Centrale au charbon de Moorburg : l’Allemagne devant la Cour de justice

La Commission européenne a saisi récemment la Cour de justice d’un recours contre de l’Allemagne au motif que celle-ci n’a pas respecté les exigences de la directive «Habitats» en ce qui concerne l’autorisation d’une centrale au charbon à Hambourg / Moorburg.

Le projet en question risque en effet d’avoir des répercussions négatives sur plusieurs espèces de poisson protégées, notamment le saumon, la lamproie de rivière et la lamproie marine, qui passent à proximité de la centrale lorsqu’elles migrent de la mer du Nord vers une trentaine de sites Natura 2000 sur l’Elbe, en amont de Hambourg.

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement sécurisé décentralisé pour les commerçants arrive. (BONUS : 20 phases supplémentaires)

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement décentralisé pour les commerçants arrive.

Le processus de captage de l’eau utilisée pour refroidir la centrale porte préjudice à ces espèces.

Au moment de l’autorisation de la centrale, l’Allemagne n’a pas procédé à l’évaluation appropriée requise par la directive et n’a pas envisagé d’autres processus de refroidissement qui pourraient éviter la mort des espèces concernées protégées. L’Allemagne a reçu un avis motivé à ce sujet en novembre 2014.

Étant donné son refus persistant de procéder à une évaluation des alternatives viables, la Commission européenne a décidé de former un recours contre l’Allemagne devant la Cour de justice de l’Union européenne.

Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires