Allianz intéressé par le réseau haute tension d’EON

Selon le "Financial Times Allemand" (FTA), le premier assureur européen ”Allianz" envisage de racheter le réseau de lignes haute tension mis en vente par son compatriote EON.

D’une valeur financière estimée à 1,5 milliard d’euros, ce réseau long de 10 000 kilomètres devrait être cédé à un groupe ou une entreprise dont l’activité n’a aucun lien avec le secteur de l’électricité.

En février dernier, E.ON avait annoncé son intention de vendre ce réseau afin de répondre en partie aux exigences de la Commission européenne sur la séparation physique du réseau de distribution d’électricité avec la production.

Le FTA indique par ailleurs que le gouvernement allemand serait en plus en clin à un rachat par l’assureur bavarois Allianz que par un investisseur étranger.

Pour finir et toujours selon le FTA, Allianz serait également intéressé par l’acquisition d’un autre réseau détenu cette fois-ci par le groupe allemand énergétique, Vattenfall Europe.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
maxime

En faisant des réseaux de distribution d’énergie un produit de spéculation comme un autre, en les donnant qui plus est à des acteurs financiers dont se n’est pas le métier, nous avons un bel exemple de machine à faire perdre de la compétitivité car:La rentabilité qui sera exigée des ces réseaux par les futurs actionnaires ne sera pas la même que les exploitants actuels,en découlera donc investissements moindres que promis et exigés et donc une dégradation quasi certaine de l’outil de distribution.Enfin, le prix du péage augmentant, le prix de l’énergie électrique augmentera et les entreprises exploitantes perdront encore des points de compétitivité.La startégie européenne ? Pas de stratégie surtout.Par contre, nous connaissons tous un pays de l’autre côté de l’Atlantique, chantre si il en est de l’ultra libéralisme, qui a de gros problème de sécurité énergétique du fait de cette séparation réseau de distribution / production.  Pays qui  ne  se subordonne pas à un seul fournisseur  de gaz,  pays qui a placé son approvisionnement énergétique  et en matières premières comme étant stratégique pour sa survie. La différence avec nous ? Une vision stratégique.     

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime