Une réponse au changement climatique par le biais des énergies renouvelables

L’IRENA affirme qu’il est possible de contenir le changement climatique à condition que les investissements dans les énergies renouvelables fassent plus que doubler, à environ 750 milliards de dollars par an, d’ici 2030.

L’organisation mondiale intergouvernementale demande aux dirigeants des secteurs public et privé de doubler les investissements annuels dans les énergies renouvelables afin de limiter le réchauffement de la planète bien en dessous de 2 °C, alors que le Sommet Action Climat de l’ONU se tient à New York.

Alors qu’il ne reste que 11 ans pour agir afin de contenir les effets du changement climatique, des investissements annuels à hauteur de 4 300 milliards de dollars dans les énergies renouvelables d’ici 2030 représentent la solution en faveur du climat la plus concrète et aisément accessible dans le monde.

Les investissements annuels dans les énergies renouvelables pour la prochaine décennie doivent plus que doubler, pour passer d’environ 330 milliards de dollars par an à près de 750 milliards de dollars d’ici 2030.

Les conclusions d’une partie d’un nouveau rapport sur l’investissement climatique élaboré par l’IRENA soulignent comment les investissements en énergies cumulés globaux doivent s’orienter massivement sur les technologies à faibles émissions de carbone, notamment les énergies renouvelables. Plus de 18 600 milliards de dollars d’investissements prévus dans les combustibles fossiles d’ici 2050 doivent être réaffectés afin de respecter la ligne directrice tracée par l’Accord de Paris et réaffirmée par un rapport spécial récent du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC).

Malgré l’urgence, les plans d’investissements actuels ne sont pas cohérents avec la voie à suivre pour garantir un avenir climatique sûr. Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, associées à une électrification plus poussée, peuvent apporter 90 % de la réduction des émissions liées aux énergies qui est nécessaire au respect de l’Accord de Paris.

« Il est possible de limiter le changement climatique et de répondre à la demande mondiale croissante en énergie en accélérant rapidement la vitesse à laquelle nous mettons en place les énergies renouvelables », a déclaré Francesco La Camera, Directeur Général de l’IRENA. « Seule une transition énergétique reposant sur les énergies renouvelables nous permettra d’atteindre les objectifs fixés par l’agenda 2030 de l’ONU et l’Accord de Paris. Les énergies renouvelables représentent le seul outil disponible et opérationnel pour rester sous le seuil de 1,5 °C au cours des 11 prochaines années. »

« Atteindre nos objectifs climatiques peut également nous permettre de favoriser la croissance économique et de garantir un développement durable avec les énergies renouvelables », a ajouté M. La Camera. « Mais il est urgent de repenser les décisions d’investissement à long terme dans les énergies afin de nous assurer qu’elles nous mènent vers l’avenir durable dont nous avons besoin. Doubler les investissements dans les énergies renouvelables nous offre la possibilité d’améliorer la santé, de créer des emplois, d’ouvrir des perspectives économiques et de lutter contre le changement climatique. Aucune autre solution n’est aussi crédible. »

Transformer les systèmes d’énergie avec des énergies renouvelables offre une voie plus économique que l’inaction climatique. Chaque dollar investi dans la transition énergétique rapportera de trois à sept fois plus en matière d’amélioration de la santé humaine, de baisse des dépenses liées au climat et de réduction des subventions.

En soutien à l’appel du Secrétaire général de l’ONU en faveur d’une action climatique décisive, l’IRENA a lancé une campagne pour promouvoir les énergies renouvelables comme une solution concrète à l’action pour le climat. En coopération avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la campagne de l’agence « Maîtriser le changement. C’est possible avec les énergies renouvelables. » vise à informer sur le potentiel des technologies à énergie renouvelable et ainsi à encourager les actions concrètes en faveur du climat.

Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guy Weider
Membre
Guy Weider

Non, pas que….! “Seule une transition énergétique reposant sur les énergies renouvelables nous permettra d’atteindre les objectifs fixés par l’agenda 2030 de l’ONU et l’Accord de Paris. Les énergies renouvelables représentent le seul outil disponible et opérationnel pour rester sous le seuil de 1,5 °C au cours des 11 prochaines années” Je prétends que l’affirmation ci-dessus doit être épaulée par les 2 autres vecteurs de la Trilogie-négaWatt, à savoir Sobriété et Efficacité: – Sobriété ds les conso, par ex en installant des capteurs de présence, pour éviter des lumières qui restent allumées alors que personne présent ds les espaces éclairés… Lire plus »

Sirius
Invité
Sirius

Le livre “le mythe des énergies renouvelables ” montre avec toute la rigueur d’un professeur l’impossibilité de s’affranchir des systèmes actuels .