensonges, propagande et affirmations infondées. Sérieusement, combien de fois par jour nous arrivons maintenant à prouver qu’un antinucléaire ment ou manipule la réalité sur ce forum ?? Mais putain, Pierrotb001 en était tout à l’heure à nier le résultat d’un simple calcul mathématique exposé quatres commentaires plus haut ! Pourquoi est-ce que les pro-nucléaires sont toujours ceux ici qui argumentent rationnellement et indiquent leurs sources tandis les antinucléaires mentent à tout bout de champs et trichent ? Est-ce que vous trouvez cela normal ? Est-ce que vous trouvez que c’est le signe d’une idéologie saine ? Est-ce que vous même ne commencez pas à vous poser des questions sur l’aveuglement qui vous conduit tous ??? “Vous êtes excessif et vous décrédibilisez votre énergie en refusant tout compromis.” Vous ferez gaffe : Vous avez une petite poutre dans l’oeil.

Bachoubouzouc

“Nier ces risques, moquer les angoisses qu’ils sussitent, est à mon sens contre-productif. Respecter les enjeux et defis relevés par d’autres sur d’autres problématiques (stockage, qualité de la prévision météo, intelligence de réseau, modélisation économique…) me parraitrai à terme plus productif.” Juste un point : Qui a commencé à parler de chauffage électrique et de nucléaire dans cette discussion ? Climax1891 hier à 20h55 et Chelya à 23h46. Les antinucléaires. Pas étonnant, c’est à chaque fois pareil. A chaque fois et quel que soit le sujet (le staff d’Enerzine pourra en témoigner), des antinucs ne peuvent s’empêcher de nous glisser un tacle, et à chaque fois des gens comme moi se retrouvent à devoir défendre mon industrie. Alors ne venez pas rejetter la faute sur nous.

Tinouvo

Evitons les amalgames et les logiques de camps (2eme personne du pluriel).

Subjectivite

Que vous êtes agressif ! Incapable de la moindre remise en cause et que de généralisations.. Vous mettez tout le monde dans le même sac, pourtant il existe autant “d’écolos” que d’individus. Vous niez les particularités des discours et des politiques défendues pour faire des généralités très méprisantes. Pourtant dans mon discours dans la vie de tous les jours je condamne autant les fossiles, et même davantage que le fissile qui nous est encore utile pourquelques décénnies. Essayez de nuancer un peu votre discours, de vous calmer, vos interventions sont bien argumentées sur le fond et pertinentes la plupart du temps. Mais sur la forme vous vous rendez détestable. ça ne donne pas envie de discuter avec vous, et vous prenez le risque de braquer les lecteurs qui n’aurons pas envie de lire l’avis de quelqu’un d’aussi agrressif et méprisant.

Bachoubouzouc

“Mais sur la forme vous vous rendez détestable. ça ne donne pas envie de discuter avec vous, et vous prenez le risque de braquer les lecteurs qui n’aurons pas envie de lire l’avis de quelqu’un d’aussi agrressif et méprisant.” Vous avez certainement raison, j’ai tort de mettre tous les écolos dans le même panier et je n’aurais pas du être aussi agressif avec vous et Tinouvo (qui êtes… eh ben nouveaux) . Pour cela je vous prie tous deux de m’excuser. Néanmoins si vous continuez à venir régulièrement sur ce site (passionnant au demeurant), vous aurez l’occasion de voir d’où me viennent cette mauvaise agressivité et l’image détestable que j’ai des écolos…

Bachoubouzouc

Et j’espère sincèrement que vous et Tinouvo pourrez me faire changer d’avis sur les écolos en étant les premiers sur Enerzine à débattre de manière rationnelle.

Bachoubouzouc

Je reviens sur un post précédent : “Sachant que ces alternatives vont à l’encotre du but premier des marchands de fossile et de fissile qui est de vendre leur énergie….” Pas tout à fait, à mon sens : L’intérêt d’un “marchand de fossile ou de fissile” (c’est les mêmes) est avant tout de faire du profit. Par exemple, développer les usages spécifiques de consommation (télés, éclairage, pc, etc) de manière incontrôlé au point de devoir, aux pires pointes de consommation, importer ou produire une électricité à prix d’or pour ensuite la revendre à prix réglementé n’est pas l’intérêt du marchand. Et au delà du marchand, qui vend tout ce qu’on veut bien lui acheter, il y a le professionnel citoyen. Qui a à coeur l’intérêt de son pays. Ainsi, je hurle en permanence et à qui veut l’entendre que le photovoltaïque est une arnaque coûteuse et un source d’emmerdes, mais pourtant mon entreprise en est (entres autres) un des plus gros promoteurs.

Luis

¤ On trouve des écologistes pour protester contre les centrales thermiques au charbon. En voici au moins quatre, mais il y en a d’autres. A vous de les trouver. Si l’image ne s’affiche pas, c’est ici : Traduction : Fermez-la maintenant. Quittez le charbon.

Luis
Bachoubouzouc

Ah… en effet. Pour mémoire, le charbon est : – la deuxième source d’énergie de la planète après le pétrole – une énergie qui produit 40% de l’électricité mondiale à coup de 600gCO2/kWh, soit 75 fois plus que le nucléaire ou l’hydraulique – une énergie dont la nocivité (de l’ordre de 10 000 morts chaque année, rien que pour l’Allemagne) n’a d’égal que son taux de croissance mondial à faire pâlir d’envie les ENR Donc pour cette énergie là, Greenpeace a organisé une manifestation dans le Connecticut il y a deux ans !!!!! () Luis, vous ne faites que prouver ce que je dis : En réalité, les écolos n’en ont strictement rien à f***** des fossiles.

Sicetaitsimple

Je peux comprendre votre exaspération, mais restez calme! De toutes façons, des “écolos” grimpeurs, il y en a dans tous les pays où on ne leur tire pas dessus sans sommation, que ce soit contre du nucléaire, du charbon, du gaz ou même de l’éolien…Ce n’est simplement pas de l’écologie, c’est de l’agitation politique, on ne peut pas y faire grand chose au moins dans les pays un minimum démocratiques. Concernant le charbon allemand, je pense que vous devriez éviter….Il n’y a pas de charbon plus “dépollué” que le charbon allemand et ce depuis plus de 20 ans, après le nombre de morts par maladies cardio pulmonaires je pense qu’on est dans un flou complet ou tout le monde raconte ce qui l’arrange. Je ne suis pas medecin, mais bon, dire qu’on meurt de la à cause de ceci ou à cause de celà me parait débile au moins dans le contexte global europeen, sauf si on parle d’accidents de la route ou plus généralement d’accidents instantanés ou effectivement il n’y a aucun doute. Concernant le CO2, une tranche charbon “moyenne” européenne c’est plutôt 1t/MWh, une tranche de dernière génération plutôt 0,8t/MWh. Keep cool, Bachou….

Bachoubouzouc

Aaaah vous me rassurez ! Et en Allemagne ? Ils ont beaucoup d’intrusions en Allemagne ? Visiblement ils ont des militants à revendre puisque les allemands constituent le gros des manifestants en France.

Subjectivite

J’ai quand même du mal à comprendre votre enervement. On est ici derrière un écran, on a le temps de se calmer, de décompresser et d’écrire une réponse positive et nuancée. Ce n’est pas une conversation en temps réel! D’autre part, plutôt que de combattre les ENR qui selon vous-même ne représentent rien, pourquoi ne pas monter une association contre le charbon? Ce serait plus cohérent avec votre discours. Pour ma part je suis chez un fournisseur d’électricité qui compense ma consommation avec de l’électricité non fossile. Et je suis aussi chez une banque que ne finance pas de projet industriels fossiles. Et je n’ai plus de voiture, je me déplace en vélo ou en train et j’essaie de limiter au plus mes locations de voitures thermiques, je suis même abonné à un système devoitures électriques partagées d’une certaine très grande ville de France. ça ne m’empeche pas de rester critique face aux limites des ENR, d’un système de voitures électriques qui disposent de batteries…et aussi face aux limites de notre nucléaire. Rien n’est tout noir ou tout blanc cher Bachoubouzouk. un peu de nuance dans votre “combat” ne vous fera pas de mal et ne vous rendra que plus lisible et pertinent!

Bachoubouzouc

“J’ai quand même du mal à comprendre votre enervement. On est ici derrière un écran, on a le temps de se calmer, de décompresser et d’écrire une réponse positive et nuancée. Ce n’est pas une conversation en temps réel!” Vous ne découvrez j’espère pas qu’il s’agit là de débats passionnels ? Je trouve de plus assez suspect que vous ne fassiez la morale qu’à moi alors que par ailleurs des commentateurs pas particulièrement “positifs” ou “nuancés” s’en donnent à coeur joie autour de l’article sur le nucléaire au Bangladesh… “D’autre part, plutôt que de combattre les ENR qui selon vous-même ne représentent rien, pourquoi ne pas monter une association contre le charbon?” Je n’ai jamais dit que les ENR ne représentaient rien. J’ai dit au contraire que certaines d’entre elles représentent beaucoup d’argent en subventions pour un service rendu très faible, argent qui serait plus efficace ailleurs pour la lutte contre le réchauffement climatique. Par exemple dans la recherche sur les batteries de voiture électrique. Et je n’ai ni l’envie ni le courage de monter une association contre quoi que ce soit. “Rien n’est tout noir ou tout blanc cher Bachoubouzouk. un peu de nuance dans votre “combat” ne vous fera pas de mal et ne vous rendra que plus lisible et pertinent!” Ecoutez, j’exprime mon point de vue, j’espère ne pas avoir besoin de votre aide pour apprendre à former une opinion pertinente. Si vous ne partagez pas mon point de vue, nous pouvons en débattre et c’est là tout l’intérêt de ce forum. Je tends à souvent être agressif dans ma manière de m’exprimer et je m’en excuse, mais ma position (qui n’a rien d’un “combat”) restera telle quelle.

Tinouvo

Russe + Nucléaire + Bangladesh … d’instinct, on pressent que ça va être moins glamour que IssyGrid … Mais vous avez raison bachoubouzouc, le manque de nuances est loin d’être de votre seul fait.

fredo
fredo

voilà qui montre que l’Efficacité peut progresser !

43
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime