Vers 8% de biodiesel dans le gazole en France ?

Selon l’UFIP, la France s’apprête à décider d’autoriser l’incorporation de biodiesel dans le gazole à hauteur de 8 % au lieu des 7 % fixés dans les normes européennes.

Cette décision soulève la question de la garantie des constructeurs européens d’automobiles et de poids lourds.

"Le gouvernement français s’apprête à publier – avant la fin de l’année 2014, un arrêté qui autorise l’incorporation de biodiesel dans le gazole jusqu’à 8 % au lieu de 7 % jusqu’alors" a indiqué dans un communiqué antérieur au 1er janvier 2015, l’Union française des industries pétrolières.

Selon le syndicat professionnel, en autorisant ce niveau d’incorporation de 8 %, la France dérogerait à la norme européenne qui garantit aux utilisateurs de gazole les mêmes spécifications dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

"Amenés à mettre à la consommation un gazole unique contenant 8 % de biodiesel, les distributeurs de carburants seraient dès lors entraînés à fournir un produit qui n’est pas conforme aux conditions d’application des garanties des constructeurs européens d’automobiles et de poids lourds" a t-il alerté.

L’UFIP demande que soit maintenu en France le niveau d’incorporation de biodiesel dans le gazole de 7 % afin d’assurer les conditions de garantie fixées par les constructeurs automobiles.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Vers 8% de biodiesel dans le gazole en France ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
sunny
Invité

L’UFIP attaque bille en tête. Une perte pour Total de 1 % de diesel fossile au profit de Diester. Rien de dramatique! Encore moins pour nos voitures! Concernant les polémiques sur les gains environnementaux des biocarburants de première génération (prise en compte de l’effet du changement indirect d’affectation des sols) l’afflux massif de pétrole de schistes et de pétrole bitumeux (bcp plus émetteurs en CO2 et autres polluants), redonne de la marge au lobby agricole. La deuxième et troisième générations de biocarburant attendront.

Pastilleverte
Invité

… qui n’est pas un polluant, combien de fois faudra t il le répéter ? (Ou alors le DHMO est également un polluant !)

chiedo
Invité

Le H²O non plus n’est pas un polluant, ca n’empeche pas qu’on puisse ce noyer dedant…

Luis
Invité
¤ Passer de 7% à 8% d’agrocarburant (pas bio) incorporé dans le gazole, c’est passer de 281 à 321 millions d’hectolitres d’huile végétale pure (HVP). Pour la production en france, c’est passer de 1.920.000 hectares à 2.200.000 hectares de colza et de tournesol, soit 280.000 hectares de plus. Cela déplacerait la consommation de 386.000 m3 de pétrole vers des agrocarburants, soit l’équivalent de 3,85 TWh. En remplaçant par des véhicules électriques équivalents, en moyenne des voitures et poids lourds qui circulent en france, cela ferait 1,67 TWh (meilleur rendement global). Avec la même surface de terrain (280.000 ha), on pourrait… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

comme tout produit “chimique” est donc un polluant ! En français c’est du Monoxyde de di hydrogène, plus connu sous le nom de H2O A la limite l’eau (vapeur et nuages) est un GES, quoique cela veuille réellement dire, mais pas un polluant, contrairement aux oxydes d’azote, par exeple. Mais il est vrai que le CO2 est devenu le bouc émissaire des climatologues mainstram, c’est pratique, ça les empêche de réfléchir de faire avancer la science “climatique” et de sortir de leur mantra psittaciste (“le CO2 vous dis-je”).

Sicetaitsimple
Invité

C’est une très bonne comparaison, mais vous en faites quoi de vos 210GW de PV l’été en milieu de journée? C’est recharge obligatoire, on ne circule plus que la nuit? Les chiffres c’est bien, mais faut quand même continuer à vivre. J’attends la salve de P2G….

wpDiscuz