Bali : l’ONU surveillera les transferts technologiques

Deux décisions techniques, mais néanmoins qualifiées "d’importantes" ont été prises mardi dans le cadre de la Conférence de Bali sur le réchauffement climatique.

La première consiste en la création d’un groupe de travail chargé de concevoir le cadre et le calendrier des prochaines négociations, l’objectif final étant de parvenir à un traité post-Kyoto avant la fin 2009.

La seconde décision concerne la vérification de la bonne réalisation des transferts de technologies vers les pays pauvres, tel que le prévoit le protocole de Kyoto.

L’un des deux organes subsidiaires permanents de la convention climat de l’ONU (SBI) en sera chargée.

Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la convention climat de l’ONU, a déclaré que les fonds de l’ONU destinés à l’adaptation des pays pauvres aux conséquences des changements climatiques pourraient se voir augmenter l’année prochaine.

Constitués par un prélévement de 2 % sur les bénéfices des mécanismes de développement propres, ils représentent quelques 45 millions d’euros.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz