IBM : objectif 800 km pour une batterie Lithium-Air

IBM a lancé le projet "Battery 500",  une initiative regroupant les 40 meilleurs ingénieurs et scientifiques de la planète et qui vise à augmenter considérablement l’autonomie des véhicules électriques d’aujourd’hui en passant de moins de 200 km à plus de 800 km !

"La technologie des batteries s’est améliorée, mais elle reste largement inférieure à l’essence en terme de quantité d’énergie détenue", a déclaré Spike Narayan, chercheur chez IBM. "La densité d’énergie – cad : la quantité d’énergie stockée par unité de volume – d’une batterie lithium-ion ne suffit vraiment pas à tansporter une berline familiale sur des distances comprises entre 500 et 800 km".

L’astuce, selon IBM, consiste à tirer parti des techniques de fabrication opérées sur les semi-conducteurs à une échelle nanométrique pour stimuler la capacité des batteries en multipliant leur densité de stockage par 10 (voire par 100) par rapport aux batteries Lithium-ion.

Dans la technologie de type Lithium-Air, la batterie n’est plus un système hermétiquement clos car on va associer l’oxygène (essentiellement atmosphérique) à la cathode, offrant ainsi un nombre quasi illimité de réactifs, dont la seule limite demeure la surface des électrodes.

Enfin, le poids des batteries Lithium-Air considérablement allégé permettra d’améliorer les performances du véhicule à différents niveaux (vitesse, place, autonomie).

IBM estime qu’il faudra au minimum deux ans pour déterminer si les objectifs du projet "Battery 500" seront atteints avec la technologie batteries Lithium-Air.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "IBM : objectif 800 km pour une batterie Lithium-Air"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bina
Invité

Si la capacité des batteries Lithium-air voit multiplier leur densité de stockage par 10 (voire par 100) par rapport aux batteries Lithium-ion et que leur prix est concurentiel ,alors on changera véritablement de siècle .Et cela d’autant plus si les batteries Lithium-air ne coute pas plus cher que les Lithium-ion . A 800 Km d’autonomie 98% à 99 % des gens voudront acheter une pure électrique si elle est juste à peine plus chère qu’une classique .Oui , il serait là ,le vrai changement d’époque et de siècle !

Bina
Invité

On pourrait installer dans les villas,appartements ou immeubles(et dans les immeubles du secteur tertiaire aussi) ,ces batteries Lithium-air qui voit multiplier leur densité de stockage par 10 (voire par 100) par rapport aux batteries Lithium-ion .Cela permettrait de contribuer très fortement  à la résolution massive des problème de stockages des énergies intermittentes éoliennes et solaires et de les crédibilisées 10 à 100 fois plus.Grand changement d’époque encore, cette fois ci .

Guydegif(91)
Invité

Qd on parle de facteur 10 voire 100 on entre réellement dans un contexte  de rupture technologique plutôt révolutionnaire ! La solution ”batteries lithium-air”, si elle confirme ce qu’elle semble annoncer, sans surcoût excessif, càd avec un PR que raisonnablement plus fort que les autres solutions de batteries, sera bien LA solution permettant de faire du véhicule électrique un véhicule multi-usages, ville mais aussi trajets longs, donc OK pour mix des 2 ! RdV dans 2 ans au plus tard ou IBm dit qu’on sera fixé ! Bonne continuation ! A+ Salutations Guydegif(91)

Thierry
Invité

depuis quand parle-t-on en km pour des batteries ? 🙂

gp
Invité

des batteries super maxi puissance de très grosse capacité pour surtout éviter de revoir drastiquement nos besoins réels de déplacements à la “baisse”… encore une bonne idée d’ingénieur ca!!! sachant qu’un véhicule intelligemment concu autour de la sobriété et de l’efficacité énergétique à besoin de < 10 kWh/100km, a t-on vraiment besoin de pouvoir stocker 250 kWh dans une batterie??? sauf à ce que l'objectif soit d'offrir aux propriétaires de X6 3.0d ou de Q7 3.0TDi, la possiblité de rouler "propre" dans moins de 10 ans.. Quelle tristesse…

r17777
Invité
 Tout à fait d accord avec GP! si cette technologie tien des promesses , elle permettra surtout aux gourmands de persister dans leur absurde et égoïste gourmandise… On gardera donc probablement un même comportement aveugle et idiot aussi désastreux avec toutes les autres problématiques de modération/ partage équitable des ressources naturelles… Ca me fait vraiment penser aux innombrable miroir aux alouette que ‘on nous sert depuis des lustres…ou même à mon beauf qui l’autre jour me tenait un discourt comme quoi le photovoltaïque est surement au bord d’une découverte majeur, une rupture d’un même ordre (x10 x100… alors qu’il ne sait même pas… Lire plus »
r17777
Invité

Une fois encore…. faudrait rappeler aux décideurs et con…sommateurs qu’il n’existe pas pour le moment de moyen de production massive d’élec propre et très bon marché capabe de maintenir le niveau de vie des pays riches  sans faire de casse sociale/économique…. (crise énergétique et climatique) Alors si on rattrape en cours de routes les 80% de laissés pour compte de la population mondiale …on prend alors une autre claquemonumentale en terme d’ordre de grandeur dans les dents! et le morale!

marcob12
Invité

Il semble bien y avoir un gouffre entre ce qu’on sait industrialiser et ce qui semble déjà concevable de faire un jour. Le schéma le plus éloquent pour l’illustrer est sans doute ici. Il n’est pas clair encore si l’arrivée de ces batteries ultra-denses inciterait au gaspillage. Cela dépendra du prix de l’énergie qui logiquement doit être de plus en plus chère. Plusieurs équipes sont sur le coup. Les anglais avec le projet “STAIR”, les japonais (voir plus haut) et les USA (on le sait depuis cet été). On n’a pas vu cette caravane passer semble-t’il, chez nous.

X555
Invité

Des contributions idéologiques pseudos écolos aussi stériles et pleurnichardes que la tienne (r17777);on s’en passera très volontiers .Merci de nous les éviter à l’avenir .

dede29
Invité

  C’est pour quand le “peak-lithium ” ?

marcob12
Invité
Vraiment pas pour tout de suite a priori, surtout si on augmente la densité énergétique. Il faut savoir qu’on peut recycler très efficacement le lithium (j’ai vu le chiffre de 98%) et on peut penser que vu la taille des batteries, peu termineront au fond d’une poubelle domestique… Il n’y a en pratique que des avantages à l’augmentation de la densité énergétique de nos batteries. Une “LEAF” par ex utilisera 4 kg de Lithium (métal) pour stocker 24 kwh et faire 160 km (parcours urbain). En gagnant un facteur 10 on pourrait en divisant par 2 la quantité de lithium… Lire plus »
marcob12
Invité

On n’est pas au facteur 10, mais on s’en approche peut-être plus vite que prévu. On vient d’annoncer une probable batterie Ni-Li qui promet de se situer dans la gamme des 900 Wh/kg pour la densité énergétique. Les batteries actuelles sont entre 100 et 150 environ. Gagner un facteur 6 à 9 serait déjà une révolution.

Allgood
Invité

Si on gagne vraiment ce facteur 6 à 9, pour un cout abordable , alors oui,ça serait déjà une vraie révolution économico-technologique et rupture technologique. Même pas besoin d’aller jusqu’au facteur 10 pour y arriver !!!

Stop betises
Invité
le 5 octobre 2009 on a pu une fois de plus constater le coté abruti de certaines personnes avec leur préjugés à la noix…..les batteries grosses capacités pourraient servir aux propriétaires de grosses voitures particulièrement de 4*4 de rouler proprement……arf arf il faut tout de meme préciser que les grosses voitures possédent 5 places voire 7 places, permettant ainsi de pouvoir transporter sa famille. Ras le bol de ces prétendus écolos bienséants, célibataires et sans enfants. De plus la capacité des batteries dépend également des conditions climatiques, le froid affaibli les batteries. Songeons également aux poids lourds, engins de TP,… Lire plus »
wpDiscuz