Airbus : des “Sharklets” pour réduire sa consommation

Airbus a lancé son nouveau dispositif d’extrémité de voilure ("Sharklet") conçu spécialement pour réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2, de la famille de ses A320.

Ces dispositifs devraient permettre "une réduction de la consommation de carburant d’au moins 3,5% sur les lignes long-courrier, correspondant à une réduction annuelle d’émissions de CO2 d’environ 700 tonnes par avion", a indiqué l’avionneur européen dans un communiqué de presse. Ils permettront également une "augmentation du rayon d’action et de la charge utile d’environ 500kg".

La compagnie aérienne Air New-Zealand deviendra le premier client d’Airbus à équiper sa future flotte d’A320.

"Non seulement les "sharklets" constituent une réponse adaptée pour résoudre certaines questions environnementales et compenser une partie de la hausse du coût des carburants, mais ils améliorent également les performances des aéronefs" a tenu à dire John Leahy, le responsable de la relation clients chez Airbus, à l’occasion du salon aéronautique de Dubaï, qui se tient jusqu’à mercredi. Car selon la filiale d’EADS, d’autres avantages sont à mettre au crédit de ce dispositif comme par exemples, une réduction de la poussée (et du bruit) lors du décollage, ou encore un vol de croisière réalisé à plus haute altitude.

Airbus précise pour finir que "le premier A320 équipé de "Sharklet" sera livré vers la fin de 2012. Et les autres modèles suivront le même chemin à partir de 2013".

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cleantuesday

MINIX est une marque déposée signifiant minimum de i induction ou entraînement d’un fluide par un autre fluide qui donne naissance au vortex, et de x traînée, force résistante qui s’oppose à l’avancement d’un avion en mouvement, par exemple, et qui doit être compensée par une force de propulsion. MINIX est donc un dispositif de réduction de traînée induite et de vortex s’adaptant à toutes sortes d’extrémités de profils d’ailes ou de pales comme les ailes d’avions,  les ailes de racers, les ailes de planeurs, les ailes d’ULM, les ailes de drones, les ailes stabilisatrices de bateaux, les safrans, les ailes du rotor LIPP,  les ailerons de sous-marins, les ailes d’hydroptères, les ailes d’hydraplaneurs, les ailes marée-motrice, les ailes de becquets voiture de course, les F1,  les pales d’éoliennes aériennes onshore et offshore, pales d’éoliennes sous-marines, pales d’hélicoptères, etc… Soit plus de 18 applications. MINIX c’est 12 ans d’étude, 25 prototypes et de nombreux brevets.   http://www.minix.fr    “answer to energy efficiency” PRINCIPALES APPLICATIONS : EOLIEN MINIX peut s’adapter sur les pales d’éoliennes dès leur conception ou en rétrofit (ajout de nouvelles technologies ou des fonctionnalités à des systèmes plus anciens). En démonstration au salon d’Aberdeen de Mai 2009 les 14% d’énergie électrique supplémentaires fournis annuellement sont supérieurs aux procédés existants (winglets ou autres). AERIEN Dans le cas des avions, MINIX diminue la consommation de carburant de 6% et augmente la sécurité entre chaque espacement. 25.000 avions de transport sont en activité dans le monde et plus du double dans les 10 prochaines années sans compter les autres avions, les drones, les avions ultra léger motorisés (ULMs). Les dispositifs se fixent très facilement. A cela ajouter une plus grande sécurité dans la circulation aérienne grâce à la dilution plus rapide du vortex derrière les avions.

sonolisto

Les Sharklets sont en fait des Winglets à la sauce Airbus…

Samivel51

Les Airbus ont déjà des winglets depuis longtemps. En quoi les Sharklets sont-ils différents?

zelectron

Sharklets, winglets = vitesse réduite ? (rassurons nous: quelques minutes sur un long courrier) passer ça sous silence, c’est pas bien… (on s’en fout, mais quand même!)

Pastilleverte

c’est visiblement une amélioration des winglets, lesquel(les) ne veut jamais dire que ce sont des “extensions d’ailes” Une amélioration de 3,5%, ça peut sembler dérisoire, mais c’est énorme pour un système somme toute “simple” L’amélioration de la consommation provient de l’amélioration de la trainée, c’est proportionnel (-1% de trainée # -1% de consommation moyenne d’un avion) Le TGV n’yant pas (encore ?) d’ailes, ne peut pas bénéficier de ces améliorations, l’avion si !!!

Mytos

Pour le coup, ce n’est “qu’un revêtement” non? Alors pourquoi les TGV ne pourraient pas en être recouvert ?

1000 mille

ce n’est pas un revêtement ni un sous-vêtement sinon cela s’appelerait des stringlets(en français).

7
0
Laissez un commentairex