Des amortisseurs de voiture récupérateurs d’énergie

Des étudiants en génie mécanique de l’Université de New York ont développé un amortisseur qui récupère l’énergie vibratoire d’un véhicule avant de la transformer en électricité.

Les chercheurs ont construit un prototype à l’échelle 1:2 capable de générer entre 2 et 8 watts dans des conditions normales de conduite, à une vitesse d’environ 75 km/h. Ils estiment qu’un système à taille réelle installé sur chacune des quatre roues du véhicule pourra générer jusqu’à 256 watts au total.

"Dans des conditions normales de conduite, nous prévoyons la possibilité de produire environ 64 watts par roue, pour un total d’environ 256 watts," a indiqué le professeur Lei Zuo. "Ce chiffre augmente considérablement lorsque le système est utilisé sur des routes dont la surface est irrégulière."

L’amortisseur se compose de deux tubes, où le plus petit (magnétique) glisse dans le plus grand (bobine creuse). La bobine est constituée de fils de cuivre enroulés autour d’un axe en plastique delrin. Les aimants sont alignés les uns en face des autres afin de produire une émission radiale de flux magnétiques.

"Le freinage par récupération délivre de grandes quantités d’énergie dans un laps de temps très court, et d’une manière intermittente," précise Zuo. "Les amortisseurs eux peuvent générer de l’électricité d’une manière continue. Sur une route lisse, les amortisseurs générateurs de courant peuvent améliorer le rendement énergétique de 2%, et sur les routes bosselées on peut espérer atteindre jusqu’à 10% d’augmentation."

"La puissance régénératrice est proportionnelle au carré du flux magnétique émis à travers les bobines", précise le chercheur. "Par conséquent, si l’on augmente le flux par deux, la puissance de sortie maximale sera multipliée par quatre."

Dans le futur, les chercheurs envisagent d’élever la densité énergétique et l’efficacité du système en augmentant l’intensité du champ magnétique et en améliorant la récupération électrique du circuit.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Des amortisseurs de voiture récupérateurs d’énergie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

Cette possibilité de récupération me trottait dans la tête depuis longtemps, je suis ravi de voir que quelqu’un l’a expérimenté , de plus un tel système doit être capable d’économiser les amortisseurs qui ne seraient plus autant sollicités voire même( à condition de disposer de forces electromagnétiques suffisemment puissantes ) de remplacer tout le système de pistons , joints , lubrifiants qui finissent par s’user et nécessitent un changement régulier. Mais bon il faut voir le prix de revient d’un tel système , je suppose qu’il peut être rentable sur des camions ou des autobus mais pas sur des voitures.

Confluence
Invité
Attention à ce qui paraît trop évident. Le principe de récupérer une énergie potentiellement perdue est louable, mais il faut savoir quel potentiel cela offre. Je pense que pour limiter des variations trop nombreuses et tout le système électronique de controle, il serait plus pertinent de travailler sur la base d’un système hydrolique façon C……, (pour ne pas faire de pub) qui entraînerait une génératrice régulée via un volant d’inertie. Les variations seraient limitées, le travail mieux récupéré. Pour ce qui concerne les trajets “off road”, n’oublions pas que la majorité des 4×4 font que de la ville sur des… Lire plus »
verna
Invité

Il y a d’un an à cette adresse : Pour ma part, je propose de récupérer l’énergie des suspensions pour compresser un fluide frigorigène afin de climatiser/chauffer écologiquement tous les véhicules roulants, trains, tramways, métros, voitures électriques, transports frigorifiques, voir : Pour info, je recherche un industriel qui m’aiderait à mettre cette invention sur le marché. Cordialement, C.Verna

zelectron
Invité

une voiture dispose d’une énergie de 50 à 100 kilowatts/heures pourquoi fabriquer 0,25 kilowatts en investissant une somme non négligeable dans des amortisseurs spéciaux pour un résultat aussi ridicule ?

michel123
Invité
un tel système n’a d’intérêt que s’il est léger , bon marché et serait surtout utile pour les véhicules electriques dont l’énergie est comptée et pour lesquels une clim réversible en chauffage racourcirait encore l’autonomie. L’intêret de ce système par rapport à un circuit hydrolique actionné par des pistons c’est qu’il produit directement de l’électricité qui peut ses’accumuler dans les supercondensateurs(acceptent les petites charges répètées que ne supportent pas les batteries ) dont toutes les voitures électriques seront pourvues , au lieu de passer par un circuit hydrolique (pourvoyeur de pannes ) + un convertisseur mécanique /électrique qui alourdirait la… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

car je n’y connais rien… Mais l’idée me parait quand même interessante. Quelqu’un qui y connait quelque chose a-t-il une idée de l’énergie moyenne dissipée dans les amortisseurs d’une voiture. Les chiffres de Zelectron sont de mon point de vue complètement faux, une voiture ne consomme pas 50 à 100kWh/h en moyenne…

Bobo
Invité

Les chiffres de Zelectron ne me semblent pas stupides. Je trouve 60 kW brûlés en gazole pour une voiture consommant 6L/100km à 100km/h. Seuls 15 kW sont utilisés pour propulser la voiture. Donc dans le cas de la propulsion électrique le gain serait entre 1 et 2 %.

Pastilleverte
Invité

selon l’Académie… (française)

Wanwan18
Invité

Bonjour, Quel fabricant aujourd’hui commercialise des amortisseurs avec récupération d’énergie? J’en ai besoin pour un futur achat lors d’une installation de ces amortisseurs sur un véhicule solaire.

Titus
Invité

On peut aussi récupérer quelques W avec , le clignotant , ouverture et fermeture des portes ,les sièges , enfin toute ce qui est articulé . Bref de la daube comme d’hab.

wpDiscuz