Performances du pneu : étiquetage obligatoire le 1er novembre 2012

A compter du 1er novembre 2012, tout comme les appareils électroménagers, la plupart des pneumatiques devront comporter une étiquette indiquant leurs performances énergétiques, techniques et environnementales.

Sont notamment concernés par cet étiquetage les pneus montés sur les véhicules passagers, les utilitaires légers et les poids lourds.

Les pneumatiques, principalement du fait de leur résistance au roulement, représentent entre 20 et 30 % de la consommation de carburant des véhicules. Une réduction de la résistance au roulement des pneumatiques peut donc contribuer sensiblement à l’efficacité énergétique du transport routier et de ce fait à la réduction des émissions.

Ils se caractérisent également par plusieurs paramètres interdépendants. Améliorer l’un d’eux, par exemple la résistance au roulement, peut avoir une incidence négative sur d’autres, tels que l’adhérence sur sol mouillé, tandis qu’améliorer ce dernier paramètre peut avoir une incidence négative sur le bruit de roulement externe. L’Union Européenne entend donc encourager les fabricants de pneumatiques à optimiser l’ensemble des paramètres au-delà des normes qui ont déjà été atteintes.

Il apparaît que les pneumatiques réduisant la consommation de carburant s’avèrent rentables car les économies en carburant font plus que compenser le surcoût à l’achat de ces pneumatiques, dû à des coûts de fabrication plus élevés.

Performances du pneu : étiquetage obligatoire le 1er novembre 2012Les produits seront classés par catégories : de "A" la plus performante à "G" la plus mauvaise.

Ce classement sera déterminé en fonction :

– de la résistance des pneus au roulement ;
– de la consommation de carburant qu’ils induisent ;
– du bruit qu’ils émettent ;
– de leur adhérence sur route mouillée.

Le règlement européen n°1222/2009 établit un cadre pour la fourniture d’informations harmonisées concernant les paramètres des pneumatiques, par voie d’étiquetage, permettant ainsi aux utilisateurs finaux d’effectuer un choix éclairé lors de l’achat de pneumatiques.

En valorisant, à travers cette mesure, les pneus les plus sûrs, à faible niveau sonore et peu consommateurs de carburant, la Commission européenne entend accroître la sécurité et l’efficacité économique et environnementale du transport routier.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Performances du pneu : étiquetage obligatoire le 1er novembre 2012"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pecor
Invité

Aucune information sur l’endurance du pneu. Ce paramètre est pourtant capital et obligatoire aux USA. Un pneu qui s’use très vite poluera plus qu’un autre qui dure plus longtemps. Un pneu usagé constitue une grave pollution. Avec les limitations de vitesse et l’augmentation du prix du carburant, les normes actuelles sont largement suffisantes. Quand j’achète un pneu, je regarde maintenant sa norme américaine (Treadwear rating – norme UTQG) et on trouve des pneux de qualité 50% plus endurant au même prix.

traction0
Invité

Si cette loi d’obligation d’étiquettage de pneus neufs est une bonne chose, qu’en est-il des très nombreux pneus vendus chaque jour en dehors de date limite (si mes souvenirs sont bons il s’agirait de 5 ans après la production, d’ailleurs indiquée sur le flanc) et qui ont perdu la moitié de leur vie, perte de souplesse, légères crevasses et j’en passe et qui pourraient s’avérer dangereux, pourtant toujours vendu pour des neufs puisqu’ils n’ont jamais roulé, personne ne regarde ces dates de production, les interdire ? Nous pourrions en faire des “fricassées” alors ??

wpDiscuz