Améliorer l’efficacité énergétique dans le monde industriel (I)

Le Groupe suisse ABB a réalisé une infographie sur l’efficacité énergétique dans le monde industriel, où il explique notamment la place que prennent les moteurs électriques industriels dans la consommation d’électricité mondiale et les mesures qui pourraient être prises pour réduire de 60% la consommation de ces moteurs.

Le monde a un appétit sans fin en électricité et d’ici à 2050, notre consommation devrait augmenter de 84%. Les moteurs électriques industriels consomment 42 % de cette électricité et ce chiffre va être amené à augmenter.

– Infographie –

 

Améliorer l'efficacité énergétique dans le monde industriel (I)

 

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pastilleverte

ou, comment ne pas oublier le “3° pilier” du DD qui est l’économi(qu)e. c’est de toutes façons de l’interêt des grands consommateurs d’énergie dans l’industrie d’arriver à réduire leurs consommations et si possible aussi leurs coûts de production. Toute réduction de la conso d’électricité, mais c’est valable aussi pour toutes les énergies fossiles, verra directement ou indirectement, et plus ou moins selon les pays, une réduction d’appel soit aux fossiles (et le CO2 qui “va” avec), et/ ou du nuke et/ou le développement des ENR. Et c’est bien parce que des entreprises Kapitalistes (publiques ou privées !) vont y trouver un bénéfice économique qu’elles se mettront d’autant plus vite aux économies d’énergies, et parfois à la réduction des GES. Ce qui ne permet pas de lancer des procès d’intention systématiques en “greenwashing” envers certains dirigeants, qui ont réellement une “sensibilité environnementale”, mais oui ça existe !

bolton

Génial !!! 60% d’électricité en moins sur un moteur électrique !! avec un beau graphique et tout !!! Manque juste du rose et du vert et c’est parfait… Bon trève de cynisme. C’est beau de sortir des chiffres comme ça mais quelle est leur recette “miracle” pour économiser 60% d’électricité ? Car ça ne doit pas être “juste” le changement du moteur électrique, car même le plus pourri des moteurs électriques a un rendement supérieur à 40%, et je ne pense pas qu’ABB ait trouvé le moyen d’avoir un rendement supérieur à 100%.. Bref… Un peu plus de détails svp ??

gp

la recette miracle, elle consiste d’abord et surtout à payer l’électricité à son juste prix, en prenant en compte l’ensemble des impacts environnementaux liés à sa production. Les industriels investiront encore davantage dans l’EE quand l’énergie sera plus chère! Regardez déjà la différence entre l’Europe et les USA en matière d’EE : ca n’est par hazard si le Suisse ABB vante les atouts des moteurs à haut rendent. GE n’est certes pas trop à la traine mais il écoule l’essentiel de ses produits éco-performants en Europe et au Japon. Pas dans les pays où l’énergie est bradée et donc gaspillée… On en revient sans cesse au même constat.

ecoenergie

La lecture des commentaires montre que la majorité des contributions ne sont pas au courant et commentent sans connaitre les raisns des tres importantes econompies d’energie realisées avec la vitesse variable deja pepuis une vingtaine d’années. . C’est tres connu dans la litterature technique, specialement allemande. Les econopies d’energie dejà faites dans l’industrie depuis une trantaine d’années sont considerables. Pour la vitesse variable il y a des dizaines de constructeurs aussi competents qu’ABB en France, Alstom, Schneider et d’autres. L’industrie n’a pas fait ces economies pour proteger l’environement mais mais pour diminuer les frais. Le progres technologique dans l’industrie a apporte beaucoup plus d’economies que toutes les autres recherches, infiniment plus que le le photovoltaique et l’éolien reunis. Mais il faut prendre du recul une fois les economies realisées on n’ira pas plus loin et on continuera a consommer en augmentant chaque annee nos consommations (voir par exemple l’augmentation des consommations electrique chaque année) et nos besoins. Faire des economies d’energie c’est bien, utiliser des energies decarbonnées c’est bien mais cela ne resoudra pas notre problème majeur ; reduire nos emissions de CO2 pour le futur devant une consommation qui croît chaque année et des energies renouvelables qui resterons derisoires devant nos consommation (le soleil photovoltaique a contribue en 2010 a un millième de notre consommation) Il faudra changer notre rapport la consommation arreter cette folie de courir toujouras apres le nouveau modele le dernier gadget, la civilisation du jetable, la consommation trop inmportante de viande, le gaspillage du au chauffage, la climatisation l’été, la voiture trop particulière etc… Arrêter avec cette “magie” de la croissance nos economistes n’ont que ce mot à la bouche. Il suffit de reflechir pour savoir qu’une croissance qui n’est pas limitée va forcement s’arreter un jour. Ou c’est nous qui sauront la limiter ou ce sera une atastrophe planetaire. C’est là et non pas les economies le vrai problème. Saurons nous l’entendre ?

bolton

La lecture des commentaires montre que la majorité des contributions ne sont pas au courant et commentent sans connaitre les raisns des tres importantes econompies d’energie realisées avec la vitesse variable deja pepuis une vingtaine d’années. Heuuuuu… Il dit qu’il voit pas le rapport… Déjà je ne crois pas qu’un seul de nous trois ait dit quelque chose qui va en contradiction avec ce que vous dites ! Ensuite ce que vous dites (à part peut être sur la fin) n’a aucun rapport avec le sujet de l’article qui dit “ABB a trouvé un moyen de faire économiser jusqu’à 60% de l’électricité consommée par les moteurs électriques dans l’industrie”…Sinon, oui, tout à fait d’accord pour la décroissance.

5
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime