Suez veut implanter un réacteur EPR en France

Selon le journal "Les Echos", le groupe Suez ambitionne de construire un réacteur de troisième génération en France avec une mise en service prévue pour 2015.

C’est le site du Tricastin dans la Drôme qui serait choisi pour accueillir le futur réacteur de type EPR. Suez aurait approché les autorités françaises afin d’obtenir leur feu vert ajoute Les Echos. Le choix de l’emplacement du site n’est pas neutre, car le groupe Suez dispose déjà de capacités dans les centrales nucléaires de Tricastin (et de Chooz).

En Belgique, le groupe possède et exploite sept réacteurs nucléaires au travers de sa filiale Electrabel. La capacité installée dépasse de ce fait les 5 800 MWe. Electrabel gére deux sites de production d’électricité d’origine nucléaire en Belgique : Doel, qui compte quatre réacteurs, et Tihange, qui en compte trois.

(src : Les Echos)

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Christophe1007

L’effet de serre du CO2 va très vite. La division par 4 du dégagement des Gaz à Effet de Serre est très urgent, et on ne connait pas de solution immédiate autre que le nucléaire pour l’énergie dont on ne veut pas se passer. Il faut rapidement, au moins remplacer les centrales anciennes. Le nucléaire n’est pas la panacée mais entre deux maux, il faut choisir le moindre, et l’EPR n’est pas vraiment un mal insupportable!

Brunch

La seule vraie urgence c’est d’arrêter de consommer de manière irraisonnée toujours plus.

alcofribas

Pourquoi cette fuite en avant ? ON SAIT que les déchets nucléaires sont une pollution pour des millénaires, que ce sont des armes pour des millénaires, donc que cette saloperie entraine l’obligation d’une gestion attentive (et violente) de ce poison mortel pour des millénaires. le scandaleux et prédit réchauffement de la planète est le résultat d’une gabegie mercantile irresponsable de la part d’un système écononmique criminel. On ne sort pas de ce modèle économique en continuant à faire confiance à ce système ! Le nucléaire comme le pétrole est basé sur des ressources limitées, il pollue tout autant que le CO2, plus longtemps et est directement un poison mortel pour toutes formes de vie élaborée (complexe). On démontre aisément que le développement (investissement exploitation) d’une centrale nucléaire est moins producteur d’énergie d’emploi d’activités de travail qu’une solution énergie renouvelable, d’activités de réductiom de consommation etc… Continuer à produire du nucléaire c’est préparer des catastrophes durables (millénaires) Qui en sera responsable ? Qui en patira ? L’usage du nucléaire est irresponsable. Voir les guerres qu’on fait à cause de cette saloperie. C’est hors de prix !

themac

Bientôt n’importe quel milliardaire pourra construire un réacteur dans son jardin si ca continue… Et en connaissant l’actuel pdg de suez, il choisira la rentabilité, pas la sécurité…

Claude

Merci de votre intervention . Je suis d’accord avec vous : le nucléaire c’est une catastrophe durable .

claude

Pour 2005 : électricité d’origine nucléaire dans le monde : 2.763 TWh ( statistiques BP ). consommation toutes énergies dans le monde : 126.400 TWh ( chiffres du sénat Français ) . 2.763 / 126.400 ==> 2,2 % l’électricité d’origine nucléaire dans le monde ne représente que 2,2 % de la consommation d’énergie globale . naivement : Pourrait on se passer du nucléaire ? Encore autrement présenté : en isolant mieux nos logements pourrions nous économiser ces 2 % au niveau mondial ?

Gerald

Je travaille dans une centrale et mon avis est assez partagé: 1-pour l’heure nous n’avons pas le choix du nucléaire car c’est la plus grosse masse de production d’énergie, d’autant plus que l’énergies éolienne est refusée par beaucoup. Je ne parle pas du charbon qui est désormais une roue de secours…ni des paneaux solaires installés chez les particuliers “marginaux”. Le réacteur de génération 4 n’est pas encore né: ce sera “la” solution. Pour l’instant la fusion dure à peine 10 secondes…alors il faut penser à renouveler notre parc; l’EPR est une machine parmi d’autres… Pour ma part, cette technologie est éprouvée, notre pays n’a jamais eu d’accident grave à ce jour, même si le risque zéro n’existe pas. Quel que soit l’exploitant qui utilise la machine, les règles sont imposées en matière de sûreté et le risque de “mettre la clef sous la porte” tellement important, au moindre faux pas, que personne ne s’amusera à braver l’interdit avec un tel investissement (et surtout le bénéfice à faire). Il faut être clair, quand on investit dans une voiture, par exemple, on ne cherche pas l’accident, on économise le carburant et on l’entretien bien pour qu’elle dure un maximum, non??? 2- La solution première, à mon sens est l’anti-gaspi. Isolons nos maisons, arrêtons progressivement l’utilisation des combustibles pétroliers (de toute façon on a pas le choix), arrêtons de faire de nos maisons des sapins de noel…chauffées par des grille pains consomateurs, achetons des équipements électroménagers moins gourmand… 3- la seconde est entre les mains de notre gouvernement, pourquoi, après les accords du Grenelle n’avons nous toujours pas le choix d’une voiture électrique évoluée chez nos concessionaires, est-ce pour rentabiliser les diésels européen???…pourquoi, malgré la demande, le prix des isolants (efficaces bien sûr) ne baisse pas ??? Pourquoi quand un appareil labélisé est vendu avec une aide au crédit d’impôt double de prix ??? Les exemples sont (trop) nombreux: trop de profit sans doute. 3-L’éducation. Il faut réfléchir à tout, l’énergie est un marché juteux et les requins sont nombreux pour nous bouffer…pour ma part, même en travaillant dans le nucléaire , je tri mes déchets, j’ai un composteur, je collecte les eaux de pluie, j’achète en fonction des emballages, je suis chauffé par une pompe à chaleur, j’éteint la lumière et les appareils inutiles, j’isole le moindre pont thermique…et enfin j’éduque mes gamins à faire comme moi… Tout ça je ne le fais pas par radinerie, mais par fibre…et je ne me sent pas en contradiction avec mon métier dans lequel, j’applique les mêmes principes…comme beaucoup de mes collègues d’ailleurs. Dans le pilotage de ma tranche comme l’administratif ou le technique: on tri, on économise. Je rapelle que la france est le seul pays au monde à recycler son combustible nucléaire… Pour finir: trions, arrêtons le gaspi, consommons raisonablement, donnons nous les moyens, et surtout éduquons-nous!!!!!!

Dan

N’y-a-t-il pas une erreur : la génération 4 est toujours de la fission mais à neutrons rapides dont superphénix était un représentant et phénix toujours en fonctionnement. La fusion Tokamak et ITER étant en rupture de filiation puisque ne relevant pas du même principe. Pour ceux qui veulent un aperçu, voir le lien suivant : Pour les autres sujets : voiture électrique et autres, ils sont souvent débattus dans d’autres articles. Pour ce qui est d’avoir un comportement économe, je suis d’accord avec vous, il n’y a absolument pas besoin d’avoir une étiquette écologiste et de le revendiquer pour appliquer ! Avant que l’écologie politique ne soit inventée, les gens étaient naturellement économes par obligation et par éducation. Les paysans qui faisaient “pousser” leur pain ne le gaspillaient pas. Aujourd’hui, il y a toujours des gens qui le sont par obligation et d’autres encore par éducation et ce, quel que soit leur milieu social et leur métier. Maintenant, il ne faut pas tomber dans la caricature qui place l’ascèce et la négation de l’humain au sommet de l’écologie. La France est finalement un pays très équilibré, pionnier dans bien des domaines qui n’a pas à rougir de ses choix et les attaques et dénigrements dont il fait l’objet ne résiste pas à l’analyse et sont plus commandés par l’idéologie que par le rationnalisme.

8
0
Laissez un commentairex