Quand Auchan valorise 5.400t de déchets en méthane

Dans la région Nord, 15 magasins Auchan ont adopté la méthanisation des déchets fermentes-cibles et ont permis en 2 ans, de valoriser 5.400 tonnes de déchets.

Lancée en 2008, cette initiative a pour principe de récupérer tous les déchets organiques non donnés aux banques alimentaires, y compris ceux des laboratoires de fabrication (pains, pâtisseries, fruits et légumes, poissons, viandes, volailles…) et les déchets organiques emballés (sauf ceux avec un emballage en verre) via des caissons-bennes de 30M3 disposés en magasins. Ces déchets sont ensuite envoyés à une société belge spécialisée dans la méthanisation.

Dès réception des déchets sur le site, les déchets organiques sont séparés de leurs emballages. De là deux filières s’organisent l’une pour les emballages qui seront majoritairement recyclés et l’autre pour la matière organique.

La méthanisation est un processus biologique à 100% naturel basé sur la dégradation des déchets organiques en l’absence d’oxygène. De cette méthanisation en ressort un biogaz qui sert de combustible à un moteur produisant de l’électricité, et le disgestat (engrais 100% naturel) qui est utilisé comme amendement pour le sol.

En 2009, 3.100 tonnes de déchets ont été traités pour ces 15 magasins (contre 2.300 en 2008 et une prévision de 3.500 tonnes en 2010, avec 3 magasins supplémentaires). La méthanisation de ces 3.100 tonnes a permis de produire 525 MWh (mégawatts) d’énergie en un an.

75 % de l’énergie produite sur le site est injectée sur le réseau électrique belge, les 25% restants sont utilisés pour le fonctionnent des installations du site.

A ce jour, le taux de tri est passé de 55,2% en 2007 à 72,6% en 2008 et à 74,1% en septembre 2009. Auchan rappel que le taux national en septembre 2009 était de 65,3%.

Quand Auchan valorise ces 5.400t déchets en méthane

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Pour finir, la méthanisation est également expérimentée par les hypermarchés de Nice, Soisy et Villetaneuse. Cette expérience sera progressivement étendue à d’autres hypermarchés Auchan en France quand ils seront à proximité de sites de méthanisation, en nombre jugé insuffisant en France.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
falmer

Voila le genre d’initiative qu’on aimerait voir passer en loi d’ici quelques annees. De toute facon l’interet financier de l’enjeu est trop interessant: Les economies realisees dans ce genre d’operation sont bien trop interessantes pour que les grandes entreprises les laissent passer. C’est pour cette raison meme que les embouteilleurs coca-cola utilisent maintenant 30% de matiere vegetal dans leurs bouteilles dans certaines regions aux US.

Jena pierre

On peut se demander pourquoi envoyer ces déchets en Belgique alors que 2 unités de méthanisation sont implantées dans le nord pas de calais : Lille et Calais. Je vous aide les tarifs de rachat d’électricité sont plus attractifs en Belgique alors les quelques kilomètres supplémentaires n’ont pas de prix. Bravo pour la communication mais tant pis pour le bilan environnemental Quand autres autres magasins, l’avenir nous dira si AUCHAN continue sur sa lancée : à Nice ça risque d’^tre plus délicat.  

Optik3000

Pour travailler dans ce domaine : non la méthanisation n’est pas un eldorado et les tarifs de rachat d’electricité (que nous finançons par nos impots) ne permettent pas en France d’assurer une rentabilité durable aux installations autres que celles de traitement des ordures ménagères sur des tonnages à partir de 80 000t. Le cas de Auchan est typique de la mode actuelle de “green washing” et constitue simplement une opportunité financière pour eux de traiter à moindre cout leurs déchets, en plus ce sont les berlges qui financent la rentabilité du méthaniseur en subventionnant le prix de rachat d’electricité. Une question qu’il faut se poser est : qu’est ce qu’un déchet organique pour la grande distrib ? un produit qui a dépassé sa date de conso d’une journée ? Une salade un peu flétrie qui ne se vendra plus ? Plutot que de méthaniser ne serait-il pas mieux de laisser des gens pouvoir utiliser gratuitement ce type de produits s’il n’y a pas de risque sanitaire ? J’ai vu en Allemagne des milliers d’hectares de maïs, de betteraves, de sorgo etc…uniquement dédiés à la prodution d’electricité par méthanisation “à la ferme”. A l’heure ou une partie de la planéte cherche à manger est-ce vraiment le monde que nous voulons ? L’homme est-il sur terre pour produire de l’electricité ?

Belge a auchan

On lisait hier dans lemonde l’interview de François Baroin qui rappelait “le nationalisme, c’est la haine des autres”. Un belge habitant la Belgique mais client d’Auchan-Villeneuve d’Ascq peut-il t’expliquer, cher JenaPierre,  pourquoi, indépendamment de ta poussée de nationalisme, la décision d’Auchan est écologiquement adéquate. Le site de réception des marchandises est à 2000 mètres de la frontière à Dottignies (commune de Mouscron). De là un transfert le mène à une unité de biométhanisation exclusivement dédiée aux aliments qui ne peuvent être envoyés vers une banque alimentaire, séparant les emballages selon leurs caractéristiques (types de plastique, etc). Calais est bien loin géographiquement de la plateforme Auchan de Villeneuve d’Ascq…. Quant à se plaindre (comme le fait aussi optik3000) des tarifs de rachat d’électricité, qui seraient mieux en Belgique, puis-je compléter votre culture éléctrique manifestement incomplète, en vous disant qu’il n’y a aucun tarif de rachat d’électricité en Belgique. Le tarif de rachat du “vert” est égal au courant “gris”(au prix du marché en “base”). Mais ce qu’il y a c’est un transfert de TOUS les fournisseurs d’électricité (pas seulement Electrabel-Suez, qui est “notre” EDF) vers les producteurs d’électricité verte sous la forme de “certificat vert”: 1/10è de certificat vert (en 2010) par MWH “gris” livré par un fournisseur, avec un prix marché. Vous n’allez pas reprocher aux belges (ils ne sont pas les seuls en Europe d’ailleurs) d’avoir un système mieux pensé qu’en  France, quand même ?

Sicetaitsimple

3100t (en 1 ans)ont permis de produire 525MWh…. Soit environ 30000€ au prix de marché de l’electricité…Combien a couté le transport de ces 3100t, rien qu’en carburant???.Je pense comme Optik3000 qu’il y aurait peut-être mieux à faire de ces marchandises. Mais je sais bien que les problèmes de réglementation sur la DLC sont très contraignants.

chelya

Il faudrait peut être se renseigner avant de commence à balancer des rumeurs… Auchan méthanise en Belgique tout simplement parce qu’ils ont essayé de trouver un prestataire pour faire ça en France et qu’il n’y ont trouvé personne d’intéressé… Et juste une question : vous pouvez me rappelez combien faut-il de gaz naturel pour produire 3100 tonnes d’engrais ?

Jean pierre

Bonjour, Contrairement à ce que vous laissez entendre? je ne suis en aucun cas nationaliste et connait un petit peu le sujet dans la mesure où j’y fais carrière depuis maistenent 24 ans. C’est bien d’avoir des convictions et je vous en félicité mais rien n’interdit de se poser les bonnes questions même quand elles remettent en cause nos convictions premières Première chose; de grace merci de lire in extenso ce qu’on écrit et ne pas sans cesse tout critiquer. J’ai mentionné les installations de Calais certes mais aussi de Lille. Après vérification sur googlemap je pense pouvoir dire que Lille est plus proche que Mouscron de Villeneuve d’Asq. Désolé mais les cartes sont tétues. Et puis que je sache les 15 magasins cités dans l’article ne sont pas tous à Villeneuve d’Asq. Par ailleurs je mentionnais les autres projets à venir en notamment Nice et là ça risque d’être plus délicat. Quand à affirmer que le système Belge est mieux pensé que le système Français je serais d’avis de demander au consommateur Belge ce qu’il pense du coût de son énergie éléctrique vis à vis du notre La distorsion actuelle des coûts globaux de rachat de l’électricité conduit effectivement à une exportation de certains de nos déchets en Belgique. ce phénomème s’observe de plus en plus loin de la frontière et notamment jusquà Calais. Comment êtes vous aussi certain qu’en France personne n’a voulu prendre en charge ces déchets. Il serait bien aussi que la communication mentionne la part de déchets recyclables valorisés en dehors de la méthanisation. Pendant ce temps là Auchan continue de nous ensevelir sous les emballages mais pas de souci ses déchets organique font des prouts    

Jean pierre

Rebonjour, Etant curieux de nature j’ai continué mes recherches sur cette annonce d’Auchan J’ai fini par retoruvé d’autres articles et notamment celui ci qui semble être un des premiers : Quelle surprise non pouir notre ami Belge à auchan de découvrir que ces fameux biodéchets ne pésent plus in fine que 2 000 t et le summum ils sont traités par le groupe belge Vanheede Environment dans une unité proche de Mons La société est la suivante : SODECOM SA Rue de l’Epinette 10, 7040 Quévy-le-Grand Regardez une carte et vous verrez que finalement Quevy est à 80 km de Villeneuve d’Asq contre 120 pour Calais et la porte à côté pour Lille La lecture de l’article est aussi très claire sur la motivation du groupe Auchan La photo du site montre aussi clairement que nos réglemenations ne sont pas équivalentes de part et d’autres de la frontière. Il est peu vraisemblable qu’une telle installation satisfasse les règles en matière de nuisances notamment olfactives imposées par l’arrêté du 22 avril 2008. Mais là encore je fais du nationalisme non ? J’ai pu lire avec plaisir cependant que ce monsieur environnement d’AUCHAN avait un certaine culture historique sur la méthanisation en France et qu’il lisait aussi l’actualité J’ai eu la chance d’être acteur des 2 faits rapportés à savoir la construction et le démarrage de l’usine d’Amiens et la visite de Chantal Jouanno à Varennes Jarcy.

Belge a auchan

van Heede est présent à Dottignies, plateforme de réception. De là, par type de déchets, les produits sont dispatchés vers des unités spécialisées. Les emballages commerciaux comportant des aliments sont envoyés à la filiale de VanHeede, Sodecom. Ce que vous écrivez ne dément en rien ce que j’ai écrit. Pour être efficace, il faut se spécialiser, svp. Si le courant en Belgique est plus cher (même qu’aux Pays-Bas), c’est que Suez a acheté en Belgique de quoi avoir un quasi-monopole d’électricité (Electrabel + Tractebel, + les réseaux jusqu’il y a peu. Et il nomme encore jusqu’en 2015 le PDG du GRD). C’est la Belgique (le consommateur et l’industriel belge) qui ont payé le cash ramené par Suez dans ses caisses. Et quand E.ON rachète quelques centrales, c’est EDF (même actionnaire : l’Elysée) qui rachète les 15 % de parts de marché de Centrica-UK en Belgique. Le monopole français en Belgique est à la cause du prix élevé de l’électricité en Belgique. On peut vous en donner 20 autres exemples. Savez-vous qu’Electrabel, suite à un montage fiscal pernicieux (Electrabel, filiale de GDF-Suez rachète…des filiales de GDF-Suez ..et défalque ces investissements de ses impôts), ne paie AUCUN impôt en Belgique (à part la TVA). Quand le gouvernement taxe la “rente” nucléaire belge (parc amorti par une augmentation du prix de l’électricité AVANT la libéralisation, mais aux prix aujourd’hui “libres”), Suez dépose plainte contre le gouvernement belge devant la Cour Constitutionnelle pour…discrimination !

Jean pierre

De retour après les fêtes, je tenais à dire à notre ami Belge à Auchan que même s’il est un pro sur le marché de l’électricité en belgique, il confirme bien mes dires à savoir que les biodéchets sont traités à plus de 80 km de l’agglomération Lilloise. Hormis une pure logique économique que je déplore, rien ne justifie un tel trajet. je maintiens également que dès lors que les contraintes environnementales ne sont pas les mêmes (notamment en matière de nuisances olfactives) il y a aussi une distorsion de concurrence flagrante. On a pourtant l’habitude de critiquer ces cochons de français mais là je doute que nous soyons les pires quand je vois les photos du site de la SODECOM. Je reste tout de même très satisafait que des déchets biodégradables soient méthanisés. Celà reste leur meilleure forme de valorisation    

Vanmeu

L’initiative d’Auchan est quand même intéressante malgré que sur la DLC il y aurait mieux à faire,mais ces tonnages ne représentent qu’une partie du potenciel valorisable en méthanisation,sous réserve que celle-ci se fasse avec une collecte sélective des FFOM tant pour la qualité du compost que du biogaz et en dehors de Lille c’est la Suisse les mieux placés dans ce domaine. Concernant le rachat de l’électricité notamment en France, la logique serait qu’EDF rachète l’électricité à un prix légèrement inférieur au prix public ce qui assainirait le marché du tout et du n’importe quoi dans le domaine des ENRs tant sur les techniques que sur les prix. Toutefois la méthanisation c’est avant tout,du compost bien sûr,mais en premier lieu la production de biogaz qui dans le cadre d’une gestion collective des déchets ménagers et assimilés doit servir pour les flottes captives comme les bennes à ordures,les autobus,les véhicules municipaux etc….

11
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime