11 projets de recherche pour des véhicules propres

11 projets de recherche pour la mise au points de « véhicules routiers à faibles émissions de gaz à effet de serre » ont été sélectionnés par l’Ademe. Ils seront subventionnés à hauteur de 137 millions d’euros.

Suite à un appel à manifestations d’intérêt, 11 dossiers sont instruits par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) pour déterminer leur éligibilité à une subvention. Huit projets représentant plus de 36 M€ d’aides sont d’ores et déjà validés par le comité de pilotage du Fonds démonstrateur de recherche. 3 autres dossiers sont en cours d’instruction.

  • ElLiSup, proposé par IRISBUS, le CEA et EDF, vise à expérimenter deux types de démonstrateurs : un bus hybride équipé de batteries adaptées à la recharge en fin de ligne et un bus tout électrique de taille standard qui permettra d’atteindre un coût d’exploitation proche de celui du diesel.
  • FOREWHEEL, présenté par MICHELIN, HEULIEZ et le CEA, propose la réalisation de démonstrateurs de véhicules électriques optimisés en masse et fiabilité, avec intégration complète des fonctions freinage, suspension, motorisation, direction dans les roues.
  • DHRT2, proposé par TOYOTA, EDF, Ecoles des Mines, et l’INES consiste à réaliser une démonstration à une échelle significative d’une flotte expérimentale de véhicules hybrides rechargeables avec une infrastructure de charge innovante en site urbain, et à étudier la convergence habitat solaire-transport.
  • QUAT’ODE, présenté par VELEANCE et CAR&D, propose de réaliser un quadricycle léger électrique et inclinable pour les livraisons urbaines.
  • VEGA/THOP, conduit par VALEO et RENAULT, initie une rupture dans la gestion thermique à bord des véhicules à propulsion électrique. L’objectif est de réaliser un démonstrateur qui améliore l’autonomie des véhicules en abaissant les puissances dédiées à la thermique habitacle et qui apporte des ressources thermiques pour contrôler la température des batteries, donc améliore leur durée de vie.
  • VELECTA, proposé par AIXAM, le CEA et l’INRETS, vise à réaliser des démonstrateurs de véhicules électriques dans le domaine des quadricycles légers et lourds « sans permis ». Le consortium souhaite intégrer de nouvelles technologies de batteries lithium et une électronique de contrôle des batteries performante.
  • VELROUE, projet élaboré par MICHELIN, RENAULT et l’IFP, propose grâce à un démonstrateur de recherche, de démontrer la faisabilité d’un véhicule utilitaire bi-mode équipé de moteurs-roues sur le train arrière.
  • WATT, élaboré par la société PVI, vise à réaliser un démonstrateur d’autobus électrique utilisant l’énergie stockée dans des supercapacités qui se rechargent aux arrêts des bus. Cette option permet de limiter la quantité de batteries embarquées et favorise une très grande autonomie grâce aux recharges ponctuelles des supercapacités.

Les démonstrateurs issus de ces projets collaboratifs permettront de valider des ruptures technologiques favorisant la baisse de la consommation d’énergies fossiles et des émissions de CO2 dans le domaine des transports routiers, indique l’Ademe.

Par ailleurs, trois autres dossiers sont en cours d’instruction. En fonction des expertises et des auditions programmées des porteurs de projets, une présentation des dossiers sera effectuée devant le comité de pilotage avant la fin du premier semestre 2009 :

  • HYDOLE, proposé par PSA, FREESCALE et EDF, vise à valider un concept de véhicule hybride à dominante électrique et à fédérer les acteurs autour de l’émergence d’une filière pour les technologies afférentes (moteur électrique, électronique de puissance, batteries, auxiliaires spécifiques, infrastructure de recharge…).
  • MELODYS, proposé par RENAULT Trucks, PVI et l’IFP, consiste à réaliser 3 démonstrateurs de véhicules hybrides rechargeables lourds (12 tonnes) équipés de moteurs électriques ; ils permettront d’expérimenter leurs usages dans diverses configurations (véhicules pour livraisons urbaines, véhicules frigorifiques, bennes à ordures ménagères).
  • MHYGALE, proposé par VALEO, PSA et FREESCALE consiste en la réalisation de démonstrateurs de systèmes d’hybridation avec alterno-démarreur de forte puissance, entraîné par courroie, pour l’optimisation des moteurs à fort « downsizing » (forte réduction de cylindrée).

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Genial

où est passé la voiture à air comprimé ? MDI de Guy Nègre Si c’est à nouveau à la trappe : quelle honte !

Gilles monette

Look careful money $$$$ with ) green boy Hamster with dcarbon+ in green action for car and truck diesel and gassoline Check out this video! It’s really cool!   http://www.dcarbon.com     English and French Version __________ Information NOD32 3742 (20090106) __________   __________ Information NOD32 3791 (20090122) __________ Ce message a ete verifie par NOD32 Antivirus System.  

Gilles monette

Look careful money $$$$ with ) green boy Hamster with dcarbon+ in green action for car and truck diesel and gassoline Check out this video! It’s really cool!   http://www.dcarbon.com     English and French Version __________ Information NOD32 3742 (20090106) __________   __________ Information NOD32 3791 (20090122) __________ Ce message a ete verifie par NOD32 Antivirus System.  

Gilles monette

  http://www.dcarbon.com     English and French Version

Louis 14001

nous pensons que ce vehicule est trop economique trop simple etferait de l’ombre a tous ces projets soit disant revolutionnaires !!!!!   nous ????? a vous de trouver ?????

Louis 14001

mais alors il faut imperativement demander a MDI de ne plus nous raconter des histoires ,mais aussi nons pouvons nous poser la question suivante ,pourqoi M NEGRE a t il investit et pourquoi ses partenaires construises une usine pres de toulouse

bigbluejlr

il y a egalement 4 groupes de travail sur la mise en place du reseau electrique pour supporter l arrivée de la voiture electrique modele economique, experimentation, standardisation et normalisation, legislation et reglementation l evocation de ces titres me fait froid dans le dos : encore embroyonnaire, la voiture electrique est deja vue comme une menace et pas vue comme une opportunité. Etant devenu une realité à CT, comment faire pour pas louper completement le train. toutes les questions evoquées plus haut sont interessants, mais les francais les plus avances dans le domaine,qui ont deja la reponse, ne sont pas dans la course : Bolloré et Dassault les autres essaient de rattraper le temps perdu à coup de subventions !! joli coup de pouce pour les pionniers!! les reponses à toutes ces questions existent, on essaie de gagner du temps, mais les chinois arrivent avec des produits et plus des concepts !! Better place est en train de mettre en place un reseau de voiture electrique gigantesque en Israel des 2010 avec des voitures RNO !! nous on en est encore à se demander comment on peut faire !! avec des projets pilotes qui durent des années ! avec les garages prives et parkings publiques disposant de prises electriques on pourrait en faire rouler des voitures !! que faut il attendre d avoir un reseau hyper etendu alors que tout le monde dispose du meme courant chez soit !! on parle pas d hydrogene !! mais de 220v dispo partout !! mais on a bien compris que ce se serait le pire cauchemard de tous les acteurs actuels (petroliers, Etat, equipementiers, ..) , voir ce pactole garanti qui vous echappe ! ils voudraient que le VE soit francais, et qu il soit 100% verouillé par un reseau proprietaire qui sur-facturerait l electricité pour la recharge. je souhaite me tromper, mais quand on sait que 42 milliards de TIPP sont prelevés chaque année, comment l Etat pourrait laisser un tel magot se volatiliser ?? surtaxer les VE ? qu en penssez vous ?? Better place a trouvé ce systeme : il a trouvé un moyen de surfacturer l electricité en pretendant louer la batterie, mais en realité via un reseau et un soft tres intelligent, on ne pourra recharger son vehicule uniquement par le biais de ce reseau et les VE seront Renault ! ces vehicules dispo des l année prochaine en masse en Israel, personne n en parle en France , peut etre seront ils interdits à la vente en France ( un peu comme l Iphone) car la marge sera faite sur la vente d electricité du reseau incontournable pour ma part je roule en Vectrix et je recharge dans mon garage tous les soirs, et ce geste m apporte beaucoup de plaisir, je vous conseille de l acheter avant qu on le retire comme le EV1

7
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime