Agrivoltaïques : Iberdrola et Alpes Coop Fruits signent un partenariat

Dans le cadre de la poursuite de son développement de solutions innovantes pour renforcer la synergie de sites de production solaire photovoltaïque avec les activités agricoles, Iberdrola,à travers de sa filiale française, a signé un partenariat pour le développement de projets agrivoltaïques de 5 à 10 MW dans la région Sud avec la coopérative agricole Alpes Coop Fruits basée à Laragne-Montéglin (Hautes-Alpes).

  • Développer des projets agrivoltaïques de grandes capacités sur des vergers d’altitudes

Créée en 1948, Alpes Coop Fruits est une coopérative spécialisée dans l’arboriculture et plus précisément dans la production de pommes et de poires. La coopérative regroupe une quarantaine d’exploitants pratiquant l’agriculture raisonnée et cultivant plus de 360 hectares de vergers d’altitude.

Dans le cadre de ce partenariat, Iberdrola et Alpes Coop Fruits étudieront conjointement les différentes possibilités de collaborer au développement de projets agrivoltaïques de 5 à 10 MW sur les exploitations de vergers situés en altitude.

L’objectif de ce partenariat est d’identifier auprès des exploitations agricoles des sites susceptibles d’accueillir des projets d’agrivoltaïsme et ainsi d’associer production solaire et activité agricole afin de prévenir et de réduire les effets du changement climatique sur la
production.

Iberdrola propose de développer et de construire des projets agrivoltaïques de 5 à 10 MW. Ces sites seront équipés des solutions technologiques agrivoltaïques dynamiques les plus innovantes actuellement disponibles sur le marché.

Ces solutions technologiques agrivoltaïques se composent de panneaux solaires positionnés au-dessus des cultures et pilotés à distance. L’ombrage apporté aux cultures est modulé en fonction des données pédoclimatiques récoltées via à un réseau de capteurs.

Cette technologie protège les cultures des phénomènes climatiques intenses (forte chaleur, sécheresse, grêle ou encore gelées) tout en favorisant le développement efficient des cultures pour leur permettre de se développer dans un contexte de changement climatique.

  • L’impact du réchauffement climatique sur les cultures arboricoles d’altitudes

Le changement climatique et la hausse des températures hivernales entraînent un développement de la végétation de plus en plus précoce en fin d’hiver. Ces températures plus douces constatées durant l’hiver accélèrent la levée de l’écodormance et la reprise de l’activité végétative des arbres fruitiers (débourrement précoce).

De fait, ce phénomène expose les cultures arboricoles à des risques accrus de dégâts dus aux épisodes de gel. Les gelées printanières peuvent nuire au bourgeonnement et à la floraison des arbres fruitiers et impacter la quantité de fruits produits sur l’exploitation.
En protégeant les cultures des phénomènes climatiques extrêmes et prolongés (canicule, gel, phénomène cévenole), l’agrivoltaïsme répond aux nouvelles contraintes agricoles en réduisant la vulnérabilité des cultures à ces épisodes climatiques

  • Les exploitants agricoles acteurs de la transition énergétique

L’agrivoltaïsme intègre par ailleurs les exploitants agricoles dans la transition énergétique en cours sur le territoire, en leur permettant de participer directement au développement des moyens de production locaux d’énergies renouvelables.

La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) fixe pour la filière photovoltaïque un objectif de 35 GW et 44 GW installés d’ici 2028, contre environ 18 GW aujourd’hui. Ainsi, en se basant sur un rapport de 1 MWc solaire installé par hectare, c’est près de 160 000 hectares d’ici à 2028 qui devront être sécurisés pour le développement des projets solaires. En ce sens, l’agrivoltaïsme répond directement à l’objectif fixé par la PPE pour la filière photovoltaïque.

  • Intégrer des acteurs agricoles volontaires autour de projets agrivoltaïques

A travers ce partenariat, Iberdrola et Alpes Coop Fruits s’engagent à apporter aux arboriculteurs des solutions concrètes pour faire face aux enjeux climatiques, qui impactent leurs cultures.

Iberdrola définit ainsi les objectifs de sa démarche

  1. Augmenter la biodiversité globale sur les exploitations en soutenant des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.
  2. Améliorer et pérenniser l’activité agricole en leur permettant de s’adapter aux nouvelles contraintes climatiques.
  3. Dynamiser le territoire en soutenant des exploitations agricoles qui associent la production d’électricité solaire renouvelable à leurs cultures

À propos d’Iberdrola

Iberdrola est aujourd’hui le plus grand producteur d’énergie renouvelable avec 37,3 GW de capacité production installée d’énergie renouvelable dans le monde dont 2,08 GW de solaire photovoltaïque. Iberdrola exploite en France 11 projets éoliens totalisant une puissance installée de 118 MW. En ce qui concerne ces activités terrestres, la société développe un portefeuille de projets éoliens et photovoltaïques de plus de 700 MW à différents stades d’avancement, depuis Paris et avec ses deux agences basées à Marseille et Limoges.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.iberdrola.com/

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires