La plus grande tour solaire à concentration en service

La société espagnole "Abengoa Solar" a débuté l’exploitation de la plus grande tour solaire à concentration au monde :  la PS20.

Après une période d’essai de 3 jours de production, Abengoa Solar a commencé l’exploitation commerciale de la nouvelle centrale solaire située sur la plateforme de Solucar, près de Séville (Espagne).

Durant cette phase de test, la PS20 aurait dépassé toutes les prévisions en terme de puissance (sortie), ce qui semble valider le potentiel élevé de la technologie à tour solaire thermique.

Des améliorations ont été apportées par rapport à sa petite soeur la PS10. On trouve par exemples, une plus grande efficacité du récepteur, diverses améliorations dans le contrôle des systèmes opérationnels, et un meilleur système de stockage de l’énergie thermique.

Avec une capacité de 20 MW
, le double de la PS10, la nouvelle centrale solaire PS20 produira suffisamment d’énergie pour alimenter 10 000 foyers, et permettra d’éviter l’émission d’environ 12 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère par rapport à une centrale conventionnelle.

La PS20 se compose d’un champ de 1 255 miroirs heliostats. Chaque Heliostat, d’une superficie de 120 m2, reflète le rayonnement solaire qu’il reçoit sur le récepteur, situé au sommet de la tour d’une hauteur de 160 mètres afin de produire de la vapeur qui sera ensuite convertie en électricité à l’aide d’une turbine.

La plus grande tour solaire à concentration en service

Partagez l'article

 



Articles connexes

20
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Emilou
Invité
Emilou

Si je prend 20MW comme puissance max avec 150.000 m3 de capteurs et radiation solaire de 1000W/m2 J’arrive à un rendement de max 13.3%  où est l’erreur emilou

Sam muteba
Invité
Sam muteba

JE SALUE LA FAISABILITE DE CETTE GRANDE INVENTION DU PS 20, SURTOUT DANS CAPACITE INTRINSEQUE DE NE PAS ECHAPPER LES EMISIONS DU CO2 A EFFETS DE SERRE DANS L’ATHMOSPHERE. CE QUI CONTRIBUE A LA SAUVEGARDE DE LA SANTE HUMAINE.   

Tetesraides
Invité
Tetesraides

20 MW … une seule tranche de centrale nucléaire c’est 1500MW maxi.

Ferdi
Invité
Ferdi

Je pense que l’énergie renouvelable DOIT être produite au plus près du consommateur. Vouloir produire de l’énergie suivant le modèle actuel centralisé (énergies fossile et nucléaire) n’est pas tenable sur le long terme. Passer à l’energie solaire ou éolien c’est aussi changer complètement notre modèle de vie. On ne peut plus se comporter comme un enfant gâté qui veut une friandise quand ça lui plaît mais devenir plus respectueux de l’environement dans lequel on vit. Cela signifie S’ADAPTER aux flux des ressources renouvelables disponibles à un moment donné. En d’autres termes, tant que l’individu ne se sera pas approrié l’énergie renouvelable, il lui sera difficile d’échapper au reflexe de… Lire plus »

Ee
Invité
Ee

Dommage que les auteurs ne donnent pas d’information concernant le prix de l’installation ainsi que les performances attendues en terme de production (et pas seulement de puissance)

Paul222
Invité
Paul222

J’ai trouvé l’erreur! 150000m² et pas m3! C’était facile!    

boronspin
Invité
boronspin

que se passera t il en cas de coup de vent un peu sévère sur le champ de miroirs? la casse?

Mitch
Invité
Mitch

1000W/m2 = puissance théorique disponible à midi à l’équateur sinon en europe plutot 200W/m2 en moyenne annuelle 

Ollivier
Invité
Ollivier

Les 13% de rendement sont ceux de la machine thermique et de l’alternateur utilisés pour produire de l’électicité… C’est toujours mieux que la chaine cellule photovoltaïque + onduleur…

Cppf
Invité
Cppf

il faut encourager plus que largement tout procédé non consommateur d’énergie fossile ou nucléaire.  Il n’y a que comme ça que nos enfants et petits enfants pourront envisager un avenir à peu près serein. Et je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Ferdi et ne peux que réagir à celui de tetesraides. Le nucléaire est peut être une solution aujourd’hui mais ne peut être une fin en soi : voyons plus loin que notre petit égoisme… donc encore bravo à l’utilisation de l’énergie solaire !!!!!

Jyg
Invité
Jyg

Avec les 150 000 m2 de panneaux et en se basant sur une énergie déposée annuellement par le rayonnement solaire de 1200 à 1500 kWh par m2 on devrait effectivement pouvoir atteindre 20 MW électrique crête ce qui veut dire 7 MW moyenné sur l’année (pas de puissance la nuit !). Pour poursuivre la comparaison de Tetesraides ce sont ces 7 MW qu’il faut comparer aux 1200 MW moyens que fournit une tranche nucléaire (1500 MW max). Ce sont donc 170 installations comme celle qui nous est présentée qui sont susceptibles de remplacer une tranche nucléaire ! Et malgré tout subsiste le problème… Lire plus »

Duchnok
Invité
Duchnok

c’est beaucoup moins que cela: il faut tenir coppte de la rotation de la terre etc, ce qui fait un rendement final de l’ordre de 1.5%, ce qui est meilleuer que le photovoltaique, qui est de l’ordre de 1%. 

Denlaf
Invité
Denlaf

Voilà une autre belle innovation. C’est vers ce type d’énergies renouvelables qu’il faut se tourner. Tout ce qui n’implique pas de combustibles fossiles, y compris le nucléaire, doit être valorisé. Davantage sur les énergies renouvelables sur : http://www.denis-laforme.over-blog.com

andre
Invité
andre

Le solaire permet un apport énergétique très décentralisé à savoir le chauffe eau solaire. Outre un rendement final nettement supérieur à la concentration vers une tour (pas de passage par la vapeur d’eau dans un groupe turbo alternateur) cela permet de remplacer du gaz et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre et sans emprise au sol ! Je pense aussi utile de rappeler que la France a été pionniére dans la tour solaire thermique : « Thémis » à Targasonne (Pyrénées) a fonctionné de 1983 à 86 avec 121 miroirs de 53 m², puissance électrique 2,5 MW…La… Lire plus »

marcarmand
Invité
marcarmand

Il serait intéressant de comparer les avantages respectifs des centrales à tour et des centrales à capteurs cylindro-paraboliques telles que ANDASOL 1 décrite hier dans Enerzine. Il me semble que le 2e type est bien moins cher à réaliser et à exploiter, surtout avec les miroirs de Fresnel (miroirs découpés en lames parallèles)

moise44
Invité
moise44

Mais, je suis comme beaucoup ici déççu sur la puissance en énergie finale (effectivement, le nucléaire c’est entre 900 et 1500 MW !), et puis le coup de la maintenance ? Il faut bien les nottoyer les mirrors, sinon, il renvoient moins de rayonnements, qu’en pensez vous  ? Si au lieu de faire de la vapeur immédiatement, on chuffait un accumulateur a longue inertie comme de l’eau peut etre, ou autre chose. Parce que la nuit elle produit quoi cette centrale ? Voir pire, elle consomme combien la nuit ? Il manque trop d’infos sur cette news ! la surface,… Lire plus »

pasnaif
Invité
pasnaif

vu les pertes probables de réflexion optique, d’alignement au foyer, de fuites de chaleur dans la colonne, de rendement thermodynamique et surtout la pénalisation de la source froide qui n’est pas indiquée. Je trouve ces 13% bons et encourageants, pas vous?

pasnaif
Invité
pasnaif

indiquer l’estimation prévisionelle de durée de fonctionnement équivalente (à 20MW) intégrée sur l’année, histoire de comparer avec l’éolien. Il me semble avoir lu qq part qu’en Espagne cela pourraît atteindre les 3500 heurs par an. Alors avec un poil de stockage de chaleur, cela devient intéressant.

Bertier
Invité
Bertier

Il serait enfin temps de passer à des installations de 1000 MW surtout dans certains endroits du sud de l’espagne ou le soleil est assez fort et bien présent dans l’année , pour crédibiliser le solaire face au énergies conventionnelles comme le Gaz,charbon ou nucléaire. Avec leurs petits 20 MW,il nous font bien rigoler. Alors bien sur ça va couter nettement plus cher,mais quand on veut faire sérieux(1000MW), on s’en donne les moyens !!!!! Pendant combien d’années encore, ils ne vont oser poser que des puissances merdiques et décevoir, le tout en se ridiculisant  faces aux énergies conventionnelles???

Pilipitom
Invité
Pilipitom

Effet collatéral du développement « fulgurant » du solaire et de l’éolien en Espagne : la spéculation foncière et l’ascension vertigineuse des prix des terres agricoles, avec la mafia qui a trouvé un nouveau terrain de jeu et un bon moyen de blanchir un paquet d’argent sale… De quoi réfléchir parallèlement à l’enthousiasme pour le développement à marche forcée des énergies renouvelables, marche forcée due au retard des politiques à s’engager dans cette voie, d’où les dérapages …