Une usine de conversion des déchets plastiques en carburant à Bristol

La société Cynar spécialisée dans la transformation des déchets en énergie, a annoncé récemment avoir attribué un contrat de 11 millions de dollars à Rockwell Automation pour la conception et la construction à Bristol, au Royaume-Uni, d’une nouvelle usine de conversion du plastique en fin de vie en combustible pour SITA UK, une filiale de Suez Environnement.

Installée à Londres, la compagnie Cynar a mis au point un procédé technologique de conversion des différents types de plastique en fin de vie en combustibles liquides, principalement du carburant diesel. Cette technologie convertit les matières plastiques recyclées mélangées en combustibles synthétiques plus "propres" et à faible teneur en soufre.

« Notre technologie représente un moyen unique et rentable de réduire considérablement la quantité de matières plastiques en fin de vie qui sont éliminées dans les décharges et dans les incinérateurs », a déclaré Michael Murray, PDG de Cynar. « Rockwell Automation renforce notre technologie en offrant une conception intégrale, la mise au point de la gestion du cycle de vie et un soutien local. Nous disposerons alors d’une solution technologique de procédé qui va nous permettre de déployer rapidement notre technologie au niveau mondial ».

« Il s’agit pour nous d’une victoire sur le marché de la conversion des déchets en énergie », a déclaré Terry Gebert, vice-président et directeur général de Rockwell Automation Global Solutions. « Cela implique la conception et la fabrication de systèmes de traitement sur patin, d’une architecture d’automatisation, de logiciels et de services de contrôle de puissance et d’ingénierie/démarrage dans une seule solution entièrement intégrée, en utilisant le système d’automatisation des procédés Rockwell Automation PlantPAx™. Nos connaissances des procédés, notre gestion des projets, notre expertise sectorielle et nos ressources mondiales vont aider Cynar à mettre en œuvre et à exploiter une usine rentable et durable ».

Ces deux dernières années, l’équipe Global Solutions de Rockwell Automation a travaillé avec Cynar à la mise au point d’améliorations de l’ingénierie, de la modularisation et des procédés de l’usine de Cynar de transformation du plastique en fin de vie en combustible.

Grâce à cette attribution de marché, Rockwell Automation va pouvoir participer à la phase de conception et de construction du projet.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Une usine de conversion des déchets plastiques en carburant à Bristol"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

génial, extra, super, conversion des déchéts en carburants liquides = ****, mais quand sera-ce opérationnel ? Le baratin auto satisfait ci-dessus, n’en donne aucune idée. Si c’est l’industrialisation du procédé d’ici moins de 5 ans, bien, si c’est des horizons plus lointain, je dis alerte ! Question annexe : comment sont collectés les “déchéts” lusqu’à l’usine de recyclage ? Quel bilan en ACV (simplement évoqué) ? Sinon, sur le principe, c’est une des voies les plus prometteuses (mais les promesses, hein …) pour continuer, n’en déplaise à certains, à produire des carburants liquises “rentables et durables” (citation)

bolton
Invité

Durables ? On brule quand même du pétrole au final ! Le coté positif, c’est qu’il n’est pas incinéré pour rien (et encore, quand les incinérateurs valorisent les déchets on récupère l’énergie) ou simplement mis en décharge, mais est valorisé en carburant. Mais au final, c’est quand même du co2 d’origine fossile qui part dans l’atmosphère.

Pastilleverte
Invité

c’est comme quand on brûle du bois, au final on rejette du CO2 dans l’atmosphère. comment ? le bois n’est pas fossile ? Non, bien sûr, mais son cycle de renouvellement s’étale sur plusieurs décennies quand même, et en attendant…

an391
Invité
A propos de carburants et pétrole, à signaler une tribune/”appel aux candidats” publiée jeudi 22 mars sur lemonde.fr. “mobiliser la société face au pic pétrolier” (et reprise par enerzine): Signée par : Pierre René Bauquis – Ancien Directeur Stratégie et Planification du groupe Total Yves Cochet – Député Européen, ancien Ministre de l’environnement Jean-Marc Jancovici – Ingénieur consultant, Président de The Shift Project Jean Laherrère – Président ASPO France, ancien patron des techniques d’exploration du groupe Total Yves Mathieu – Ancien chef du projet Ressources pétrolières mondiales à l’Institut Français du Pétrole Texte de la tribune et possibilité de se… Lire plus »
wpDiscuz