Philips dévoile son ampoule LED de 12 Watts

Philips Electronics a dévoilé le 12 mai à l’occasion du "Lightfair International tradeshow" ses ampoules 12 watts EnduraLED, qui sont censées remplacer bientôt les ampoules à incandescence de 60 watts.

La nouvelle ampoule aura une durée de vie de 25.000 heures, par opposition à une ampoule à incandescence de 60 Watts, dont la durée est évaluée à environ 1.000 heures. Autrement dit, l’EnduraLED sera capable de durer 25 fois plus longtemps qu’une ampoule à incandescence classique et ne consommera que 20% d’énergie.

Chaque année, plus de 425 millions d’ampoules à incandescence 60 watts sont vendues aux États-Unis, ce qui représente environ 50% du marché de l’éclairage. Selon les calculs de Philips, un remplacement par des LED a le potentiel d’économiser 32,6 térawatts-heures d’électricités par an, soit suffisamment d’énergie pour alimenter 14,4% des foyers aux États-Unis. Il supprimerait également l’émission de 5,3 millions de tonnes de CO2 par an.

Philips dévoile son ampoule LED de 12 Watts

D’un design innovant, la nouvelle ampoule utilise une technologie au phosphore qui offre la même lumière blanche et douce que celle d’une ampoule à incandescence classique.

L’EnduraLED sera disponible aux États-Unis au quatrième trimestre 2010, bien avant la date fatidique – 2012 – à laquelle le législateur américain exigera l’utilisation d’appareils d’éclairage éconergétiques. Le prix final de l’ampoule LED n’a pas encore été finalisé.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
filvert

J’ai des ampoules Leds qui consomment de 2 à 5 watts et qui remplacent très bien les ampoules à incandescence ou économiques pour les même luminosité et sous des angles de 120 à 360° !

maxxxx

Tu les as trouvées où ?

1000 mille

être remise tous les jours ? ce ne sont pas les infos qui manquent pourtant !!!

wydocq

Ho oui!!!! J’en ai essayé plusieurs mais avec de telles caractéristiques pas encore! Nous pouvons avoir les références de ces ampoules et ou les acheter?

1000 mille

et commentée hier soir par filvert ! encore un rêve ?

filvert

Il y a des ampoules leds smd qui vont de 300 lumens (2-3 watts) à 1300 lumens (8 watts). J’en ai testé 30 différentes avant d’en trouver des efficaces.

Denis87

est-il vrai que les ampoules led seraient nocives pour les yeux ?

michel123

l’intérêt de celles ci

maxxxx

Les am).poules fluocompactes et les tubes fluorescents normaux ont également un spectre d’émission très discontinu et donc un assez mauvais IRC (indice de rendu des couleurs Et je pense que pour beaucoup de gens ceci constitue aujourd’hui la majeure partie de l’éclairage domestique… sans que personne ne s’en soit vraiment plaint. Les lampes LED sont déjà dans le même ordre de valeurs, avec des IRC autour de 8. Les gens sont en général bien plus sensibles à la couleur de lumière… et – j’imagine par habitude – préfèrent une lumière “jaune” comme nos antiques ampoules à incandescence (souvent appelé “blanc chaud” – température de couleur ~3000K) plutôt que réellement blanche (souvent appelé “blanc froid” – température de couleur ~5000-6500K). Cela ne pose pas vraiment de problème technologique par rapport au problème d’IRC puisqu’il ne s’agit que là de dosage dans une palette de couleurs de base.

Erwann

Salut tout le monde…. Effectivement le rendement annoncé par philips n’est pas mirobolant, le prix par  contre risque de l’être. @ MAxxx: les IRC des tubes néons…ne sont as du tout mauvais… il est vrais qu’il ne s’agit pas de courbe spectrale plate …mais l’iRC reste tout de même respectable.. Le plus mauvais tubes qu’on ne trouve  quasiment plus ont un IRC de 65 à 75% , les tubes les plus vendus (grandes surface ou grossistes) se situent entre 80 et 90%, et certains rares tubes (aquariophilie , ou éclairage de musée, galerie ou atelier d’artistes) plafonne entre 90 et 97% ! Pour rappel, l’irc , c’est la capacité d’une source de lumière à reproduire tout le spectre visible par l’oeuil, le spectre solaire à midi sous (les tropiques) étant considéré comme le maitre étalon si je puis dire ! Voici d’ailleurs une petite astuce qui peu aider qd on fait ses courses: Décriptage du code Osram à trois chiffres qu’on trouve souvent sur d’autre marques. Ex le plus vendu car blanc chaud : 827   => 8+27 => 85%irc + 2700K° Et ses “outsiders” (car blanc, naturel et blanc  froid) : 840  => irc 85% et 4000K°  et   860 => 85% et 6000K° Les aquariophiles utilisent souvent un mix des deux ,  un 827 en arrière plan pour les plantes et un 840 voir 860 en avant plan pour faire ressortir plus naturellement les couleurs des poissons. Ce mariage est aussi très intéressant en terme de confort visuel humain. Pour en revenir au led, je pense que les première LED commercialisées en grande surface et qu’on trouve encore malheureusement à l’écrasante majorité de nos jours , en plus d’être callées sur une moyenne froide (plus de 6000K°) , ont des IRC plus faible que 60% …et encore là je suis gentille  je pense! On trouve désormais dans les grandes surfaces,   des ampoules à LED de 2 à 3 watts autour de 10 à 15€ avec une teinte assez chaude et un IRC assez riche… je dirais à vu de nez 75% car ‘est proches de mes “vieux” tubes néons. ce qui les rend désormais mature pour la commercialisation, contrairement aux autres qui ternissent l’image de la technologie. Je constate d’ailleurs régulièrement chez mes clients (je suis conseiller indépendant en économie d’énergie 😉 ) qy’ils finissent souvent par très peu s’en servir (= très mauvais écobilant vu qu’il à fallut les produire) , ou s’en servir pour des éclairage superflue( = encore plus mauvais éco bilant !!!). Je constate doncque les leds servent surtout à éclairé tout et n’importe quoi (jardin, déco, babiole poluante à piles boutons et j’en passes !!) la faute peut être justement à une commercialisation trop prématurée qui n’a pas pu directement visé le marché du remplacement des éclairages nécéssaires/utiles … (?) Par ailleurs, faut arrèter de colporter tout et  n’importe quoi à propos des champs magnétiques des LBC ! Oui ça émet des champ électromagnétique jusqu’à quelques centimètres…. mais bien moins que l’unité centrale de l’ordinateur qui sert à tous ces colpoteurs nombrilistes, et pire encore pour les écrans qui ne sont pas à la norme TCO 03. Rien que la multiprise avec tous les petits transfo branchés sur le 220-240v 50Hz qu’est très souvent dans leurs pattes sous le bureau émet bien plus de champs ! et le plus marant ce sont tous ceux qui utilisent leur portables sur les genoux! Ensuite de là à comparer les LBC avec un téléphone portable c’est vraiment se mettre le doigts dans l’oeuil jusqu’au coude ! Rien que par le fait qu’il ne s’agit pas des mêmes fréquences ! 50Hz en mode continue pour la LBC et entre 800 000 HZ et 3 500 000Hz en mode pulsé pour les portables ! Heureusement les portables sont obligé d’économisé leur batterie, donc n’émettent as en permanence… par contre les terminaux fixe sans fil DECT ou Wifi c’est une autre belle vacherie bien pire encore! Et je suis un tout petit peu sensibilité sur ces questions vu que mon frangin est justement spécialisé dans les mesures indépendante de radio pollutions pour les particuliers et certaines collectivités territoriales! Bref un peu de discernement et d’ordre de grandeur ne fait point de mal il me semble! D’ailleurs pour finir un peu mon « coup de gueule », la « fameuse » scientifique (nymbiste) qui à lancé cette nouvelle lubie immobiliste anti LBC, et qui n’est pas fichue de proposer une alternative crédible, reproche à une campagne Ademe d’équipement de LBC les cancers que bcp d’épidémiologistes rapportent au Chlordécone des bananerais ! Homo consumméris déteste les changements..surtout en matière de paradigme! Et c’est bien connu, qd on veut on trouve des solutions qd on veut pas on chercher des excuses ! Et pour garder encore plus les pieds sur terre , souvenons nous , qu’en l’absence de perfection, «on est condamnés à limiter notre choix entre le pire et le moins pire » (Niccolò dei Macchiavelli) Si on veut dénigrer les aspects écolo et sanitaire des LBC, alors il serait intéressant de toujours conserver un point de vue systémique , et de les comparer avec les Lampes « normales » ! et là y’a pas photo, les LBC impactent moins gravement la durabilité de nos sociétés! Quoi qu’il en soit les technologies à leds matures apportent encore un bon plus, notamment au niveau des polluants inclus (métaux lourds etc) , surtout sur les sites de production chinois il me semble (ou les normes de rejets ne doivent probablement pas être au niveau de celles de l’europe autour des usines Osram, Mégaman ..Etc), et niveau fiabilité/versatilité (conditions extrême d’utilisation). Par contre au niveau champ magnétique, ça ne doit eut être pas etre trop éloigné des LBC…mais je le répète …relatviement faible vis à vis de la plupart du reste qui nous entoure ! Sol(id)airement votre Erwann

maxxxx

Champs électromagnétiques : Les ampoules fluocompactes n’émettent pas que du 50Hz. Les ballasts électroniques intégrés aux lampes utilisent pour élever la tension des technologies type convertisseur flyback… qui émettent dans les hautes fréquences. Les ampoules LED n’ont pas ce problème puisqu’elles fonctionnent à basse tension : il y a au pire une alimentation à découpage qui fonctionne à plus de 50Hz… mais à très basse tension, d’où un très faible champ électrique. Cela dit, pas besoin d’être paranoiaque non plus, comparé à d’autres sources courantes (téléphone, wifi, CPL, bluetooth) les lampes fluocompactes ne paraissent pas bien menaçantes. Par précaution on peut éventuellement les proscrire en lampe de chevet ou lampe de bureau (usages ou l’on est très proche de l’ampoule), mais dans le cas général, il n’y a aucune raison de les bannir à cause de leur champs électromagnétique. IRC : @Erwann : Question d’échelle… quand tu trouves un IRC à 80 “respectable” il est pour moi “assez mauvais”. Heureusement qu’il existe une valeur chiffrée 😉 Depuis quelques temps mon éclairage principal est en fluocompacte “plein spectre” d’IRC 96 (couleur “lumière du jour” 5500K) et je trouve que ça change la vie par rapport à ce que j’avais avant (l’ampoule fluocompacte classique de supermarché… disons IRC 80 et couleur 3000K). Bien qu’un peu déconcertant au début (lumière “bleue” & rendu des couleurs inhabituel), c’est à l’usage vraiment très agréable ! Concernant les LED, je dois avouer que je n’ai jamais trop mis mon nez dans les produits des grandes surfaces car ce sont souvent des lampes de puissances ridicules (de quoi éclairer le quart sud-est des toilettes… et encore…). Dans les boutiques spécialisées on peut trouver plus facilement des lampes LED plus pluissantes avec des IRC jusqu’à 80-85… soit l’équivalent de ce qu’on trouve en fluocompacte parmis les “lampes de supermarché”.

maxxxx

. @Erwann : Je suis bien d’accord pour ce qui concerne les éclairages superflus ! Il y a aussi un gros travail à faire là-dessus… malheureusement souvent négligé ! J’ai participé à une étude sur l’éclairage public d’une municipalité et c’est parfois assez comique les situations qu’on découvre (des arbres plantés en aligement pile devant les lampadaires, un petit parc qui ferme à 18h et dont l’intérieur n’est pas visible de la rue… éclairé toute la nuit, etc.). Et c’est déjà une ville très concernée par ce genre de problématiques… imaginez ailleurs ! Nocivité des lampes LED pour les yeux Je remarque que la question de Denis87 () n’a toujours pas trouvé de réponse. La nocivité des LED pour les yeux ne vient que du fait que les LED sont extrêmement brillantes (je parle bien d’intensité lumineuse, pas de puissance lumineuse ! Et si ces 2 termes vous semblent abscons, remplacez le 1er terme par “concentration de lumière” et le 2nd par “quantité de lumière”). En fait les leds émettent une grande quantité de lumière sur une surface minuscule et avec un faisceau assez fin quand les autres lampes (incandescance, tubes, etc.) émettent la lumière sur une grande surface et presque à 360° dans toutes les directions. Pour se protéger à 100% de cette nuisance il suffit que la surface des LED ne puisse pas être visible (même en vision périphérique) : éclairage indirect, luminaires, verres dépolis… les solutions de manquent pas !

Blue wong

Eclairage public led La question du retour sur investissement est un des facteurs clés dans le choix du remplacement de l’éclairage public par des lampes LED. Basé sur le coût actuel de l’énergie en Europe, la gamme de lampes d’éclairage public LED UniElect offre un retour sur investissement sur une période variant de 17 à 23 mois. Il est incontestable que les coûts d’électricité augmenteront dans un futur proche et il est prévisible que l’on cherche à réduire toujours plus les délais de retour sur investissement. De nombreux pays dans le monde disposent d’un coût de l’énergie supérieur à ceux qui existent en Europe. Dans certains pays, les lampes d’éclairage public peuvent offrir un complet retour sur investissement en moins d’un an. Retrouvez de plus amples informations et conseils pour le choix le plus approprié de votre éclairage public LED sur   UniElect Technology est un fournisseur international de biens en énergies renouvelables commercialisant depuis son siège au Nord de l’Espagne, avec des bureaux en France et au Royaume Uni. La philosophie générale de l’entreprise est de fournir aux consommateurs un équipement simple d’utilisation mais bien conçu qui s’installe facilement et dont l’entretien est minime voire nul. L’entreprise pense par-dessus tout que les produits en énergies renouvelables devraient offrir aux clients une véritable alternative aux sources d’énergies traditionnelles sans pour autant en devoir payer le prix cher. ology est un fournisseur international de biens en énergies renouvelables commercialisant depuis son siège au Nord de l’Espagne, avec des bureaux en France et au Royaume Uni. La philosophie générale de l’entreprise est de fournir aux consommateurs un équipement simple d’utilisation mais bien conçu qui s’installe facilement et dont l’entretien est minime voire nul. L’entreprise pense par-dessus tout que les produits en énergies renouvelables devraient offrir aux clients une véritable alternative aux sources d’énergies traditionnelles sans pour autant en devoir payer le prix cher.

13
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime