Des vélos électriques rechargés par induction à Haguenau (Bas-Rhin)

La ville de Haguenau engagée dans le développement durable favorise les déplacements en vélos et vélos électriques**, vient de mettre en place le premier abri solaire à vélos équipé du dispositif de recharge par induction ! Un première en France.

L’abri installé au centre-ville, rue de la Moder, permet à tout cycliste de garer et de recharger son vélo à assistance électrique, quel que soit le modèle.

Cette réalisation est le fruit du partenariat entre la Ville de Haguenau et Sew-Usocome. L’entreprise haguenovienne a mis au point une solution technique innovante, permettant la recharge de véhicules électriques (vélos ou voitures) sans contact, grâce à un procédé par induction. Une innovation que la Ville de 36 000 habitants met à la disposition de tous les cyclistes, habitants et visiteurs, librement et gratuitement.

Cet abri à vélos solaire, de technologie 100 % française, permet d’accueillir 10 vélos : 4 vélos électriques à recharge classique (prise électrique), 2 vélos à recharge de batterie sans contact et 4 vélos « traditionnels ».

Le cycliste recharge simplement les batteries de son vélo en stationnant sur une plaque de transfert intégrée dans le sol
. Un champ magnétique se crée à travers la béquille, permettant la transmission d’énergie électrique avec des gaps de quelques centimètres. Ainsi, avec ce système, on s’affranchit des branchements et prises électriques. Cette technologie de transfert d’énergie sans contact est déjà utilisée pour des applications industrielles, et est désormais proposée pour le vélo, mais aussi au monde de l’automobile.

Des vélos électriques rechargés par induction à Haguenau (Bas-Rhin)

Les principales caractéristiques techniques de la solution pour VAE :

  • Confortable, il suffit de se garer. Le processus de recharge se lance automatiquement.
  • Fiable par tous les temps , avec un rendement aussi important qu’avec un système de recharge par fil.
  • Insensible au vandalisme grâce à l’intégration des éléments actifs dans le sol, sans câbles et
    connecteurs apparents.
  • Invisible sous le revêtement, l’installation n’altère pas le paysage urbain.
  • Peu onéreuse , la mise en place ne nécessite pas de gros œuvre important.

Les capteurs photovoltaïques – le toit de l’abri – permettent également de produire de l’énergie qui est revendue à Electricité de Strasbourg. Le distributeur fournit en parallèle l’électricité nécessaire au rechargement des batteries.

Des vélos électriques rechargés par induction à Haguenau (Bas-Rhin)

Haguenau est la première ville alsacienne à avoir obtenu la reconnaissance « Agenda 21 ».

Cette distinction, remise en 2011 par le Ministère de l’Ecologie, récompense la qualité des projets et la cohérence des politiques menées en matière de développement durable. La Ville de Haguenau s’attache depuis de nombreuses années à appliquer les principes du développement durable dans des actions concrètes et innovantes : "première chaufferie collective au bois en Alsace, chaufferie au colza, gestion écologique des espaces verts de la ville, développement de la flotte de véhicules municipaux électriques, construction de bâtiments publics allant au-delà des normes environnementales BBC, encouragement des éco-activités, soutien actif aux associations, aux écoles"



** Un coup de pédale et l’assistance électrique s’enclenche, la prise en main est très facile. Le Vélo à Assistance Electrique (VAE) ne nécessite pas de permis spécial et peut, comme le vélo traditionnel, circuler sur les pistes cyclables. L’effort de pédalage est réduit. Côté autonomie, le cycliste peut parcourir entre 50 et 70 km sans recharger. Idéal pour les trajets en ville. Et pourquoi pas un VAE pour remplacer la deuxième voiture du ménage ?

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Des vélos électriques rechargés par induction à Haguenau (Bas-Rhin)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tassin
Invité

Et c’est quoi le rendement de la charge par induction?

Mepufr
Invité

Ecologique ?, il s’agit des bornes connectées au réseau (donc origine= NUCLEAIRE) !! Le fait de installer une ombrière pour faire croire que sont des energies renouvelables c’est tromper l’opinion publique !!

bolton
Invité

C’est dit dans l’article : “Fiable par tous les temps , avec un rendement aussi important qu’avec un système de recharge par fil.” Donc très proche de 100% Belle initiative… Il ne reste qu’à attendre la baisse des prix de VAE et l’existence de VAE rechargeables par induction (je n’en ai encore jamais vu)

Tech
Invité

mauvais raisonnement, ce n’est pas comme avec le gruyère ou plus il y a de gruyère plus il y a de trou et plus il ya de trou, moins il y a de gruyère, d’où plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère !!! plus il y a de solaire, moins il y a de nuke et le stockage, ce n’est pas pour les chiens.

Tech
Invité

moi je dis bravo à cette initiative, il faut la généraliser à tous es transports en commun. les arrêts de bus dvrait être équipés et les feux rouges des voies réservée aussi.

Toine
Invité

Bonjour l’électrosmog … Cela révolutionnera-t-il notre quotidien ou cela devra-t-il être rapidement rangé dans les “gadgets”? Peut-être que la solution faciliterait l’entretien d’un parc de vélos publics. Peut-ête que la charge lente de la batterie serait de nature à préserver sa durée. Je n’ai pas les réponses mais je prends la proposition avec circonspection.

wpDiscuz