Enerzine

Lagarde a réuni les acteurs de la filière pétrolière

Partagez l'article

Les principaux acteurs du secteur pétrolier (production, raffinage et distribution) se sont réunis hier matin en présence entre autres de la Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Christine Lagarde, du ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, Eric Besson.

Tous ensemble, ils ont fait le point sur la situation des marchés du pétrole, sur le programme de travail du G20 concernant les matières premières, sur les opérations de contrôle menées par la DGCCRF (direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) dans les station-service, ainsi que sur la mise en place de l’observatoire des prix et des marges des carburants et du fioul.

Ils ont également annoncé des mesures de financement de la revalorisation de 4,6%, décidée le 5 avril dernier par le Premier ministre, du barème kilométrique des frais de voiture et d’essence, par une contribution assise sur la provision pour hausse des prix constituée en 2010 par les entreprises du secteur.

Cette rencontre a permis un échange sur le niveau du prix du pétrole brut, qui connait une augmentation sensible depuis le début de l’année. En effet, la hausse du prix du Brent n’est pas compensée par le niveau actuel de l’euro qui pourtant contribue à en limiter l’impact pour le consommateur. Les tensions existant dans des régions productrices sont une des origines des niveaux de cours observes. A cet égard, les compagnies ont rappelé les efforts accomplis pour maintenir la production.

Les ministres ont présenté les premiers résultats de la campagne de contrôles effectués par la DGCCRF dans les stations service, que Christine Lagarde et Frédéric Lefebvre ont lancée le 9 mars dernier. Ces résultats font apparaître que les 4 008 stations-service contrôlées (7 189 points de contrôle) n’ont fait l’objet que de 14 injonctions et 37 procès verbaux, soit un taux d’infraction particulièrement faible de 0,7%.

Les Ministres ont également présenté aux professionnels réunis la section de l’observatoire des prix et des marges concernant les carburants et le fioul. Cette nouvelle section enrichira chaque mois l’observatoire par des informations détaillées sur l’évolution des prix du pétrole brut (Brent), les produits sortis de raffinerie et de la marge de transport-distribution des carburants et du fioul.

Enfin, ils ont présenté les modalités de financement de la revalorisation du barème kilométrique des frais de voiture et d’essence en faveur des salariés et des travailleurs indépendants qui sont les plus touchés, dans l’exercice de leur activité professionnelle, par la hausse des prix des carburants. Ce financement, d’un montant total d’environ 115 millions d’euros, repose sur une contribution assise sur la provision pour hausse des prix constituée à la clôture de l’exercice 2010 par les entreprises intervenant dans le secteur pétrolier.


Observatoire des prix et des marges (filière pétrole)

Résultats de l’observation des prix et marges du mois de mars 2011

Les cours du pétrole brut ont continué à augmenter entre février 2011 et mars 2011 (+10,5% en dollars par baril et +7,8% en euros par baril) soit une forte augmentation par rapport à l’année 2010 (respectivement +44,2% et +36,5%). La reprise économique et la forte croissance de la demande mondiale de pétrole, en particulier des pays émergents et de la Chine notamment, expliquent en partie cette hausse des cours. Les tensions géopolitiques dans certains pays producteurs de pétrole (Libye et pays du Golfe persique) contribuent également à l’augmentation des cours du pétrole brut.

Lagarde a réuni les acteurs de la filière pétrolière

Les cotations internationales des produits raffinés (SP 95, gazole, fioul domestique) suivent la même tendance en mars 2011 (respectivement +20%, +10,5% et +10,4% en dollars par tonne), du fait du déséquilibre entre l’offre et la demande anticipés.

L’euro a en partie amorti la hausse des prix du baril de brent et des cotations internationales des produits pétroliers (en dollars).

Lagarde a réuni les acteurs de la filière pétrolière

Quant aux prix à la consommation des produits pétroliers, ils augmentent plus faiblement entre février 2011 et mars 2011 en France : +2,6% pour le SP95 (de 1,468 €/litre à 1,506 €/litre), +4,1% sur le gazole (de 1,307 €/litre à 1,360 €/litre), +5,8% sur le fioul domestique (de 0,865 €/litre à 0,915 €/litre).


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Lagarde a réuni les acteurs de la filière pétrolière"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    gp
    Invité

    devant une telle médiocrité, rien de mieux en effet que de s’abstenir de tout commentaire… c’est désolant d’être gouverné par des dirigeants qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. 🙁

    wpDiscuz