Enerzine

Dessaler l’eau de mer sans courant

Partagez l'article

Un moulin à vent traditionnel qui alimente une pompe : c’est derrière un concept simple que réside une innovation importante, développée par l’Université de Technologie de Delft, aux Pays-Bas.

La pompe dont il est question propulse l’eau à haute pression (60 bars environ) à travers une membrane. Cette membrane permet de produire directement de l’eau potable à partir d’eau de mer.

Un concept conçu spécifiquement pour approvisionner en eau douce les villages isolés dans des régions côtières sèches.

La combinaison de l’énergie éolienne et d’installation de désalinisation n’est pas nouvelle. Mais les installations que l’on peut trouver aujourd’hui sur le marché produisent de l’électricité afin d’ alimenter une pompe. Ce qui implique de stocker l’énergie générée, un processus coûteux et qui implique des pertes.

Dans l’installation mise au point par l’Université de Delft, la pompe à haute pression est directement alimentée par le vent, sans intermédiaire. Plutôt que de stocker l’électricité, c’est l’eau traitée que l’on stocke, ce qui coûte bien moins cher.

L’éolienne choisie par les chercheurs est normalement destinée à satisfaire des besoins en irrigation. Elle tourne relativement lentement, et s’avère très robuste.

La production attendue se situe  entre 5 et 10 m3 d’eau douce par jour. Suffisamment pour assurer en eau potable les besoins d’un village de 500 habitants. L’installation nécessite qu’un réservoir puisse prendre le relai en cas de chûte de vent pendant 5 jours.

Si le réservoir est insuffisant, il est prévu que le mécanisme puisse être actionné mécaniquement, afin d’éviter le moindre recours à l’électricité.

Le premier prototype a été construit, et fonctionne déjà à proximité de l’université de Delft. Ce prototype sera bientôt démonté et transporté à Curaçao début mars, pour être testé en conditions réelles.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Dessaler l’eau de mer sans courant"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Tunis
    Invité

    nous avons une eolienne qui pompes de l eau salee… c est un reve qui se realise si on arrive a avoire avec du vent a avoire l eau douce…c est sensationnel….. pour quand sera la vente de cette invention….je suis tunisien du sud je desire collaborer dans ce domaine…..

    Tunis
    Invité

    nous avons une eolienne qui pompes de l eau salee… c est un reve qui se realise si on arrive a avoire avec du vent a avoire l eau douce…c est sensationnel….. pour quand sera la vente de cette invention….je suis tunisien du sud je desire collaborer dans ce domaine…..

    pasnaif
    Invité

    c’est une excellente nouvelle, la première qui rend l’éolien intéressant car le « produit » (l’eau) se stocke et rend l’utilisation indépendante de la présence de vent.

    pasnaif
    Invité

    c’est une excellente nouvelle, la première qui rend l’éolien intéressant car le « produit » (l’eau) se stocke et rend l’utilisation indépendante de la présence de vent.

    Dilan
    Invité

    le catamaran qui dessale l`eau en naviguan à voile,en plus il peu remonter sur les plage,avec ses roues rétractable,Je désir collaborer avec des financier,salutation

    Dilan
    Invité

    le catamaran qui dessale l`eau en naviguan à voile,en plus il peu remonter sur les plage,avec ses roues rétractable,Je désir collaborer avec des financier,salutation

    Guydegif(91)
    Invité

    En effet solution intéressante car utilise en direct l’énergie éolienne pour pomper à travers membrane. 1 éolienne pour 500 habitants si vent régulier au quotidien. Si village de 1000 habitants faut 2 éoliennes de ce gabarit-là. Où en sont les tests faits par l’université de Delft? Et les tests faits à Curaçao? Travaux d’industrialisation en sont où? Merci de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

    Guydegif(91)
    Invité

    En effet solution intéressante car utilise en direct l’énergie éolienne pour pomper à travers membrane. 1 éolienne pour 500 habitants si vent régulier au quotidien. Si village de 1000 habitants faut 2 éoliennes de ce gabarit-là. Où en sont les tests faits par l’université de Delft? Et les tests faits à Curaçao? Travaux d’industrialisation en sont où? Merci de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

    wpDiscuz