Volkswagen s’intéresse aux mini-centrales électriques

D’après l’édition en ligne, Spiegel, la firme automobile allemande Volkswagen devrait bientôt se lancer dans la construction de petites centrales individuelles de co-génération capables de produire selon les besoins soit de l’électricité et soit de la chaleur.

L’installation de plusieurs milliers de ces centrales de co-génération dans la cave des maisons particulières servirait à la fois pour l’eau chaude et pour le chauffage domestique. Aux heures de pointe, ces mêmes unités devraient apporter au réseau public de grandes quantités d’électricité. Au final, se serait même l’équivalent d’au moins deux centrales nucléaires qui pourraient être substituées en faveur du combustible gaz (NDLR: néanmoins émetteur de CO2).

En raison des temps de réponse extrêmement rapides, des milliers d’unités pourraient être reliées entre elles en réseau formant ainsi une centrale électrique virtuelle en mesure de fournir une quantité importante d’électricité au réseau national.

Ce plan ambitieux va être présenté mercredi prochain à Salzgitter au nord de l’Allemagne. Le producteur d’électricité Lichtblick deviendrait ainsi le partenaire privilégié de Volkswagen dans cette opération.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guydegif(91)

A chacun son métier ! Il me paraitrait plus judicieux que VW, maintenant également Porschiste, se concentre sur son métier de constructeur automobile et à côté des beaux efforts de réduction de CO2 sur certains modèles comme la Passat, nous sorte enfin des voitures hybrides ASAP, y compris pour les entrées et moyennes gammes, quitte à faire des combinaisons thermique+électrique sur 4 roues comme PSA avec la Hy 4, voire du tout électrique ASAP pour les centres villes….That’s it ! ….et laisse à d’autres le soin de développer (ou pas) ces centrales au gaz individuelles qui me paraissent loin d’être une bonne idée….! A+ Salutations Guydegif(91)

Nemesis

Et comment tu les recharge tes voitures electrique? en construisant des central nucléaire? faut voir plus large, si VW se positionne sur un marché comme celui ci c’est pour te vendre une voiture electrique avec une belle mini-centrale a mettre dans ton jardin, comme ça il fédélise un client a vie….. des voitures hybrides ASAP? je crois que tu ne sais pas ce que représente le dévloppement d’un véhicule en terme de ressource, ca se fait pas en claquant des doigts. Meme si renault pense vendre une voiture 100% Electrique d’ici a 2 ans et demis, c’est pas avec +ou- 150Km d’autonomie qu’on peux boulverser le paysage automobile.

nicolas91

En fait d’après ce que j’ai pu voir sur cet article:   (qui confirme ce que je pensais), la technologie développée est un moteur de Golf (oui, la voiture ;)) fonctionnant au gaz naturel permettant la production d’électricité et d’eau chaude en parallèle. Donc: 1) Oui, Wolskwagen est dans son métier (c’est un motoriste reconnu je pense…) 2) Il faut bien comparer les différentes solutions entre elles. Si l’on compare le moteur gaz proposé par WV avec une centrale au charbon (qui sont en nombre en Allemagne il me semble) le bilan peut sans doute s’avérer avantageux. En effet, contrairement aux centrales à charbon qui rejettent de la chaleur par les fumées (qui est perdue pour les petits oiseaux) la solution moteur gaz permet de récupérer la chaleur dissipée par le moteur en la valorisant sous forme d’eau chaude via le circuit de refroidissement sans doute (pour faire de l’eau chaude sanitaire ou du chauffage?). Si le rendement du moteur gaz est pas trop mauvais (dans les 30%, proche d’une centrale à charbon je pense) le bilan global sera bien meilleur pour le moteur gaz que la centrale charbon. Raisonnement identique avec une centrale nucléaire et ses grandes tours de refroidissement. Reste à voir d’autres points tels que la maintenance de tels moteur (huile, changement de pièces,…) et le coût d’investissement. Amicalement. Nicolas

maxxxx

Il va faire *très* chaud dans votre maison tous les soir à 20h !!! En lisant l’article on dirait que leur machine miracle produira du courant quand on a besoin de courant et de la chaleur quand on a besoin de chaleur. Aux dernière nouvelles, la cogénération c’est produire les deux en même temps… donc il est irréaliste de vouloir s’adapter à la fois aux besoins de chauffage personnel et aux besoins du réseau électrique. Si la production principale est l’électricité, alors la solution est débile : Déjà il faudra une chaudière en supplément ou un moyen de sacrifier le rendement électrique de la turbine au profit de la chaleur pour les besoin de chauffage (quand il n’y a pas de demande d’électricité et qu’on veut tout de même chauffer), ensuite, il faut un moyen d’évacuer la chaleur produite (quand il y a une demande d’électricité mais qu’on a pas besoin de chaleur) et pour finir, pour la production d’électricité, de grosses unités en cycle combiné auraient un rendement bien meilleur. Si la production principale est la chaleur, alors la solution est aussi débile : Dans une maison correctement conçue ou rénovée, les besoins énergétiques en chauffage devraient être suffisament faibles pour qu’une cogénération d’électricité perde tout son sens… En effet, sachant que la turbine risque de produire environ deux fois plus de chaleur que de courant… et qu’on n’utilise qu’un peu de chaleur pour l’ECS et quelques semaines en hiver, la production électrique résultante sera ridicule… et d’aucune aide pour le réseau car non maitrisable.

nicolas91

A mon avis, l’utilsation principale envisagée est la production d’électricité avec de l’eau chaude en bonus et s’est d’ailleurs dans le titre de l’article (“mini centrales électriques”) . Dans ce cas, les moteurs sont enclenchés quand le réseau nécessite un surplus d’énergie électrique. Je pense que, vu que la production d’eau chaude est pilotée par la demande d’électricité: – il vaut mieux s’en servir pour faire de l’eau chaude sanitaire (eau de la douche par exemple) car la demande n’est pas en continu comme peut l’être le chauffage -il est alors raisonnable de rajouter un ballon tampon pour stocker temporairement cette chaleur en attendant qu’il y ait un besoin d’eau chaude sanitaire Fait intéressant, à mon avis, le pic de consommation d’électricité et celui de demande d’eau chaude sanitaire doivent être assez proche dans le temps (le soir sans doute). Pour ce qui est de l’utilisation principale de chaleur, je pense comme vous que ce n’est pas pertinent. La puissance dégagée  serait sans doute trop importante (surtout pour une maison) et serait remplacée avantageusement par une chaudière avec cogénération d’électricité (moteur stirling, ça existe déjà et est commercialisé).  Disons que par rapport à une centrale productrice d’électricité centralisée peu performante au charbon, cette solution ne semble pas idiote dans le sens ou elle permet un bonus d’eau chaude. Evidemment, tout ça demande pas mal de travail et calcul en amont pour vraiment savoir si c’est pertinent ou non. De plus WV devra ensuite convaincre pour installer ça chez des particuliers. Ca serait peut être plus pertinent pour des installations plus grandes (tertiaire par exemple). A bientôt Nicolas

maxxxx

D’accord pour des installations plus grandes, très gourmandes en chaleur et avec une inertie importante (grande réserve d’eau chaude si on parle d’ECS / inertie du bâtiment si on parle de chauffage). Dans ce seul cas ça peut être intéressant de profiter de cette inertie pour équilibrer le réseau… mais profiter du particulier pour ça me semble beaucoup plus délicat !! Chez le particulier ça risque d’être vraiment ingérable… d’autant plus que je ne vois toujours pas du solution au surplus éventuel de chaleur (exemple : demande prolongée d’électricité sur le réseau alors que le ballon d’eau chaude est plein et que toute la famille à déja pris sa douche) Ayons un peu de bon sens, commençons déjà par un équilibrage sur les consommation en asservissant les systèmes électriques facultatifs ou capable de supporter coupure, décalage ou réduction de l’alimentation (particuliers et industrie)

Dan1

Je ne vois pas bien où veut aller VW avec un système de cogénération domestique (électricité + chaleur) avec à la base, semble-t-il, l’utilisation d’un moteur de voiture. Qui va accepter d’avoir un gros moteur thermique qui tourne dans la maison ? Ceux qui connaissent les pays où l’électricité est fréquemment coupée (délestage plusieurs fois par jour), savent que, quand on est obligé d’avoir un groupe électrogène à la maison qui tourne plusieurs heures par jour, on trouve ça pénible surtout quand c’est pas bien insonorisé. Quand on retrouve EDF et les quelques minutes ou heures de coupure par an, on est content et ça coûte moins cher. Le deuxième point, c’est le rendement global. Si on fait tourner le moteur au gaz pour obtenir de la chaleur, pourquoi ne pas faire directement du chauffage au gaz avec une chaudière à condensation et un rendement sur PCI voisin de 100 %. Dans ce cas le chauffage est optimisé, mais il n’y a plus de chaleur perdue à récupérer pour produire de l’électricité. Qu’à cela ne tienne, on a le réseau pour ça, même en Allemagne. Et surtout en Allemagne, s’il y a une priorité absolue, ce n’est sûrement pas la cogénération à moteur thermique à domicile pour fermer deux centrales nucléaires. là on  marche sur la tête ! Il faut optimiser le chauffage, mais les allemands connaissent déjà très bien les chaudières à condensation et le gaz et surtout et en priorité décarboner la production électrique en s’affranchissant du charbon et du lignite (presque 400 milions de tonnes de CO2 et autres joyeusetés par an). Et là c’est visiblement pas VW qui détient la solution. 

7
0
Laissez un commentairex