Un verre qui protège, se nettoie et produit du courant

Une équipe de chercheurs de l’université nationale de science et de technologie de Taiwan (NTUST) a développé un verre unique autonettoyant, générateur d’électricité mais aussi isolant.

Des brevets ont été déposés aux Etats-Unis, au Japon, en Chine et à Taiwan.

Les capacités de ce matériau ont pu être obtenues grâce à l’introduction de trois couches spécifiques à l’intérieur du verre :

  • une couche de dioxyde de titane de quelques nanomètres servant d’interface photocatalytique permettant au verre de s’autonettoyer,
  • une pellicule en silicone servant de cellule photovoltaïque permettant de générer environ 7kWh,
  • un film isolant permettant de bloquer totalement les rayons infrarouges et ultraviolets.

Avant la commercialisation de ce nouveau verre, les autorités taiwanaises souhaitent construire plusieurs bâtiments expérimentaux regroupant plusieurs technologies d’avant-gardes dont ce nouveau verre, afin de promouvoir sa politique de "matériaux de construction verts".

[Corrigé le 20/10/2008]

Inscrivez-vous à l'Achat Groupé EnergieMoinsChere.com
achat-groupe.energiemoinschere.com

Notre ambition : obtenir 21% de remise sur votre gaz et électricité ! C'est gratuit et sans engagement.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
bamse
Invité
bamse

“7kW par heure” ne veut rien dire…Pour un site dédié à l’énergie, ce genre d’erreur (surtout que ce n’est pas la première fois) est vraiment décevant.Accessoirement, à quelle surface de verre se réfère-t-on? un m2? et sous quel ensoleillement?Ces points mis à part, l’idée semble plutôt intéressante. Pourquoi ne l’on-t-il pas breveté en Europe?