• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre quotidienne d'information ▼
    Exemple ?  
Des nanofibres dans les tissus pour générer du courant
  
Une équipe de scientifiques de l'Université de Californie à Berkeley a développé une nouvelle technologie qui pourrait permettre à des vêtements de générer de l'électricité pour des appareils électroniques de poche à travers les mouvements du corps.

L'équipe dirigée par Liwei Lin, professeur de génie mécanique, a conçue des nanofibres munies de propriétés piézo-électriques autorisant les fibres à convertir l'énergie cinétique en électricité.

Parce que les nanofibres sont beaucoup plus petites que les cheveux et les fibres, elles peuvent être incorporées dans les vêtements, sans compromettre la nature même du textile. Fabriquées à partir du fluorure de polyvinylidène organique, les nanofibres deviennent encore plus souples, et relativement peu coûteuses à produire.

L'équipe précise que des mouvements plus "énergiques" devraient théoriquement rendre les fibres plus "généreuses" en électricité. Actuellement, les nanofibres sont en mesures de générer 5 mV à 30 millivolts et 0,5 à 3 nanoamps d'électricité, montrant une efficacité de conversion aussi élevée que 21,8 %.

La technologie piézo-électrique appliquée aux vêtements n'est pas nouvelle. D'autres équipes de recherche ont déjà réalisé des nanogénérateurs en matériaux semi-conducteurs inorganiques tels qu'en oxyde de zinc ou en titanate de baryum. Cependant, "ces matériaux sont plus fragiles et plus difficiles à produire commercialement", a déclaré M. Lin.

"Nous pensons que l'efficacité probable pourrait encore être augmentée. A l'issue de nos résultats préliminaires, nous voyons une tendance qui est que plus la fibre est petite, meilleure l'efficacité énergétique demeure. Nous ne savons pas encore où se trouve la limite", a-t-il souligné.

L'agence gouvernementale indépendante "National Science Foundation" (NSF) et l'agence pour les projets de recherche avancée de défense - Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) soutiennent financièrement ce projet de recherche sur les nanofibres.

[ Illustration article ]
(src : Université de Berkeley)

 Lu 1799 fois 
 Publié le 24/02/2010 à 10:00 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Soyez le premier à réagir à cette brève !
 
  
 
Derniers communiqués
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+