Nel ASA annonce un contrat d’électrolyseur de 1 GW avec Nikola

Nel ASA a annoncé avoir remporté un contrat pour la livraison de 448 électrolyseurs et de matériel de ravitaillement auxiliaire à Nikola Motor Company (Nikola) dans le cadre du développement d’une infrastructure de stations d’hydrogène par Nikola aux États-Unis pour les camions et les véhicules particuliers.

Avec ce contrat de plusieurs milliards de couronnes norvégiennes (NOK), qui sera mis en œuvre à partir de 2020, Nel fournira jusqu’à 1 GW d’électrolyse, plus du matériel de ravitaillement.

« Nous sommes fiers d’annoncer ce contrat d’électrolyseur de 1 GW avec Nikola. Ce contrat de plusieurs milliards de NOK est le plus grand contrat d’électrolyseur et de station de ravitaillement jamais attribué. Il assurera un ravitaillement rapide et rentable de la flotte de camions à hydrogène de Nikola, ainsi qu’une flotte grandissante de véhicules électriques à pile à combustible. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec Nikola pour mettre sur pied le réseau le plus grand et le plus rentable au monde de sites de production d’hydrogène et de ravitaillement à faible coût« , souligne Jon André Løkke, CEO de Nel.

« L’avenir des camions à zéro émission n’a jamais été aussi prometteur. Les électrolyseurs de Nel sont efficients et fiables, ce qui fait d’eux un pilier naturel pour notre infrastructure de station. Chaque station produira 700 bars et sera compatible avec des camions et des véhicules particuliers de catégorie 8. Nous vivons une période captivante et nous avons contractuellement lancé le plus grand réseau d’hydrogène au monde« , déclare Trevor Milton, CEO de Nikola.

Dans le cadre du contrat, Nel fournira 448 électrolyseurs et du matériel de ravitaillement d’assistance à Nikola, à partir de 2020. Le contrat comprend un volet de pré-ingénierie d’environ 1,5 million USD, dans lequel Nel concevra une station, y compris les électrolyseurs, spécialement étudiée pour un ravitaillement rapide des camions Nikola. Nikola a déjà passé une commande initiale pour un montant dépassant les 9 millions USD pour deux stations pilotes, dont la livraison débutera vers la fin 2018.

En mai, Nikola a annoncé qu’Anheuser-Busch a passé une commande allant jusqu’à 800 semi-remorques à motorisation hydrogène-électrique. Pour soutenir la flotte de camions Anheuser-Busch, Nikola et Nel devront déployer environ 28 stations avec un chiffre d’affaires potentiel pour Nel de plus de 500 millions USD.

Partagez l'article
  • 1
    Partage

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lionel_fr
Invité
lionel_fr

Beaux chiffres… Comme annoncé par moi-même depuis un certain temps ici, l’hydrogène commence à rivaliser avec tous les secteurs énergétiques : Ici le stockage (l’électrolyse aime les excédents de production) et les transports. Le GW est une belle étape, ça commence à se voir sur une courbe de production nationale , surtout en Norvège qui consomme 10 fois moins que la France. C’est à peu près ce que produisent les méthaniseurs français en pointe. Et ce n’est pas fini parce qu’en absorbant des excédents de production à cette échelle, les prix spots de l’électricité baisseront moins lors des pics de… Lire plus »