“Sony collabore avec Honda pour réaliser son ambition en matière de véhicules électriques”, observe GlobalData

Suite à la nouvelle selon laquelle Sony et Honda ont signé un protocole d’accord pour une alliance stratégique dans le domaine de la mobilité ; Bakar Sadik Agwan, analyste-conseil senior en automobile chez GlobalData, une société de données et d’analyse de premier plan, donne son point de vue :

La collaboration entre Honda et Sony, axée sur les véhicules électriques avec batterie (BEV), expose les futurs plans de mobilité de Sony, qui étaient attendus depuis qu’il a présenté son prototype de VE au CES en 2020 et plus tard en 2022. Cette collaboration permettra de combiner les capacités de Honda en matière de fabrication de véhicules, de composants et de production/assemblage de batteries avec l’expérience de Sony en matière d’imagerie, de détection, d’info-divertissement embarqué, de technologie connectée et autonome.

Sony bénéficie déjà de plusieurs relations commerciales au sein de l’industrie automobile en tant que fournisseur clé de capteurs d’images et de composants électroniques tels que les systèmes d’infodivertissement. Cependant, on peut s’interroger sur la valeur supplémentaire que Sony serait en mesure de dégager en co-développant l’ensemble d’un projet de véhicule électrique si les opérations clés telles que la fabrication, le développement des composants du véhicule électrique, des batteries et des moteurs d’entraînement sont effectuées par Honda.

Cette décision indique que la vision future de Sony est d’apposer sa marque sur les véhicules à batterie, mais de rester uniquement un partenaire technologique plutôt que de fabriquer des VE, car cela nécessite une expertise, des dépenses élevées, des volumes plus importants et des marges limitées. Cela va à l’encontre d’autres activités telles que l’électronique grand public, la photographie, l’info-divertissement et la production de jeux vidéo, où Sony est présent. ”

L’influence de Sony est bien plus susceptible de se faire sentir dans l’habitacle des véhicules. Avec l’abandon des moteurs à combustion au profit des groupes motopropulseurs électriques, les constructeurs automobiles se tourneront vers la technologie – dans l’habitacle – pour différencier leurs offres, d’autant plus que l’augmentation des fonctions semi-autonomes donne aux occupants de l’habitacle plus de temps pour se concentrer sur des activités autres que la conduite. Dans ce contexte, la richesse des connaissances de Sony en matière de télécommunications, d’infodivertissement et de design UX pourrait contribuer à différencier une future voiture Sony de ses rivales dont les expériences en cabine sont moins avancées. “

Il sera intéressant d’attendre et de voir si le plan de Sony pour les véhicules électriques peut faire la différence à une époque où de nouveaux entrants tels que le géant technologique Foxconn développent leurs capacités de fabrication de véhicules électriques. Cependant, d’un autre côté, c’est aussi la meilleure opportunité pour Sony qui s’associe à l’un des plus grands constructeurs automobiles du monde. Les VE seront probablement moins définis par leurs groupes motopropulseurs que par la force de leurs technologies et, dans ce domaine, Sony a le potentiel pour avoir un impact important.

CP
Lien principal : www.globaldata.com/

      

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime