Areva fournira 300 tonnes d’uranium à l’Inde

Areva a signé hier le premier contrat de fourniture d’uranium d’origine étrangère depuis la réouverture en septembre du commerce nucléaire entre l’Inde et le reste du Monde.

Ce contrat ouvre la voie à la collaboration franco-indienne dans le domaine de la production d’électricité nucléaire.

Lors d’une cérémonie de signature à Mumbay, Areva s’est engagé auprès du Département à l’Energie Atomique indien à livrer 300 tonnes d’uranium à l’électricien Nuclear Power Corporation of India Ltd (NPCIL) pour alimenter ses réacteurs soumis aux contrôles de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). Ce contrat fait notamment suite à l’accord bilatéral signé par la France et l’Inde le 30 septembre dernier en matière de coopération dans le développement des applications pacifiques de l’énergie nucléaire.

L’uranium livré permettra de répondre aux besoins urgents des centrales nucléaires indiennes qui ne peuvent pas fonctionner aujourd’hui à pleine capacité, faute de production domestique d’uranium suffisante. Les 300 tonnes d’uranium fournies par Areva correspondent aux besoins de plus du tiers du parc nucléaire de NPCIL.

Les besoins énergétiques de l’Inde sont considérables et le pays souhaite développer rapidement la part de l’électricité nucléaire dans son mix énergétique. D’ici à 2020, la capacité installée du parc électronucléaire indien pourrait ainsi atteindre 40 Gigawatts contre 3 GW aujourd’hui. La part du nucléaire dans la production indienne d’électricité passerait alors à 20 % contre 3 % actuellement.

A l’issue de la signature du contrat, Arthur de Montalembert, président d’Areva India, a déclaré : « Areva a su gagner la confiance de l’Inde pour ce premier contrat avec un fournisseur étranger depuis les accords de septembre 2008. Cet approvisionnement externe marque un tournant dans le déploiement de l’ambitieux programme énergétique indien. L’Inde a fait le choix raisonné de donner une place majeure au nucléaire dans le mix qui lui permettra de satisfaire ses besoins énergétiques : Areva est prêt à mettre son expertise au service de cet objectif. »

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
40 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Leproto

Et bien bravo, livrer 300T d’uranium à un pays non signataire du TNP…Je dis vraiment bravo!

christian

Il y a deux raisons pour lesquelles cette info n’est pas alarmante du point de vue de la sécurité internationale : 1- L’Inde a déjà la bombe et une capacité nucléaire, gagnée par elle-même et non par acquisition… 2- Il s’agit probablement (si quelqu’un est officiellement au courant, merci d’intervenir et de rectifier), d’uranium très faiblement enrichi, et peut-être même de l’uranium naturel. Les réacteurs de NPCIL sont en effet essentiellement des PHWR (réacteurs à eau lourde), qui ne nécessitent pas d’enrichissement.Donc de toute façon, cet uranium n’est pas “militarisable”…En espérant vous avoir rassuré…

gogosfaya

L’inde a les moyens de produire son electricitée autrement. L’actualitée energetique le prouve pas de quoi en être fière…encore des dechets pour nos descendants merci qui ?

Dan1

Oui, l’Inde produira comment si ce n’est avec du nucléaire ?

lion

L’uranium enrichi pour les usages électronucléaires n’est d’aucune utilité militaire. La désinformation sur ce sujet n’abuse plus que les idéologues ou les gogos. De plus, l’Inde n’a pas attendu les livraisons d’uranium civil pour fabriquer ses bombes. La seule chose à noter est que le nucléaire civil ramène de la valeur ajoutée et des emplois en France depuis l’Inde. Jusqu’à maintenant, c’était systématiquement l’inverse en matière d’échanges commerciaux.

Prudent

Comparé à l’uranium naturel, disposer d’uranium enrichi à 3,6% d’isotope U235 pour utilisation civile dans un réacteur nucléaire, c’est 63% du travail de fait pour arriver à de l’uranium militaire enrichi à 95%. – A partir de 182 tonnes d’uranium naturel, on obtient 22,6 tonnes d’uranium enrichi à 3,6% avec 102.000 UTS (unités de travail de séparation). – En continuant le travail jusqu’à 161.000 UTS (58% de travail de séparation en plus), on obtient 788 kilogrammes d’uranium enrichi à 95% d’U235 permettant de fabriquer 30 bombes nucléaires, à raison de 25 kg d’uranium militaire par bombe. Voir les calculs :

christian

Cher Prudent, Quel est le sens de votre commentaire ?Voulez-vous dire que vendre de l’uranium à 3,6% en 235 c’est faciliter la prolifération ? Si non, merci de m’expliquer ce que vous vouliez dire dans cette discussion.Si oui, merci de lire les post des autres… Il s’agit _certainement_ d’uranium naturel.

renewable

AREVA  n’a pas à le demander à l’Inde (ce n’est pas vraiment son rôle) mais l’Europe et notre gouvernement devraient autoriser cette transaction à la condition de la signature du TPN! Si l’Inde a choisi AREVA, c’est bien qu’il s’agissait du meilleur contrat. Donc la pression d’un blocage  de cette transaction si les discussions autour du TPN n’avancent pas aurait poussé l’Inde à choisir entre négociations sur la non prolifération ou choisir un contrat moins avantageux pour elle.

Dan1

Je ne sais pas si vous avez raison sur le fond, mais sur la forme, il me semble utile de lever toute ambiguïté en utilisant le terme TNP (qui veut dire “Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires”) plutôt que que TPN qui pourrait laisser penser que vous êtes favorable à un Traité de Prolifération du Nucléaire !Sinon l’Inde semble déjà pouvoir produire la matière nécessaire à ses bombes à l’aide de ses réacteurs expérimentaux de faible puissance déjà en service. A-t-elle besoin d’uranium électrogène ? 

christian

Cher renewable,L’Inde fait des efforts extraordinaires, et lutte sur tous les fronts : éducation, agriculture, science. Leurs représentants aux GIEC, à l’AIEA honorent leur mandat et la communauté internationale. Leurs scientifiques sont inventifs, proposent des solutions adaptables, locales. C’est un pays gigantesque, démocratique, qui sort progressivement de la misère, en ayant réussi à éviter jusqu’ici des guerres trop meurtrières avec ses voisins, en luttant pour vivre avec sa pluralité éthnique et religieuse.Aussi, je répète (pour la 3ème fois – une fois à Leproto, une fois à Prudent) qu’il s’agit certainement d’uranium naturel. Il n’a aucun intérêt pour faciliter l’accès à une bombe nucléaire, que l’Inde possède déjà par ailleurs… Je ne comprends donc tout simplement pas ce qui vous scandalise, si ce n’est que l’Inde s’affirme dans le nucléaire civil. Mais jusqu’à preuve du contraire, l’Inde est une démocratie parlementaire, et ils ont leurs propres choix et contraintes énergétiques. Pour eux, c’est une voie parmi d’autres. Souhaitiez exercer un espèce de néo-colonialisme en imposant aux autres leurs schémas de développement ?Invoquer le TNP pour leur interdire le nucléaire civil montre votre grande confusion (ou votre mauvais foi), et quoi ? voulez-vous les contraindre à crever de froid, de faim, du manque d’hygiène, de sous-développement, lorsqu’ils manqueront d’énergie ?  Ou préférez-vous qu’ils rejettent 1,7 GtC/an à l’atmosphère, contribuant à eux-seuls d’élever la température du globe de 1°C, réchauffement qui sera LE principal facteur de troubles internationaux du siècle si on ne le limite pas ?

Dan1

Le lien entre nucléaire civil et militaire n’est pas aussi simple que cela et il est variable dans le temps. Pour l’Inde qui possède déjà la bombe, des stocks de plutonium, les moyens d’en produire, les mines d’uranium pour s’approvisionner, des moyens d’enrichissement et accessoirement le vecteur pour s’en servir, je ne pense pas que la livraison de réacteurs électrogènes va changer grand-chose. Voir le lien suivant :   Si ce n’est pas la France qui le fait, ce sera les russes (j’attends toujours le communiqué de Greenpeace à ce sujet, voir l’article Enerzine : « Accord nucléaire conclu entre la Russie et l’Inde » publié le 09 décembre 2008 et où je suis le seul à réagir !). Si vous n’êtes pas convaincu de la capacité et de la volonté des indiens à développer une industrie nucléaire électrogène, lisez ceci :  Si la France s’interdit de développer des réacteurs surgénérateurs, l’Inde ne fera probablement pas de sentiments avec ou sans AREVA, c’est prévu et si vous voulez arrêtez le nucléaire, c’est là-bas qu’il faut aller militer. Il faut créer d’urgence un comité Stop Inde à l’instar du comité Stop Nogent-sur-Seine. Vos affirmations sur le contenu en CO2 de l’extraction de l’uranium sont infondées, vous le savez très bien et je vous demande de me dire combien de CO2 contiendra le kWh nucléaire lorsque la mine de Cigar Lake commencera à produire ? Je vous rappelle aussi à ce propos l’étude de l’université de Louvain, dont les travaux sont par ailleurs cités par les promoteurs des EnR pour le sérieux des ACV. Le problème aujourd’hui n’est pas de défendre le nucléaire contre vents et marées (jeu de mots facile s’agissant des EnR). Le fait est que dans les années à venir, ils cohabiteront forcément et que nous avons et aurons de plus en plus besoin de moyens non émetteurs de CO2. Si ce n’est pas le fait de la France (quel est l’intérêt d’augmenter au-delà de 80 % la production nucléaire), ce sera le fait de la Chine, de l’Inde, des Etats-Unis… Tous ces pays développeront les EnR et le nucléaire et si ils évitent ainsi de se retrouver dans la position de l’Allemagne qui visait le tout EnR et émet et émettra encore 400 millions de tonnes de CO2 pour produire son électricité en prenant bien soin de brider ses nucléaires existantes (avoir les inconvénients sans les avantages), ce sera mieux pour la planète. Pensez-vous sincèrement que le problème majeur pour les générations futures, ce soit les déchets nucléaires ? Ce problème doit-il occulter tous les autres ? On continue à discuter du contenu en CO2 du kWh nucléaire, en oubliant que simplement en remplaçant la centrale polonaise au lignite de Belchatow par 3 EPR, on diminuerait les émissions de CO2 en Europe de l’équivalent de ce qui est émis par la totalité de la production électrique française ! La maison brûle et nous regardons ailleurs ! Tchernobyl est évidemment une catastrophe avec ses quelques dizaines de morts connus et quelques milliers calculés statistiquement. Je remarque simplement que ceux qui historiquement ont le plus souffert du nucléaire : les japonais, ont été aussi le tout premier pays à investir massivement et constamment dans le nucléaire électrogène. Ils sont donc masochistes ?N’oublions que pour faire un maximum de morts, il n’est pas besoin d’avoir recours au terrible nucléaire. Les rwandais ont parfaitement réussi avec des machettes et une station de radio (entre 500 000 et 800 000 morts). Doit-on éradiquer les machettes et interdire les radios et combattre la propagande qui sous-tend tout cela et formate les cerveaux ? De notre côté, nous avions déjà pas mal réussi avec les simples canons lors de la première guerre mondiale. De son côté, notre ami Staline a également obtenu de bons résultats en Ukraine ou au goulag. Staline et ses successeurs n’avaient pas besoin des problèmes nucléaires pour garnir le goulag, mais puisqu’il existait… autant y mettre ceux-là aussi. Hitler n’a pas eu besoin de nucléaire, pas plus que Pol Pot, qui a quand même réussi à exterminer « à l’ancienne » près d’un tiers de son peuple.

guignol07

Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on fait bien de penser ce qu’on pense!

guignol07

J’avais oublié mais je trouve plus scandaleux les cadeaux faits à l’Allemagne, à l’Espagne, à la Pologne, etc…sauf à la France, merci le nain, à propos du pack energie climat de l’UE que de livrer 300 tonnes d’uranium à l’Inde. Le coût financier que nous allons supporter en limitant encore drastiquement nos émissions de CO2 alors que nos voisins pourront y aller à plein ballons  nous rendra encore moins compétitifs en pleine crise. Parler de l’avenir des générations futures après ça, c’est quand même être un peu à coté de ses pompes. Enfin, le TNP, c’est encore du vent pour occuper nos politiques, mais je ne suis pas certain que cela ait changé nos vies et changera celles de nos descendants.

Dan1

Les russes doivent bien rires. Nous aurions laissé le choix à l’Inde de traiter uniquement avec les philanthropes russes ! Nous n’aurions pas eu le TNP, mais eux auraient les contrats ! Au fait, savez vous pourquoi les relations des Russes avec les indiens sur le nucléaire ne sont pas dénoncées par les organisations spécialisées ? Pourtant ils ont « prêté » un sous-marin nucléaire pour que les indien puissent l’étudier et éventuellement le reproduire.       Le nucléaire de 2ième et 3ème génération n’est pas durable, pour la 4ième génération (qu’étudient les indiens), c’est déjà beaucoup plus discutable et après personne ne sait ce que l’on maîtrisera et si ce sera durable. Le nucléaire est bien un domaine où la marge de progression  est énorme entre la limite théorique et le rendement pratique actuel. Vous ne savez pas plus que moi, s’il est capable d’avenir à très long terme, nous savons déjà que nous pouvons repousser les échéances de pénurie de combustible de plusieurs milliers d’années en passant aux surgénérateurs (les indiens le savent aussi), d’autre part, nous pourrons peut être exploiter le thorium. Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que le traitement des déchets est une utopie, comme le stockage pour les EnR, vous ne croyez pas aux découvertes ? Prenez l’exemple de la pile à combustible : le principe a été découvert en 1839 (comme le photovoltaïque), mais nous ne savons toujours pas l’exploiter à des coûts raisonnables (ni le PV d’ailleurs), en revanche en 1839 on n’imaginait pas l’énergie nucléaire et aujourd’hui la France est alimenté e électricité à 80 % avec cette énergie.Préparons nous donc à abandonner le nucléaire… quand on aura des solutions de masse viables et pas seulement avec des déclarations d’intention et des scénarios spéculatifs. Nous avons donc encore un peu de temps pour nous préparer.

christian

Ca va trop vite pour moi, pas le temps de répondre entre deux échanges… Content de lire “Transformer mon commentaire en un refus du nucléaire pour les indiens est vraiment de mauvaise foi, ils n’ont pas vraiment d’autre choix pour le moment!”Plus mécontent de voir certains arguments légers voir de propagande…Cordialement,

Prudent

Citation : ” D’ici à 2020, la capacité installée du parc électronucléaire indien pourrait ainsi atteindre 40 Gigawatts contre 3 GW aujourd’hui ” – La durée de construction d’un réacteur nucléaire est de cinq ans, mais c’est moins rapide en Inde. – Ce pays dispose d’un peu moins de 3,8 GW de nucléaire avec 17 réacteurs (de 200 MW le plus souvent). – Six réacteurs sont en construction, avec lenteur, pour 2,9 GW. – Pour arriver à 40 GW en 2020, il faut ajouter 33,3 GW dont la construction doit commencer avant la fin 2015 (cinq ans de construction minimum). – Cela fait 33,3 GW à mettre en chantier dans les sept prochaines années (4,8 GW par an). -Après une année exceptionnelle en 2002 avec 2,2 GW mis en chantier (et toujours pas terminés), l’Inde n’a débuté aucune construction de réacteur après 2004. – En tenant compte de cette réalité et avec un peu de bon sens, on voit bien que l’objectif annoncé est impossible à atteindre. – A voir, le détail des réacteurs en construction en Inde et ailleurs :

Nk

 Les   anti-nucléaires   n ‘ ont  pas  à  confisquer  la   définition  du  dévellopement  durable   et   décréter   que  le   dévellopement  durable  exclu l  ‘  énergie  nucléaire .  Cela   rend  suspect  et  arbitraire  la  notion  de  dévellopement  durable  et  devient  contre  productif  .  On  donne  l ‘ impression  que  ce concept  de dévellopement  durable   a  été  inventé  par  des  pseudos-écolos  essentiellement  anti-nucléaires , que  c ‘ est  juste  un  sournois  prétexte  pour  combattre   encorel ‘ énergie  nucléaire . Alors  stop  aux  usurpations  de  concepts  par  les  anti-nucléaires ,le vrai  dévellopement  durable   aurait   tout  à  y   gagner  car  il  n ‘  y  a  pas  de  vrai dévellopement  durable   sans  énergie  nucléaire .

renewable

Appelez AREVA, vous aurez droit à un poste de communiquant au lieu de travailler gratuitement pour eux!Le nucléaire “développement durable” on aura tout vu! Dans ce cas on peut dire aussi que le thermique avec captage de CO2(dans le futur comme pour les déchets nucléaires) est DD! Alors stoppons les ENR et les centrales nucléaires pour les remplacer par des bonnes centrales à fioul/charbon/gaz bien plus réactives et gérables pour un réseau électrique!

guignol07

De toutes façons, “développement durable” c’est comme   “démarche citoyenne”, il y a un piniouf qui a inventé ça ( et ça doit être le même pour les deux) mais ça ne veut rien dire.Alors qui peut dire que le nucléaire n’y contribue pas puisque personne n’est capable de définir ce qu’est le développement durable? 

lion

La différence entre les 2 est le taux d’enrichissement en isotope 235. Pour l’U civil, on enrichit à 5 % maximum et pour le militaire à plus de 95 %. Faire du combustible nucléaire dans un réacteur civil consiste à transformer l’isotope 238 en plutonium 239 très pur. Il faut donc ne pas dépasser un taux de combustion faible qui impose un déchargement en continu et une très mauvaise utilisation du combustible. Je pense que l’Inde dispose des centrifugeuses pour enrichir de l’uranium en petite quantité et des réacteurs plutonigènes. Ce pays n’a pas attendu cette commande à AREVA pour se doter de l’arsenal qu’il juge utile d’avoir.

Nk

Renewable  donne  l  ‘  impression  que  s ‘ il est  pour  l ‘ éolien  ,c ‘ est  surtout  parce qu’  il   voudrait  en finir  avec  le nucléaire  d ‘ ici  quelques  décénies  . Mais  cette  naiveté   ne  peut  que  le conduire  au  devant  de  grandes déceptions  ;  il  aura  à  la  fois  le  nucléaire ,  l ‘ éolien  et  le  captage de CO2 .C  ‘  est  contrariant  pour  lui  , mais  l ‘  Histoire  est  impitoyable  avec  les  naifs et  le  réseau  ” sortir  du   nucléaire ”  auquel  il   appartient  probablement  (ou sympathisant  au  minimum )   n ‘ y pourra  rien  changer  .Areva  continura  ses  affaires avec  l ‘ inde  et  la  chine  : Le  chien  aboie   ,  la  caravane  passe .

Nk

Sympathisant d’assoc anti-nucléaire : Vous   l  ‘ êtes   surement  ( peut  être  inconsciemment )  .  Moi  je  reconnait   au  moins  directement  être  pro – nucléaire et  pro  Enr  même  si  être  à  la  fois  pro-nuke  & pro Enr  vous  parait  absurde  & incompréhensible .  Personnellement  ,  je  trouve ( à  travers  vos  écrits ) que  vous  considérez  le  Nucléaire  comme  une  sorte  d ‘ affreux  suppositoire  qu ‘  il  faut  subir  ( quelques  décénies ) , le  temps  que  ça  passe. Difficile   de  croireque  vous  ne  sympathisez  pas  sur  l  ‘  option   ”  fin  du  nucléaire ” .

Nk

Ce  sera  les  deux  (malgré  vos  espérances ) :  Nucléaire  &  Enr  .  Surtout  à   l ‘  échelle  mondiale  .  Et   ce  ne  sont  pas  des   utopies  mais  du  Réel  .  Avec  toutes  les  contraintes  et  inconvénients  du  Réel .  Même  si  la  France  régressait sur  le  Nucléaire  à  cause  d ‘ une  horrible   alliance  politique  serville   des  socialistesavec  les  “Verts” ; comme  en  Allemagne  avec  les  “Grunen” ;  le   Nucléaire   se  développera  dans   les  grands  pays  émergeants   ( Chine , Inde  , Brésil  ,Etc …) ,maisaussi  Russie  et  d ‘autre  pays   d ‘europe   moins  intoxiquées  par  des alliances  politiquesmalfaisantes  .  Concernant  les  grands  pays  émergeants   ,  ils  en  savent  suffisammentmaintenant  pour  continuer le Nucléaire  sans  l ‘ Occident  au  besoin  , même  s  ‘ ils  devraient  investir  plus  dans  les  formations  , R  &  D  , ils  continuraient (au  besoin  sans  l ‘ Occident) les  3émes  générations  de  réacteurs ,  puis  les  4èmes générations  de  réacteurs  ,  les  réacteurs  au  thorium ,  tout  ce qui  vous  désole  et horrifie . C  ‘  est  fini  l ‘ époque  où  les  “petits   blancs ” (l ‘ occident)  pourraient  indiquer aux    autres  pays  du  Monde à  quelle  énergie  ils  doivent  renoncer … N  ‘  en déplaisent  à  ceux  qui  voudraient  voir  finir  le   Nucléaire   à  plus  ou  moins  courtou  long  terme .

Nk

L ‘  alliance des socialistes et des verts  qui  a bien eu lieu  entre  1997  et  2002  a             commencé  par  arrêter  “Superphénix ”  en  gage  de  bonne  volonté  pour  satisfaireles  “Verts”  .   Au   élections  de  2007  ,  Ségolène  Royale   était  prête  à  sacrifier aux  “Verts”   le réacreur  EPR  et   à   préparer  l  ‘  abandon  du  nucléaire   en   quelquesdécénies  (  30 , 40 ou  50  ans  )  .  Superphénix  n  ‘  était  qu  ‘  une   première  étape .Même   quand  les  socialistes   parlent  de  sauter  la   3ème  G   , pour  passer  à  la  4 ème   G   ,  ils ne  sont  pas  sincères  ,  leurs   membres   pronucléaires  ont  été  complètement  marginalisés  comme   Claude   Allègre  et  quelques  autres   .  PourAvoir  le   POUVOIR  ,   ils  sont  prets   à   tout  , y   compris  à   une   allliance  ” Verdâtre “qui  leur  ferai   abandonner  le  nucléaire  .  Les   socialistes   ne   sont  donc   plus  fiables  sur   le  nucléaire  .

Nk

Précision  sur  le  fait  que   mes   réponses  sont  morcellées :  je  suis  trés  souvent interrompu  par  des  proches  et  doit  différer   et  morceller  mes   réponses   trop  souvent   ce   qui  m  ‘  irrite  beaucoup  et  doit   agacer  mes  interlocuteurs  ,  Désolé  pour  tous  ces  contre  temps  ………… Conernant   les  générations  futures  :  C ‘ est  quand  même  un  comble  de  les  considérer  assez  débiles  pour  être  incapables  de  traiter   les  substances   radioactivesdu  futur  considérées  aujourd ‘ hui comme   déchets  .Elles   seront plus tard utilisés comme radio-nuclides et radio-sourcesintégrées à des nouvelles technologies dont les anti-nucléaires ne veulent et ne voudront surtout pas entendre parler . Les  transuraniens  seront  tous récupérés  et  fissionés  tandis  que  les  produits  de  fissionseront  réutilisés  en  piles  béta-voltaiques  trés longues  durées ,  et  les  émetteurs  gammas dans  une  foule  d  ‘  applications  électroniques,médicales  et  industielles longues  durées  qui  se dévelloperonts  tous  au  long  des  siècles  mêmesi on  perd du temps en ce siècle  ci  à  cause  à la fois  des  anti-nucléaires  et  des  frilosités budgétaires  de beaucoup  de  gouvernementsdu  monde …. Donc  il  est certain  qu’ aux différents siècles  suivants (22,23ou24ème) , les  “déchets ” radioactifs  entérés  seront  récupérés  et réutilisés  comme  ressources  fabuleuses pour  les  générations  futures de  ces  époques .Ce  que  les  anti-nucléaires  veulent faire  passerpour des utopies ,car pour eux  le  nucléaire estsatanique . Si les générations futures laissent détruire la maitrise de l ‘ énergie nucléaire (recheche et application de la reconversion des déchets en radio-nuclides pour les nouvelles technologies du futurs) parles Anti-nucléaires , alors là , nos déscendants auront 1 vrai problème.Nos descendants devront avoir l ‘ intelligence et la volonté de ne pas se faire interdire et supprimer la recherche et la maitrise del ‘ énergie nucléaire par un énorme et monstrueux lobby Anti-nucléaire obscurantiste et irresponsable.Sinon ,c ‘ est dans ce cas là , qu ‘ ils pourraient le payer trés cher .(interruption momentanée … désolé:A+).

Nk

Vous  écrivez  :  ” Je ne comprend pas en quoi une solution qui se passerait du nucléaire et donc de ses inconvénients peut vous chagriner à ce point…”Le  nucléaire  est  à  la  fois  une  technologie  et  une  science  qui  ne  doit  pas se  limiter  à  la simple  recherche  mais  s ‘ entretenir se dévelloper  et  se  financer  par  leurs  mise  en  application  réelle   ,  seul  moyen  pour  le  nucléaire  de  devenir  de plus  en  plus  évolué  et  éfficace  .  Tant  dans  le  domaine  de  la  fission  que  plus  tarddans  la fusion  .  Pour  la  fusion  le stade industriel  sérieux  débutera  vers  la  fin du 21ème  siècle . Pour  la  fission  il  y aura  autour  de  2070  les  réacteurs  à  Sels  Fondusqui   fissioneront  aussi  bien  l ‘ uranium  que  le  plutonium  et  le  thorium  ; de quoi  laisserle  temps  à  la  Fusion  de  prendre  progressivement  le  relais ( ce  qui  bien  entendu ,horrifie  les  anti-nucléaires qui  sont  aussi  anti-fusion  que  anti-fission ) . Les  “inconvénients ”  des   “déchets ”  deviendront  + tard  des  avantages . Pour  les  inquiets actuels  des   “déchets ” radio-actifs , je  signale  que  les  bons  compteursGeiger  actuels  coutent  le  prix  d ‘ 1 ordinateur  portable ( quelques  centaines  d ‘ Euros)et  verront  leurs  prix encore  baisser  beaucoup  dans  le  futur des   nouvelles  générations . L ‘ avantage  de la radio-activité  est qu ‘ avec  ce  genre de compteur,on  sait  trés  vite  si  1 endroit  ou  des  aliments   ou  de  l ‘ eau   sont  contaminés , car  ce  sont  toujours  les  3   mêmes  radiations  ( Alpha  ,  Béta  ,  Gamma ) qui sont  susceptibles  de  se manifester .  On  peut  comparer  avec  la  radio-activité  naturelle et  aprés  consulter  sur  le  net  les  tableaux  de  nocivités  comparatives sur  différents  sites spécialisés .Bref  ,c ‘ est  encore  plus  facile  que  pour  le  chimique,et  pour  nos  déscendants ,ce  sera encore  plus  facile et encore moins cher  que  pour  nous.( M… encore  une  interruption momentanée … désolé:A+).

Nk

Les   générations  futures  ne  doivent  pas  perdre  le  savoir  faire  nucléaire  etses  grandes  évolutions  (même  si   les   anti-nucléaires  sont  incapables  d ‘ en  comprendre   l  ‘  intéret) . Ils   y    a   trop  à gagner pour  elles ( même  avec  les  risques  encourus) . Constantin  Tsiolkowski  écrivait  : ” La  terre  est  le  berceaude  l  ‘  humanité  mais   on  ne  reste  pas  toujours  au  berceau.”.Le  Nucléaire  à  travers  les  siècles  sera  l  ‘ avenir   d ‘  une   immmense  civilisation spatiale dont  vous  et  les anti-nucléaires  n ‘ ont  même  pas  idée  et  que  vous  et les anti-nucléaires  considèreraient  comme  aussi  absurde  qu ‘ utopique  .En  1903  , les  frères  Wrights (premiers avioneurs)  ne  pouvaient  pas  croire  que  en  2003  , il  y  aurai  chaque années  des milliards  de passagers  dans  le  transport aerien mondial  .  De  toute  manière  vous  et  les  anti-nucléaires  (et  les  décroissantistes et la plupart des écolos ) auraient  en  horreur  la  civilisation  spatiale  car  vous  n  ‘ aimez  que  que  ce  qui  retréci , décroit  , diminue   sans  cesse . Si  l  ‘humanité   ne  peut  quitter la Terre  ,elle  disparaitra  comme  toute  espèce  animale  des  éres  primaires , secondaires ettertiaire . L ‘ intéret  de  notre  espéce  est  de  répandre  la  vie  dans  l ‘ univers  et  les  plus  puissantes  énergies  devront  être  dominées  pour  ça  , donc  le  Nucléaire .Evidement  les  gens  comme  vous  et  les  anti-nucléaires  (et  les  décroissantistes et la plupart des écolos ) sont  incapables  de  comprendre  ça  et ont cette   perspective  en horreur  . Alors   Monsieur  renewable  ,  Nous   ne  pourront  jamais  nous  comprendre .Pour  vous  je  suis  1  espèce  d ‘ utopiste   incompréhensible  et  vous  auriez  trés  certainement  horreur  du  Futur Spatial  auquel  le  pense .   Vous  vous êtes  condamné   (avec  les  votres ) à rester  sur cette  petite  planète qui n’ aura eu  d’ intérêt  que  si   il  peut  en  sortir  une  espéce  qui  répandrait la vie dans  l  ‘  univers  . Sinon , elle  n  ‘ aura  servi  à  rien , la  planete  Terre  . La  stagnationsur  cette  planète  entrainerait la disparition  de la seule espèce qui  peut en  exporter la vie  partout …Pour  les  ENR  , elles  ont   l ‘ aptitude  à  s ‘ autodévelopper  comme  les  autres  technologies  actuelles  ( électronique  ,  informatique , etc …)  . Elles  ne  sont pas menacées …. Pas  de  persécution  des  Enr  comme  aiment à  le faire croire les Anti-nucléaires.Elles  sont  Auto-dévellopantes .

Nk

Vous  écrivez  :  “Vous oubliez tout de même dans l’histoire l’influence des communistes qui restent très pro-nucléaire et qui jouaient à jeu égal avec les verts dans cette coalition!”. Les  communistes jouaient  à jeu  égal   mais  à  l ‘ avenir  il  n ‘ auront  plus  assez  de force  politique  pour s ‘ opposer  aux  verts  qui  les  dépasseront en  influences  surles  Socialistes .  D ‘ ailleurs  les  verts  font  1  condition  prioritaire   d ‘ alliance   avec les  socialistes  d ‘ abandonner  l ‘  EPR  ….

Nk

Les ” Verts ”  n ‘  aiment  les  ENR  que  parcequ ‘ elles  sont  pour  l  ‘  instant , que   de  faible  puissance mais  lorsqu’ elle  seront  capable   de  générer  des  gigawatts , ilsles  trouveront  envahissantes , encombrantes  et raleront  encore  plus  que  Natureet  Bution  .  Les  Verts  veulent  produire de manière  restrictive  quelque  soit  l ‘ énergie.Et  veulent   principalement  du  Négawatt … Et  la  fin   du  Nucléaire .

Nk

 @  renewable  :    vous   écrivez  :”  Et bien si la seule personne crédible à vos yeux au PS est Claude Allègre, vous ne pouvez que vous réjouir de la situation actuelle ou l’UMP est seule aux commandes avec face à elle une opposition en lambeaux…”  En  effet  mieux  vaut  une   UMP   pro- nucléaire   qu  ‘  1  P.S   soumis  au  diktat  des ” Verts  anti-nucléaires  (pléonasme)”.  

Nk

Vous   écrivez  :  ” Nos besoins énergétique sur Terre n’empêchent absolument pas la recherche dans le nucléaire pour concevoir vos appareils de conquête spatiale!”.Sauf  que  sous  pretexte  de  tout  limiter  à  la  recherche ,  on  prépare  d ‘ abordla  fin  de  l ‘ industrie  nucléaire  et  +  tard  la fin  de  toute  recherche .C ‘ est  l ‘  immmense    hypocrisie  des  Anti-nucléaires  enfumeurs  .  On  supprimel ‘ industrie (nucléaire)  puis  ,  beaucoup  + tard  la  recherche .Ou  on  la  réduit à pas  grand chose  , ce qui revient au même .Même  procédure  pour  les OGM .Sauf  qu ‘ on  vous  voit  venir  avec  vos  Très  gros  sabots . Le  nucléaire  se doit  d ‘ être  appliqué  sinon  il devient  Rien  . Et  les  anti-nucléaires  le  savent  trésbien . Ils  se  servent  de  ces  procédures  dialectiques  foireuses  depuis  les années 70 ‘ s  ,  pour  faire  moins  obscurantistes  mais  ça  ne prend  plus . Le   truc  est  trop bien  connu  .Les  risques  de guerre  nucléaire  sont  importants , c ‘ est  très  dangereux  mais  ne vous  en  déplaise , il  faudra  faire avec … Le Pakistan  et  l ‘ Inde  , s ‘ ils  se  vitrifient mutuellement ( avec en+  plein  de  nuages  radio-actifs  partout dans le monde )  . Cela  fera  réfléchir  les  Autres  et  les  calmera  pour  un  bon  bout  de  temps . L ‘ Histoire   humaine  est  tragique , sortir  au  plus vite de cette  planete  miniscule  est prioritaire  quel  qu ‘ en soit  les  risques . Y rester  en attendant  que  tout le  monde  devienne  des  Bizounours  est  +  dangereux  encoreque  de prendre  tous les risques  liés  au  nucléaire , mais  ça , vous  et  les antinucléairesêtes  incapables  de  le  comprendre .Ce  n ‘ est  pas  seulement l ‘ humain  qui  coloniserala Galaxie  , mais  toute  les  formes  vivantes  qu ‘ il  emmenera  avec  lui (volontairement et  involontairement) dans  les  nouveaux  Biotopes  qu ‘ il  créra à travers la galaxie.Pour  revenir  à  ce  cher  Claude  (Allegre) : Nobody  is  perfect ,  il  était  même contre  l ‘ homme dans l ‘ espace… Mais  c ‘ est  un  bon   pro-nucléaire  et  c ‘ est pas lui qui décide de la conquete de l ‘ espace  alors  on  fera  avec  pour le nucléaire . Les  Verts  ne sont  pour  les  ENR  que  parcequ’ ils  sont  contre  le  Nucléaire .Et  les  ENR  se  seraient  de toute  façon  trés  bien  débrouillés   sans   eux  ,ne  vous  en  déplaise . En  plus  , même  James  Lovelock  le  “père  de ” la  théorie  Gaia” “est  devenu  pro- nucléaire  au  grand  Dam  des  écolos  du monde  entier .Alors  les  anti-nucléaires  ?  Non   Merci  …

Nk

L ‘  Inde  n ‘ a   strictement   rien   à   faire  du  Moralisme  de  la  France  et  de l’ occident . Si  Areva  ne pouvait  pas  fournir  les  300 tonnes  pour  raison  morale ,la Russie  ne demande  que  ça ….   La  Moralité  de  l ‘ occident (et de la France )avec  le  passé  colonial  monstrueux  qu’ a  l ‘ occident (et  la France )  fait  rigoler tous  les  Anciens   colonisés  de la planete  …Sur  ce,  bonsoir , (en   principe)  …

Nk

Qui  parle  d ‘  hommes   meilleurs  ( pas  de  bien  ou de mal  là  dedans)  Juste  quitter  cette misérable  petite  planete  prison   que  vous  aimez  tant . Pour  la survie  non pas  simplement de l ‘  humanité   mais  de la Vie elle même  tout  entière,et sa diffusion  générale dans la galaxie .Vous ne pouvez  suivre  parceque c ‘est  tout  simplement  que  vous  êtes  trop  etriqué  mentalement  pour  comprendre de  tels  Enjeux .  Votre  petite  ironie  dérisoire  le  montre  parfaitement   bien .Monsieur  se  prend  pour une  lumière  morale  du  monde  , pour  un  grand  sauveteur  en   puissance  du   genre  humain  .  Il  en  n ‘ est  qu ‘ un  des  inombrables  ralentisseurs.On  ne pourra  jamais  se comprendre . Inquiéter  vous  , peu  m ‘ importe .

Nk

En  attendant , ces   échéances  de quelques  siècles   ,  le  nucléaire  civil  doit  être développé et  multiplié  ( gros réacteurs   et même  petits  réacteurs (  de   10 mega watts  à    100  mégaWatts) ) à  travers le monde entier  , pour  une  maitrise aussi  grande  qu ‘ ininterrompue  de   l ‘ énergie  nucléaire .Ne  vous  en déplaise …

Nk

Petit  réacteur  actuel  : Extrait  d’  Article  d ‘  Enerzine  le  11/09/2008 à 09:57  .Les membres de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) vont avoir l’opportunité de découvrir un petit module électronucléaire, unique en son genre, développé par la compagnie américaine Hyperion Power Generation…Autre  extrait : C’est une bonne chose car le HPM (Hyperion Power Module), conforme à tous les critères de non-prolifération du Partenariat mondial pour l’énergie nucléaire (GNEP), constitue une excellente solution pour tous les sites. Rassemblant les concepts simples des réacteurs d’entraînement du monde qui fonctionnent depuis des décennies, le HPM permet d’offrir une énergie sûre, continue, propre et sans émission pour une fraction de la surveillance humaine et de l’investissement financier nécessaires aux centrales nucléaires conventionnelles.”La licence du portefeuille de propriété intellectuelle du HPM, conçue au Los Alamos National Laboratory, a été octroyée à Hyperion Power Generation pour la commercialisation dans le cadre du programme de transfert technologique du laboratoire. Selon HPG, “le HPM utilise l’énergie du combustible d’uranium faiblement enrichi, un matériau qualifié d’essentiellement sûr et anti-prolifération”.Chaque unité serait en mesure de produire entre 70 MWt ou 27 MWe une fois connectée à une turbine à vapeur, ce qui constitue une quantité suffisante pour fournir de l’électricité à 20 000 foyers américains moyens ou leur équivalent industriel. Il est prévu que trois usines, réparties dans le monde entier, produiront 4 000 unités de la première conception.

Nk

HPM  et  ENR  qui  ont  des  niveaux  de puissances   comparables   pourraient  mêmese  compléter  pour   palier   l  ‘  intermittence   des   ENR   .  Autre   petit  réacteur  futur  ,  préparé  par  les  sud- africains cette fois  :  Le   PBMR  ou”Peeble   Bed   Modular  Réactor”  , puissance  :  Entre   100 MWe  et  165 MWe ;  il  seraproduit  et commercialisé  probablement  entre  2013  et 2020 (selon  les possibles variations de conditions  économiques et financières) . Bref  :  Anti-nucléaires  ,Inquiétez Vous !!!!

Nk

Mon  seul  regret  est  Qu ‘ AREVA   ne  s ‘ interesse    pas    à   ces   petits   réacteursqui  completeraient  si  bien   la  diversification   de  ses   offres  .  Dommage  , mais Areva  ne  peut  pas  tout  faire  dans  l  ‘ industrie   nucléaire  mondiale  .Cela  necessiterai sans  doute  des   sources  de  financement  qu ‘ il  n ‘ ont  pas pour  ce type  de réacteurs…

Lafden

Je suis contre le nucléaire militaire et contre la relance des réacteurs nucléaires.Produisons l’énergie dont nous avons besoin à partir des énergies renouvelables.Pour ce qui est de fournir de l’uranium à l’Inde, c’est également non. On n’est pas encore en mesure de disposer des déchets de façon sécuritaire.J’aimerais vous proposer mes articles sur :            http://www.denis-laforme.over-blog.com

Jeancharle

Tes  opinions  contre  le nucléaire  , tous  le monde  s ‘ en  fout . Et  ton  site  ringard  et  délirant   “denis – la forme”  tous  le monde  s ‘ en  fout   aussi .En  plus   au  quebec   , quand  ils  fument comme  toi  ,  leur   moquette  .ça  les rends  particulièrement  C**s .   Alors  va jouer  ailleurs ; tu  n ‘ as  rien  à fairesur ce site   Energie  qui  n ‘ est pas  antinucléaire , il faut  encore le rappeler , mêmesi des anti-nucléaires stupides se plaisent à venir  le polluer . 

Realiste pro-n

Rien  n ‘ empêchera    la   relance   du  nucléaire   dans  le monde  ,  elle  est  déjà  en  marche  malgré  les  protestation  des antis  et  va  se poursuivre  encore  + !!Lisez  donc   les  articles   d  ‘  Enerzine   à  ce  sujet   au  lieu  de croire  les anti-nukes. Et  bravo  à  Areva  pour  tous  ces  nouveaux  contrats   !

40
0
Laissez un commentairex