Une centrale hydroélectrique à São Salvador pour Suez

CESS, société affiliée de Suez Energy South America, a signé un contrat d’emprunt avec la Banque brésilienne de développement (BNDES – Banco Nacional de Desenvolvimento Econômico e Social).

Ce contrat finalise les arrangements financiers relatifs à la construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de 241 MW à São Salvador, au Brésil. Cette dernière, intégrée dans le programme d’accélération de la croissance (PAC) récemment annoncé par le gouvernement brésilien, a bénéficié de conditions de financement favorables au titre de ce programme.

Les investissements dans le projet São Salvador devraient totaliser 306,6 million d’euros. Le contrat conclu avec la BNDES fournira 206,2 million d’euros (67,3% du coût d’investissement total).

Suez Energy International a d’ores et déjà vendu la totalité de la production d’énergie garantie de la centrale (148,5 MW) dans le cadre des ventes aux enchères d’électricité organisées au Brésil le 10 octobre 2006, sous la forme de contrats d’achat d’électricité, d’une durée de 30 ans, conclus avec des sociétés de distribution. Ces contrats prennent effet en 2011.

La concession relative à la centrale de São Salvador avait été remportée par Suez Energy International en 2001. La centrale se situera sur le fleuve Tocantins, entre les états de Tocantins et de Goiás, à 80 km en aval de la centrale de Cana Brava, propriété de Tractebel Energia, filiale brésilienne de Suez.

«Nous voulons développer São Salvador dans les meilleurs délais afin de satisfaire aux obligations qui nous incombent en vertu de l’accord de vente conclu avec le pool de distributeurs d’énergie, qui prend effet en 2011. Si l’exploitation commerciale débute avant 2011, l’entreprise vendra l’électricité aux clients de Tractebel Energia et au marché libre», a expliqué Mauricio Bähr, CEO de Suez Energy Brazil.

(src : CP – Suez)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des