Le NIF testera la fusion nucléaire en 2010

Le laser du NIF (National Ignition Facility) est actuellement en construction au sein du Lawrence Livermore National Laboratory, à Livermore en Californie –  États-Unis.

Il est situé dans un immeuble de dix étages de la taille de trois terrains de football et comprend 192 lasers géants qui produiront 60 fois plus d’énergie que tout autre système laser existant à ce jour.

L’ensemble développera une puissance de 500 térawatts pendant une période de quelques nanosecondes (milliardièmes de seconde), pour parvenir au résultat escompté.

Lorsque tous les faisceaux seront pleinement opérationnels, le NIF concentrera le laser ultraviolet d’1,8 millions de joules au centre de la « chambre d’expériences » située dans une sphère métallique de 10 mètres de diamètre et renfermant un mélange de deutérium et de tritium, et dans le but de créer une réaction de fusion nucléaire.

Le laser NIF testera la fusion nucléaire en 2010

Il apparaît que la réaction de fusion libére beaucoup plus d’énergie que la dépense d’énergie intrinsèque du laser qui aura permis cette même réaction.

Les conditions recréées à l’intérieur de la sphère seront semblables à celles qui existent dans le coeur des étoiles, des planètes géantes et même d’une arme nucléaire. C’est pourquoi, les deux expériences principales du projet seront le test d’armes nucléaires et les expériences liées à l’énergie de fusion.

Le laser NIF testera la fusion nucléaire en 2010

[La cible est placée avec une précision inférieure à l’épaisseur d’un cheveu humain]

Les chercheurs estiment que la fusion nucléaire (en opposition avec la fission atomique) pourra produire un jour une forme d’énergie inépuisable et sécure.

La fin de la construction du NIF est prévue en 2009, tandis que la première "ignition" a été planifiée pour 2010.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pffff
Invité
Pffff

une petite sphère de 10 m de diametre ?? Intrasèque ?? intrinsèque peut etre ?? La fission était aussi vantée comme infini et idéale…

Correcteur
Invité
Correcteur

Ma remarque précédente sur la taille de la shpère ne portait pas sur l’usage de l’adjectif « petite », mais,sur la valeur de 10m qui est surement fausse, la cible doit etre de l’ordre du mm. De l’importance de la rigueur pour des articles techniques. Sans parler des neologismes… 

Lucky g
Invité
Lucky g

On y arrive enfin! Le futur semble d’un couop moins lointain! Quelqu’un a-t-il une idée de perspectives temporelles de mise sur le marché de le fusion, svp? D’accord à 100% avec le correcteur…

enerZ
Invité
enerZ

Oui la cible sera petite (cf légende de la dernière photo), par contre l’enveloppe physique de la chambre d’expérience constitue bien une sphère de 10 mètres de diamètre et pèse pas moins de 74 tonnes…

christian
Invité
christian

Franchement je ne vois pas de différence majeure avec le laser MegaJoule. La puissance nominale, la durée des impulsions, tout est du même ordre de grandeur, et d’ailleurs les scientifiques des deux programmes travaillent main dans la main, des composants sont communs… Pour LuckyG, ces expériences n’ont rien à voir avec des installations industrielles pour la fourniture d’énergie : il s’agit de physique fondamentale, éventuellement appliquée à certains cas (armement), mais pour la production d’électricité, le chemin privilégié est ITER, à la fois le plus avancé techniquement, et le plus diplomatiquement correct (car international) Si on veut rêver, on peut… Lire plus »

Denlaf
Invité
Denlaf

Bien sûr, il faut une enveloppe protectrice à cette petite chambre où se déroulera la réaction de fusion nucléaire. Évidemment il y a une possibilité que l’expérience fonctionne, mais celà n’est pas garant d’un niveau d’efficacité acceptable. Attendons les résultats : il y a loin de la coupe aux lèvres. Pour l’instant on devrait continuer à orienter nos efforts du côté des énergies renouvelables sécuritaires et faciles à controler tout en étant applicables au niveau mondial. Investissons nos capitaux du côté de l’éolien,du photovoltaïque de l’hydroélectrique, de la biomasse, etc. .Exemples d’énergies renouvelables sur :  http://www.denis-laforme.over-blog.com

Koko
Invité
Koko

Cet argent serait mieux utiliser à augmenter le rendement des cellules photovoltaïques, nous avons déja une superbe réaction de fusion nucléaire à notre porté, c’est le Soleil, à nous d’apprendre à récolter et conserver son énergie !

yp
Invité
yp

et sinon « sécure » ça n’existe pas même si c’est une invention qui a de l’avenir, pour le moment on dit « sans danger », comme la fameuse réplique dans marathon man: « c’est sans danger? »

michel123
Invité
michel123

ils utilisent en effet le mélange classique de deutérium et de tritium dans une petite pastille (la cible ) mais le tritium est extrêment rare (toutes les centrales nucléaires françaises réunies n’en produisent que quelques grammes par an ) de plus , contrairement à iter , rien n’est prévu pour régénérer ce tritium avec le lithium de la paroi de l’enceinte de confinemment.